Une verticale de la Tour de l'Évêque

Il y a des vins que l'on boit année après année sur le fruit, en jeunesse, et avec grand plaisir. Pourtant, un jour, on découvre que certains de ces vins sont encore meilleurs après quelques années de cave et même après un grand nombre d'années en cave.

C'est la découverte que nous avons faite lors d'une dégustation de plusieurs millésimes de vins de la Tour de l'Évêque sur les lieux mêmes de production au début de mai. Donc trois journalistes québécois et trois personnes de ce fameux domaine de Provence, dont la dynamique patronne: Régine Sumeire. 
La maison fait deux rouges: l'étiquette blanche et le réserve en étiquette noire.

Commençons par le plus courant, l'étiquette blanche.
1989 — Nous remontons aussi loin que 1989. Le vin titrait seulement 12,5 % à l'époque. Le vin est mature, je dirais même vieux, mais bon.
1990 — Étonnant, beaucoup plus jeune que le 1989. Superbe, emballant. Je note 5 étoiles!
1993 — Très bon.
1995 — Plutôt asséchant.
1996 — Léger, coulant, agréable.
1998 — Du beau vin.
2000 — Un beau vin encore frais.
2001 — Une odeur de pourri.
2006 — Coustaud, ferme, du fruit et des tanins en masse.
2011 — Fermé, réduit.
2012 — Ferme, tanins bien enrobés. (voir plus de commentaires ici)

Mes préférés: 1990, 2000, 2006 et 2012.

L'étiquette noire maintenant, appelée Noir et Or.
1998 — Concentré, arômes de cèdre.
2001 — Juteux et plus mature que le 1998.
2000 — Belle bouche, équilibrée, du caractère. Superbe. Alc. 13 %.
2005 — Bien costaud, sec et jeune. Alc. 14 %.
2009 — De la mâche, ample et très persistant.
2011 — Violet, très tannique, bien jeune. Alc. 14,5 %.

Le Noir et Or provient de la plus belle parcelle de syrah plantée en 1978 juste en face du château et appelée «Le collet du Château». Ce sont des sols de schistes gris et algilocalcaires. Le Noir et Or peut contenir de 2 à 19 % de cabernet sauvignon selon les millésimes.

Donc, des vins étonnants de diversité d'un millésime à l'autre et qui gagnent à faire quelques années de cave.

Ces vins sont faits de raisins cueillis à la main par une équipe de professionnels d'Espagne qui reviennent chaque année, en culture biologique.

La Tour de l'Évêque produit aussi un blanc et un rosé le réputé Pétale de rose. C'est un joli domaine de 64 hectares. La cave a été refaite en 2011. Le vin y circule par gravité afin d'éviter les pompages qui abiment le vin.

Les pressoirs utilisés sont étonnants. Il y a des pressoirs hydrauliques horizontaux importés de la Champagne de marque Coquard pour le rosé et le blanc, ainsi que trois pressoirs traditionnels en bois pivotants utilisés pour les rouges. (Cliquez sur les images pour les agrandir.)

Régine Sumeire règne aussi sur un autre domaine: le Château de Barbeyrolles qui est sa résidence et celle de sa mère. C'est au pied du petit village perché de Gassin et près de Saint-Tropez. Elle y fait un rosé d'une grande finesse et un blanc sec frais et léger que nous n'avons pas au Québec. Ses 12 hectares sont aussi en agriculture biologique.

Au Québec, nous avons actuellement:

Pétale de Rose 2014
Un rosé aux beaux arômes rappelant les fleurs et les fruits frais. La bouche est bien fruitée, ample, vineuse et vive. C'est sec et bien consistant. La finale est longue, fruitée avec une note d'épices et assez chaleureuse.
Un rosé sec (sucre 2,5 g/l.)
C'est élaboré avec les huit cépages du domaine. Cinsault 49 %, grenache 38 %, syrah 9 %, ugni-blanc 4 %, mourvèdre 3 %, sémillon 2 %, cabernet sauvignon 1% et rolle 1% cueillis à la main.
Régine Sumeire suggère de la servir autour de 14° C, donc très loin de la température du frigo ou du bac à glace, mais plutôt comme un jeune rouge fruité. Servir en apéritif et avec les volailles, les sauces blanches, les poissons, le saumon fumé, les soufflés et la cuisine asiatique. Alc. 13,5 %. Bio.
Dans 371 magasins, donc presque partout.  425496  3 étoiles Prix: 19,85 $
Château la Tour de l'Évêque blanc 2013
Des arômes de fleurs et de pêche dans ce beau vin blanc de Provence. Le fruité est assez gras, rond, coulant, tout en étant assez tendu et moyennement vif. La finale est persistante, florale, très légèrement miellée et chaleureuse. Le vin est jeune, assez costaud pour un blanc. Il faut le laisser respirer un peu et ne pas le servir trop froid. La vigneronne suggère de le servir à 12-14 degrés. Cépages: rolle à 81 % et sémillon. Vendanges manuelles. Pas de bois. Alc. 13 %. Pour accompagner le poulet, le poisson et les fromages. Bio.
Les stocks s'épuisent, dans 21 magasins. Il n'en reste plus en ligne. 972604 3 étoiles Prix: 20,90 $
Château la Tour de l'Évêque rouge 2012
Bien aromatique, corbeille de fruits embaumant sur une petite note végétale peut-être donnée par le cabernet sauvignon. Bouche très ample, charnue même, abondance de fruits. Riche. Très longue finale. Tanins bien intégrés au fruit abondant. Un vin riche. Syrah et un peu de cabernet sauvignon. Côtes de Provence mis en bouteille au château. Vendanges manuelles, bio.  Syrah à 98 % et 2 % de cabernet sauvignon. Bien sec : sucre 1,8 g/l. Dans 31 magasins. 440123 3.5 étoiles  Prix: 21,75 $
Voir aussi notre reportage sur la dame des deux châteaux, Régine Sumeire, publié en 2007.

Vins en ligne : offre limitée

Les employés de la SAQ affectés aux ventes de vin en ligne ne réussissent pas à augmenter l'offre de produits en ligne.

Deux mois après le lancement du nouveau service en ligne appelé Magasinez en ligne, il y a toujours moins du tiers (31 %) des vins que nous pouvons effectivement acheter en ligne.

De plus, ce sont surtout les vins déjà présents dans la plupart des succursales (les vins les moins chers) que l'on peut acheter dans internet et faire livrer à une succursale; alors que les vins les moins bien distribués (les plus chers) sont rarement offerts en ligne. Ce qui est un non-sens, absolument illogique et contre-productif.

En effet, la moitié des vins de moins de 20 $ sont disponibles en ligne, mais seulement 12 % des 3155 vins haut de gamme.

Vins en ligne
8 mars 21 mai
$
saq.com
SAQ


saq.com SAQ
-15 298 543 55 % 44 % 245 553
15-20 724 1468 49 % 50 %
738 1470
20-30 1005 2323 43 % 40 % 925 2268
30-40 286 945 30 % 29 % 261 890
40 + 409 3173 13 % 12 %
367 3155

2610
8452
30 %
31 % 2625 8336
Vins au format 750 ml          @vinquebec.com

Les ventes en ligne ont totalisé 83,4 millions $ en 2014-2015. C'était 79,7 l'année précédente et 66,1 en 2012-2013. Les ventes totales de la SAQ sont de 3 milliards de dollars.

Heinrich Blaufränkisch 2013

Bouchon de verre.
Quel beau vin! Très aromatique! Fruits noirs.
Texture lisse. Fruité mûr. Tanins fins bien enrobés par ce beau fruit.
Succulent. D'une grande buvabilité comme on dit.
Longue finale savoureuse.
Un vin digeste.
Il est de ces vins dont on ne cesse de s'en verser un autre verre!
Cépage: blaufränkisch (bleu français).
Alc. 12,5 %. Sucre: 2,1 g/l selon SAQ, 1 g/l selon le site du producteur.
Commenté aussi en février.
Dans 38 magasins.

3.5 étoiles
Prix: 
22,25 $

Buti Nages 2014

Rosé orangé, teinte cuivrée, bronze pâle. Très aromatique, grenadine.
Sent le rosé. Belle bouche assez gourmande, fruitée assez ronde. Belle acidité, note minérale. Longue finale gustative. Un vin rosé, sec et rafraichissant.
Cépages grenache 60 % et syrah. Pressurage direct pour la majorité et un peu de saignée en cuve selon les parcelles.
Un beau vin de Michel Gassier en Costières-de-Nîmes.
Le producteur suggère de le servir à 12 degrés, donc pas à la température du frigo qui est de 3 ou 4.
Sucre: 2 g/l. Alc. 13 % sur la contre-étiquette, 13,5 % site SAQ.
Capsule à vis. Bio revendiqué à partir de ce millésime 2014.
En ligne et dans 326 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
15,95 $

Sancerre Paul Prieur 2013

De beaux arômes de fruits blancs dans ce sauvignon de la Loire.
Assez gras, ferme, non herbacé.
Une belle finale fruitée.
Très beau.
Alc. 13 %. Sucre: 3,6 g/l.
Un domaine de 18 hectares.
Aussi bon que le 2012.
Dans 37 magasins. (43 magasins le 22 mai.)

3 étoiles

Tetramythos Roditis 2013

La première bouteille était légèrement bouchonnée et fade.
La deuxième est plus éclatante. C'est un vin blanc léger de la région de Patras au nord du Peleponèse en Grèce. Le cépage est le roditis. Le vin est floral, au fruité léger et délicat. Le tout d'un bel équilibre. Il a une petite note salée en finale. C'est facile, simple, pas compliqué et agréable à boire.
Parfaitement sec avec un taux de sucre résiduel de 1,7 g/l.
Alc. 13,5 %.
Dans 57 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
16,45 $

Scià 2013

Un vin léger aux arômes de petits fruits. Il y a une petite amertume en finale et une pointe d'oxydation. Bouchon de plastique, donc conservez debout et boire dans l'année. Correct.
De la maison Castorani.

1 étoile
Prix: 
13,10 $

Santenay 2012, Les Vieilles Vignes, Vincent Girardin

Un vin plutôt léger, facile, unidimensionnel, tout d'une pièce. Simple et correct.

1 étoile
Prix: 
32,00 $

Le Miccine, Chianti Classico reserva 2010

Un vin simple, de facture moderne, produit par une Québécoise en Toscane. Correct.

1 étoile
Prix: 
27,20 $

Arrivages — Juin 2015

Des vins à essayer qui arriveront début juin.

Domaine de Mouscaillo Limoux mousseux 2010 10897851 23,05$
Domaine d'Alzipratu Cuvée Fiumeseccu Blanc Corse Calvi 2014 10884663 22,20$
Domaine Gardiés Les Glaciaires Côtes du Roussillon Blanc (Bio) 2013 12013378 23,90$
Pinot noir Torres Mas Borràs Penedès 2011 856039 34,50$

Baisse des ventes de vin par habitant au Québec

Les Québécois ont consommé moins de vin par habitant lors de la dernière année.
C'est ce que nous disent les chiffres compilés par Statistique Canada.
La consommation par habitant était de 23 litres au Québec au cours des deux années précédentes. Elle a diminué à 22,7 pour l'année 2013-2014.

La consommation en Ontario a diminué aussi, passant de 14,3 à 14,1 litres par habitant.

Pendant ce temps, la consommation de vin par habitant augmentait ou restait stable dans toutes les autres provinces du Canada. En Colombie-Britannique elle est passée de 16,4 à 16,9.

Consommation de vin par habitant (de 15 ans et plus)
  2009-2010 2010-2011 2011-2012 2012-2013 2013-2014
 
Canada 14,8 15,0 15,4 15,7 15,7
Nouvelle-Écosse 10,3 10,5 10,8 11,1 11,5
Nouveau-Brunswick 8,0 8,1 8,4 8,9 9,2
Québec 21,6 22,2 23,0 23,0 22,7
Ontario 13,7 13,6 13,8 14,3 14,1
Alberta 10,9 11,4 11,8 12,3 12,3
Colombie-Brit. 15,6 15,6 15,9 16,4 16,9

Près d'un million de bouteilles de moins
Le volume des ventes totales de vin a diminué au Québec l'an dernier. Du jamais vu depuis la grève des employés de la SAQ en 2004. Une diminution de 990 000 bouteilles à 208 millions de bouteilles.

En Ontario, les ventes de vin ont augmenté de 430 000 bouteilles à 212 millions de bouteilles.

En Alberta, les ventes de vin augmentent constamment, passant de 42 millions de bouteilles en 2009 à 53 millions.

En dollars
Les ventes de vin ont été de 2,2 milliards $ au Québec en 2014 et de 2,1 en Ontario.
En 2014, le Québec est la province qui a connu les hausses de ventes en valeur les plus faibles des provinces canadiennes. Ce fut 1,3 %, contre 9,1 % pour Terre-Neuve, 4,4 % pour l'Alberta et 2 % pour l'Ontario.

Québec est la seule province qui dépense plus de dollars pour le vin comme nous le montre le tableau suivant.

  2014
Bière Vin Spiritueux Autres
Total
  milliers de dollars
Québec 2 179 118 2 213 615 638 963 67 835 5 099 531
Ontario 2 997 117 2 156 829 1 818 994 241 054 7 213 994
Alberta 1 055 224 516 559 722 705 108 473 2 402 961
Colombie-Brit. 1 085 592 962 666 747 874 147 563 2 943 695

Le Québécois est le seul au Canada qui dépense plus pour le vin que pour la bière. Il y consacre 320 $ par année contre 315 $ pour la bière et 92 $ pour les spiritueux. D'ailleurs, le Québécois dépense beaucoup moins pour les spiritueux que la moyenne des Canadiens qui y consacre 162 $ par année.

  Bière Vin Spiritueux Autres
Total
  dollars
Canada 294 216 162 23 696
Nouvelle-Écosse 341 158 204 29 733
Nouv-Brunswick 302 121 142 29 596
Québec 315 320 92 9 739
Ontario 263 189 160 21 635
Saskatchewan 315 92 231 44 684
Alberta 322 157 220 33 733
Colombie-Britan. 278 246 191 37 753

 

Bières et spiritueux
La consommation de bière a aussi diminué au Québec, comme dans tout le reste du Canada. Elle est passée de 96,2 litres par habitant en 2009-2010 à 86,2 en 2013-2014. La consommation de bière au Canada est passée de 83,6 à 75,9 litres par habitant.

La consommation des spiritueux a diminué aussi dans presque toutes les provinces, selon les derniers chiffres publiés par Statistique Canada.
_____
Source : Contrôle et vente des boissons alcoolisées, pour l'exercice se terminant le 31 mars 2014 Statistique Canada, 4 mai 2015.

Le prix d'une bouteille de vin au Québec

Comment se décompose le prix d'une bouteille de vin importée que vous achetez 16,95 $ à la SAQ.

Une bouteille de vin importée
Prix du fournisseur (incluant le transport, la commission de l'agence et les frais de promotions) 5,72$
Majoration de la SAQ (131 %) 7,50$
Taxes :
   - spécifique du Québec : 1,05 $
   - Taxe fédérale, accise et douane : 1,21 $
   - Taxe provinciale Québec : 1,47 $
3,73$
TOTAL 16,95$

Les taxes sont calculées sur le prix producteur plus la marge de la SAQ.

Ainsi, sur une bouteille que nous payons près de 17 $, le producteur, le vigneron, reçoit moins de 5,70 $. Il doit aussi payer les frais de promotion et la commission de 15 % de son agent au Québec.

Ce sont les marges pour un vin importé vendu à la SAQ se détaillant 16,95 $. Ce sont les chiffres qui seront publiés dans le rapport annuel de la SAQ qui sera rendu public le mois prochain.

Les proportions pour les vins plus chers sont différentes, mais la société d'État refuse de les révéler.

Le gouvernement du Québec empoche une bonne partie de la marge de 7,50 $ de la SAQ (1 milliard de $ par année), en plus de la taxe spécifique (235 millions $) et de la taxe provinciale (335 millions $). Donc plus de 1, 5 milliard. Le fédéral reçoit 390 millions $.

Cuvée Marie, Jurançon sec 2013

Le vin est de couleur jaune bien foncé, dégage une odeur de foin coupé, de bambou, la bouche est dure, presque tannique et asséchante. Coloré par le liège ou oxydé? Un vin plutôt déplaisant.

0.5 étoiles
Prix: 
23,50 $

Vino Business — le film

L’auteur, Isabelle Saporta, journaliste spécialisée dans les questions agricoles, a passé un an dans le vignoble pour mener son enquête, qui est d’abord sorti en version papier chez Albin Michel au printemps dernier.

Documentaire de 1 heure 19 minutes sur la fabrication et le business du vin. Des vignerons, des producteurs, des financiers, des oenologues, des pesticides, des bios, de la chimie, de la biodynamie, des cuves, des barriques, des copeaux, des craintes, des espoirs...

Château Yvonne, La Folie 2012

Appellation Saumur-Champigny.
Un très beau cabernet franc de la Loire!
D'un fruité pure, d'une texture souple et enveloppante. Le vin a une certaine tension. Les arômes sont nets et frais.
Le vin est très bien fait et n'a pas d'arômes d'humus ou de terre trop prononcés que l'on retrouve quelquefois dans les cabernets francs de la Loire.
C'est bien équilibré et succulent.
Il pourrait même faire quelques années de cave.
Cabernet franc 100 %. Levures indigènes. Sans collage ni filtration.  6 hectares. Rendement 25 hl/ha. Certifié Écocert.
Alc. 12,5 % à 13 %. Bien sec avec un sucre résiduel de 1,5 g/l.
En ligne et dans 47 magasins.

3.5 étoiles
Prix: 
26,55 $

Barton et Guestier Côtes-du-rhône, Les Galets 2013

Syrah et grenache
Beaux arômes de fruits noirs. Bouche ample, très fruitée, riche, tanins bien enrobés par un fruité abondant. De la belle matière.
Sucre: 2,2 g/l. Alc. 13 % sur l'étiquette, 12,5 % sur le site de la SAQ.
Le site de la SAQ indique aussi qu'il y aurait du carignan dans ce vin, mais ce n'est pas ce que dit la fiche technique du producteur.
En ligne et dans 147 magasins.

Commenté aussi en novembre dernier.

3 étoiles

Segura Viudas Reserva, Cava Brut

Un mousseux de belle qualité à bon prix!
Ce cava est agréable à boire. Simple et pas compliqué, il laisse une belle impression en bouche grâce à l'action de ses bulles abondantes sur un fruité sec et assez vif.
Laissez-le se réchauffer dans le verre et il y en sera encore plus agréable.
Bien rebouché, il se conservera trois jours au frigo. Il sera d'ailleurs meilleur au troisième jour en développant de petites notes de noix.
Alc. 12 % sur l'étiquette; 11,5 % sur le site de la SAQ.
Taux de sucre sur le site saq.com: 9 g/l.
En ligne et dans 364 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
15,25 $

Mönchhof Riesling Robert Eymael 2013

Un riesling sucré, tendre, rond et bien savoureux. Un fruité enveloppant et assez riche sur une belle acidité.
Pour accompagner les entrées et plats épicées.
Capsule à vis.
Alc. 8,5 % sur l'étiquette et 9 % sur saq.com.
Sucre: 57 g/l sur saq.com

2.5 étoiles
Prix: 
19,40 $

Québec imposera la consigne sur les bouteilles de vin

Le gouvernement du Québec imposera une consigne de 20 à 25 cents sur les bouteilles de vin, rapporte ce matin le quotidien La Presse sous la plume de Denis Lessard.

Les fonctionnaires du ministère de l'Environnement ont reçu la commande de préparer un projet de loi qui sera déposé avent la fin de la session de l'Assemblée nationale.

Les bouteilles vides de vin seraient récupérées par des machines placées dans ou à l'extérieur des succursales de la SAQ.

La direction de la SAQ, les détaillants en alimentation et les propriétaires de dépotoirs ont mené un fort lobby pour s'opposer au recyclage du verre. Actuellement, la plupart des bouteilles de vin vides sont jetées dans les dépotoirs.

La SAQ estimait que la consigne couterait 250 millions de dollars sur 5 ans; le ministère de l'Environnement l'estime plutôt à 27 millions de dollars par année.

La récupération des bouteilles serait mise en place progressivement en débutant par un projet pilote de quelques machines récupératrices qui seraient installées dans les stationnements de certaines SAQ ou de centres commerciaux.

Les machines récupératrices automatisées de verre seraient fabriquées par la compagnie canadienne norvégienne Tomra, toujours selon La Presse. Ces gobeuses de verre sont déjà utilisées en Norvège, en Allemagne, en Suisse, en Chine et dans quelques états américains.

Voir une vidéo du fonctionnement d'une ce ces machines.

Les vins les plus populaires au Québec

Le Wallaroo Trail est encore une fois le vin le plus populaire au Québec.

Il s'en est vendu l'équivalent de 2,3 millions de bouteilles en 2014.
C'est un shiraz importé en vrac d'Australie et vendu dans les épiceries et dans les SAQ dépôts. (Le 2,3 millions ne comprend pas les 750 ml vendus en SAQ-dépôt.)

Il est suivi du Merlot Grand Sud, du Cliff 79 (lui aussi importé en vrac) et du Ménage à Trois.
Les ventes de ce dernier ont diminué de plus de 250 000 bouteilles en 2014.

Ceux qui consomment ces vins populaires ont la dent sucrée. En effet, la grande majorité de ces vins sont sucrés. Ils dépassent pour la plupart les 4 grammes de sucre au litre.
Un vin dit sec a moins de 4 grammes de sucre. Un vin très sec en a moins que 2 grammes au litre.

Certains des vins les plus vendus ne sont disponibles qu'en épicerie.

Les vins les plus populaires au Québec en 2014
 
Sucre
g/l
équivalent
750 ml
1 Wallaroo Trail Bin 212 rouge Australie 1 097 011 L et 208 853 4 L
8,4 2 294 000
2 Merlot Grand Sud P. d'Oc 1 474 262 litres 8,8 1 960 000
3 Cabernet/Shiraz Cliff 79 Australie 920 343 bout. et 233 983  3 litres
8,6 1 853 000
4 Ménage à Trois, Californie rouge 12,0 1 474 000
5 White Zinfandel Gallo, Californie rosé 39,0 1 228 000
6 Wallaroo 313 blanc 902 290 litres épicerie *
6,1 1 200 000
7 Nicolas Laloux Le Gentlemen Bohème les Chais 550 blanc 803 000 L Épiceries
> 5,0 1 067 000
8 Pinot grigio Barefoot Californie 9,5 1 054 000
9 Chenin blanc Robertson Afr-du-sud 5,9 1 054 000
10 Chardonnay Grand Sud  778 189 litres 6,9 1 035 000
11 Merlot Donini Delle Venezie  755 065 litres 6,2 1 004 000
12 Bottero rouge 734 938 litres 4,0 977 000
13 Toro Loco rouge Esp. 730 279 litres  épicerie
  971 000
14 Apothic Red Californie 17 950 000
15 Bottero Di Cello Bianco Veneto i.g.t.  695 000 litres 4,2 925 000
16 Shiraz/Cab Jacob's Creek Australie 5,1 801 000
17 Wallaroo Trail Bin 717 rouge 569 686 litres  épicerie
  758 000
18 Chardonnay Lindemans Bin 65 Australie 6,0 749 000
19 Modello Masi Delle Venezie i.g.t. 6,1 670 000
20 Zinfandel Barefoot Lodi Californie 7,1 670 000
21 Sauvignon Fumées Blanches Gascogne 8,4 641 000
22 Monasterio de Las Vinas Crianza Carinena 2,5 603 000
23 Gros Manseng/Sauvignon Brumont 4,9 570 000
24 Ruffino Chianti 2,6 540 000
@vinquebec.com

Il est à noter que le taux de sucre peut varier selon le format, selon les données de la SAQ.
Voir le tableau de l'an dernier.

Taux de sucre dans le vin: précisions de la SAQ

La Société des alcools a commencé à publier le taux de sucre dans les vins dans son site internet lundi.
Le communiqué publié alors laissait entendre que ce taux ne serait pas révisé à chaque millésime, comme c'est le cas pour le taux d'alcool. «La teneur en sucres réducteurs indiquée sur chaque fiche est celle du dernier lot ayant fait l’objet d’une analyse.» (Le sucre gelé de la SAQ, 12 mai)

La SAQ a publié aujourd'hui un communiqué précisant que le taux de sucre de chaque vin sera analysé au moins une fois par année, ou au changement de millésime. «Le taux affiché dans les fiches des produits sur SAQ.com sera donc modifié au gré des arrivages de nouveaux millésimes.»

Nous avions noté aussi une grande disparité entre les chiffres de la SAQ et ceux de la LCBO concernant les taux de sucre pour les mêmes vins. La SAQ laisse entendre dans son communiqué que les taux de la LCBO ne seraient pas actualisés, donc concerneraient un millésime précédent. «Les données fournies sur SAQ.com correspondent à l’analyse la plus récente effectuée par notre laboratoire. Or, pour un même produit, les taux affichés pourraient ne pas correspondre à ceux sur le site de la LCBO.»

La LCBO n'a pas encore répondu à nos questions posés depuis deux jours à ce sujet.

En ce qui concerne les taux d'alcool publiés sur le site saq.com et qui diffèrent souvent de ceux apparaissant sur les étiquettes, la SAQ n'a pas encore donné d'explications. Il est tout de même étonnant que l'on mette à jour à chaque millésime le taux de sucre, mais qu'on ne le fasse pas pour le taux d'alcool!

La prochaine étape serait d'indiquer le taux réel de sulfite
Actuellement, on se contente d'afficher «Contient des sulfites». Toutefois, une bouteille de vin peut contenir de 20 à plus de 500 mg de sulfites. Il serait opportun d'informer le consommateur de la teneur exacte de ce produit déclaré allergène qu'on utilise pour stabiliser les vins.

Un magasin Signature à Gatineau ?

Il pourrait y avoir un troisième magasin de la bannière Signature de la SAQ au Québec. Il serait situé à Hull dans la municipalité de Gatineau.

La SAQ dit, via Twitter, «sonder l'intérêt des clients de Gatineau pour les produits Signature», mais dit qu'il n'y a pas de nouvelle succursale de prévue.

Toutefois, si le projet va de l'avant, on procèderait à l'agrandissement de la succursale près du Casino de Hull afin d'y aménager ce magasin. Il pourrait ouvrir fin 2015 ou début 2016.

Signature est la bannière des vins de luxe de la société d'État. Actuellement, il n'y a que deux succursales: une à Québec et l'autre à Montréal.

Le marché du vin en Outaouais est très actif. De plus, la proximité avec Ottawa est un facteur important. Les acheteurs de vins de luxe d'Ottawa sont plutôt négligés par la LCBO qui concentre ses opérations de ventes de vins de grand prix à Toronto. De plus, la section Vintages de la LCBO a réduit son choix de vins de haut de gamme pour se concentrer sur le milieu de gamme au cours des dernières années.

C'est d'autant plus intéressant pour les Ontariens que les vins haut de gamme sont moins chers au Québec qu'en Ontario. En effet, alors que la marge de la LCBO est transparente, publique et uniforme; celle de la SAQ est modulable et secrète selon la volonté des fonctionnaires de la société d'État. Ainsi, la SAQ majore moins les vins chers que les vins de moins de 20 $.

Hull a déjà hébergé une des quatre succursales prestigieuses qu'on appelait Maison des vins dans les années 80 et 90 avec Montréal, Québec et Trois-Rivières.

Plus de 1300 vins sont actuellement disponibles exclusivement dans ces deux magasins de Québec et de Montréal. Les prix vont de 22 $ à 3000 $.

Château Baudare Perle Noire 2011

Un vin fait du cépage négrette. C'est juteux sur de belles saveurs de petits fruits. Peu tannique.
Il y a une touche d'acidité volatile qui accentue les arômes de fruits fins. La finale est longue et agréable.
Alc. 13 % sur l'étiquette; 13,5 % sur le site de la SAQ.
Sucre: 2,2 g/l.

3 étoiles
Prix: 
23,80 $

Albet i Noya Tempranillo classic 2013

Nez de petits fruits et de jambon.
Jolie bouche, suave en attaque, puis bien texturée. Assez ample, fruité agréable. Tanins enrobés. Raisins cueillis à la main, vendanges manuelles. 
Finale assez soutenue. 
Cépage tempranillo 100 %.
PH 3,57, SO2: 69 mg/l.
 
Le producteur suggère de le servir à 13 degrés. Je l'ai testé à 18 et à 13 degrés. Bien bon dans les deux cas, mais plus frais et plus fruité à 13 degrés. Une production de 83 000 bouteilles. 
 
Alc 14 % sur l'étiquette et sur la fiche technique du producteur, mais 13,5 % sur le site de la SAQ.
Sucre résiduel: 1,9 g/l sur saq.com, mais 1,1 g/l sur la fiche technique du producteur.
En ligne et dans 66 magasins.
2.5 étoiles
Prix: 
17,40 $

Château Argadens, Bordeaux 2013 sauvignon sémillon

Beaux arômes de poivron, bouche assez vive, fruitée ample.
Un vin parfaitement sec et assez gras.
Un bel assemblage de sauvignon (65 %) pour la vivacité et de sémillon (35 %) pour le fruité.
Alc 12 %.  Sucre 1,8 g/l.
En ligne et dans 19 magasins.
2 étoiles
Prix: 
19,00 $

Jean-Luc Matha, Cuvée Laïris 2011

Le cépage de ce vin est le fer, qu'on appelle aussi braucol.
Le vin est très aromatique, surtout si vous l'aérez longtemps. Il a des arômes et des saveurs rappelant les cerises noires. C'est original. Le fruité est fin. Le vin est peu tannique. C'est juteux et cette sensation juteuse persiste longtemps.
Un vin de la région de Marcillac.
Servir à 15 degrés.
Sucre: 2 g/l. Alc. 12,4 %.
Dans 30 magasins.

3 étoiles
Prix: 
19,55 $

Rabia Petit verdot 2010

Rares sont les vins composés entièrement du cépage petit verdot.
Celui-ci est parfaitement délicieux avec ses très beaux tanins à la fois fermes, fins et enveloppants.
Il y a aussi du fruit en masse dans ce beau vin harmonieux.
Aucre; 5,9 g/l. Alc. 14 %.

3 étoiles
Prix: 
28,40 $

Château Vieux Taillefer, Saint-Emilion Grand Cru 2009

Ce vin est impressionnant en dégustation. C'est un merlot velouté et élégant sur un grain très fin. La bouche est ronde, délicieuse, enveloppante et élégante. La finale est bien longue et agréable.
J'ai noté «grand vin».
Toutefois, à table avec un gigot d'agneau il s'est effondré et m'a paru bien mou! Étrange sensation!
À boire en dégustation ou trouver un plat qui lui conviendra.
Je ne conseille pas de mettre ce vin en cave.
J'avais mis 4 étoiles en dégustation, mais à table...
 

3.5 étoiles
Prix: 
53,50 $

Montus Prestige 1996

Le vin est mature, certains le trouveront sur le déclin avec ses arômes puissants de cuir, de vin âgé.
Les tanins fins tapissent toute la cavité buccale. Un petit amer en finale accentue la très longue finale.
Délicieux. Pour amateur de vieux vins.
Sucre 1,9 g/l. Alc. 12,5 %.

4 étoiles
Prix: 
70,00 $

L'hiver québécois et la vigne

Le mois dernier, le ministère de l'Agriculture du Québec (MAPAQ) publiait un relevé de l'état des bourgeons dans les vignes du Québec après cet hiver particulièrement rigoureux. (Un dur hiver pour les vignes du Québec)

Dans ce premier bulletin de l'état de la vigne, on disait constater que le taux de survie des bourgeons primaires était très bas.

Toutefois, dans un deuxième portrait publié le 5 mai, les résultats des sondages dans les vignes laissent apparaître des résultats beaucoup moins catastrophiques. «Ce deuxième portrait de l’état des bourgeons pour la saison 2015 met en évidence l’importance du site en ce qui a trait au gel.»

En Montérégie, le taux de survie des cépages rustiques Frontenac et Sabrevois est très élevés, soit plus de 95 %. Dans les Laurentides, les taux de survie du Seyval est de 80 % et plus de 90 % pour les autres cépages rustiques.

Donc, à première vue, rien de catastrophique.
Le MAPAQ observe que les variations de l’état des bourgeons au sein d’une même région «soulignent l’influence des facteurs (rusticité des cépages, pratiques culturales, position du site dans le paysage, etc.) autres que la température sur la survie des bourgeons.»

D'autres résultats seront publiés dans les prochains jours, notamment pour les cépages non rustiques.

______
Source: État des bourgeons primaires des cépages rustiques dans quelques vignobles pilotes du Québec. www.agrireseau.qc.ca

Syndiquer le contenu