FORTE HAUSSE DES VENTES D'ALCOOL

Les ventes d'alcool ont fortement augmenté à la SAQ au cours de l'été dernier.

  • Les ventes de boissons panachées ont augmenté de 20 % en volume et de 22 % en valeur;
  • Les ventes de spiritueux ont augmenté de 8,6 % en volume et de 12 % en valeur;
  • Les ventes de vin ont augmenté de 3 % en volume et de 6 % en valeur.

C'est ce que révèlent les derniers chiffres publiés par la Société des alcools du Québec pour le deuxième trimestre se terminant le 14 septembre en comparaison des ventes pour le même trimestre de l'année précédente.

La société d'État a vendu :

  • 40 millions de litres de vin à 573 millions $;
  •  6 millions de litres de spiritueux à 203 millions $.

Les ventes de :

  • vin représentent 78 % des volumes et 71 % des ventes en valeur;
  • spiritueux sont 12 % des volumes et 25 % des ventes en valeur.

Une remontée
La SAQ a vendu 1,3 million de bouteilles de vin de plus que lors du même trimestre de l'année précédente.

Il faut dire que les ventes de vin de l'été précédent avaient été désastreuses avec 1,7 million de bouteilles de moins que lors de l'été 2017.

Au cours de cette année 2018, la SAQ avait vendu 5 millions de bouteilles de moins que l'année précédente. C'est donc une remontée des ventes de vin à la SAQ au cours de ce bel été 2019.

En fin de compte, la SAQ a ainsi haussé son bénéfice de 8 % à ce deuxième trimestre de 2019 comparé au même trimestre de l'année précédente.

______________

Les chiffres pour le 2e trimestre 2018.
Les chiffres pour l'année 2018-2019
La SAQ pousse les spiritueux, avril 2019
Rapport 2e trimestre 2019 SAQ.

Château Loudenne, Médoc 2008

Il est toujours étonnant de voir un vieux millésime sur les rayons de la SAQ.
Ce 2008 vient d'arriver; alors que le 2015 est aussi sur les rayons.
Ce vin de plus de 10 ans semble encore jeune. Il a de la mâche. Il est ample et riche sur de beaux tanins.
Toutefois, au niveau aromatique, il dégage des notes de vin âgé, de vieux cuir et de date.
La contrétiquette dit que c'est un assemblage de merlot et de cabernet.
La finale est assez longue et d'un beau fruité fin.
Alc. 13 %. Sucre 2,5 g/l.
Dans 154 magasins.
   (Le 2015 est 33 $)

3 étoiles
Prix: 
23,80 $

Bodewell, Sauvignon blanc 2017

Aromatique, floral, invitant.
Un sauvignon peu herbacé, assez gras, d'un beau fruité et bien glycériné.
Coulant, facile à boire. Acidité équilibrée.
Finale un peu courte.
Bouchon de liège aggloméré avec des tranches de liège naturel aux deux bouts.
Vendanges manuelles.
Alc. 13 %. Sucre 3 g/l. Acidité 6,08 g/l.
En ligne (28) et dans 13 magasins.

2 étoiles
Prix: 
19,95 $

VIN NATURE — TOUS DES CACHOTIERS

Le vin dit nature devient à la mode et attire les gros producteurs ce qui enrage certains idolâtres de ce type de vin.

Dans un article d'opinion publié samedi dans le New York Times, la papesse américaine du vin nature, Alice Feiring, s'insurge contre le fait que de grands producteurs se lancent dans le vin nature.  «Le mouvement, construit sur l'honnêteté et la simplicité, est corrompu par des opportunistes», affirme-t-elle.

Selon elle, le vin naturel a atteint une grande notoriété et est maintenant menacé par les grandes entreprises.

Dans son article intitulé Is Natural Wine Dead? elle dit que «le vin naturel n'est pas mort, mais quelque chose a été perdu.»

Elle ajoute qu'«il n’existe pas de définition légale du vin "naturel"; j’ai mes normes et j’espère que d’autres les suivront, mais je ne suis pas législateur. Et sans définition légale, la porte est ouverte aux imitations. Nous devons sauvegarder la catégorie, mais la notion d'intervention gouvernementale semble répugnante à un mouvement né dans l'esprit de l'anarchie. Une liste des ingrédients requis fait l'objet de pressions dans l'Union européenne, mais cela n'empêchera pas l'utilisation de techniques non "naturelles" comme l'osmose inverse ou les centrifugeuses.»

Mme Feiring se plaint de trouver des vins dits nature faits avec des levures achetées dans le commerce; de voir des vins nature, mais qui ne sont pas bios...

Le problème est là. Il n'y a pas de définition de ce qu'est le vin naturel. Il n'y a pas de règlementation non plus. À la base, ce serait du vin fait sans aucun additif et à la limite sans interventions. Toutefois, plusieurs producteurs de ce type de vin disent ajouter un peu d'additif. Ce serait un vin sans sulfites, entre autres, mais plusieurs disent en ajouter seulement un petit peu, sans dire combien. De plus, ils ne disent pas ce qu'ils font et ce qu'ils ajoutent pour compenser le manque de sulfites. Ils ne veulent pas être contrôlés. Ils ne veulent pas que l'on vérifie si ce qu'ils disent est vrai.

Ce sont des cachoteries, de l'hypocrisie! Ils ne veulent pas afficher sur l'étiquette la liste des ingrédients ni des procédés. Ils disent qu'ils ne sont pas obligés et que les autres ne le font pas.

Comment alors s'y retrouver? — C'est du n'importe quoi! —  Comment mal informer le consommateur? Ça semble être la règle dans ce monde flou du vin dit naturel. Ces producteurs ne sont pas plus transparents que les autres. Ils disent qu'ils n'ajoutent pas de sulfites, mais ne disent pas tout ce qu'ils font pour que la fermentation de leurs vins produise le plus de sulfites possible. Faire du vin naturellement, c'est un processus très technique.

Certaines levures, tels les Saccharomyces bayanus Sacardo, produisent plus de sulfites que les autres. «Certaines souches de levures peuvent produire jusqu’à 300 mg/l de sulfites durant la fermentation.» (Werner) Il y a aussi toutes sortes de techniques permettant de faire du vin sans sulfites ou avec peu de dioxyde de soufre: l'hyperoxydation ou son contraire l'inertage; l'électrodialyse; contrôles thermiques; contrôle plus serré des fermentations; microfiltration; flashpasteurisation; contrôle des acidités; diminution du pH...  (Charrier. Davaux.) Et on poursuit les recherches et les expériences.

Donc, on voit que ça demande beaucoup d'interventions et de contrôles pour faire du vin dit naturel. Le vin ne se fait pas naturellement. C'est l'oeuvre de l'homme et de la femme.

Les producteurs de vin nature ne sont pas plus des saints que les autres. Il ne faut pas oublier qu'ils sont à la base des fabricants et des VENDEURS de vin.

D'autres parts, est-ce que l'on peut reprocher aux moyens et aux gros producteurs de faire des vins le plus naturels que possible? Ils vont peut-être mieux réussir que les petits.

En somme, tout ça, ce n'est pas une religion, c'est du marketing; de l'hommerie.

Finalement, ce sont tous des cachotiers qui refusent d'indiquer les ingrédients et procédés sur les bouteilles.
Marketing... Marketing... Marketing.

Touraine Chenonceaux, Silex des Martinières, Domaine Bellevue 2018

Un vin blanc doré aromatique. Herbe fraiche, asperge et poivron.
C'est gras, agréable, sec, minéral et très persistant.
Un beau sauvignon à servir à 8-10 degrés.
Alc. 14 %. Sucre 2,8 g/l.  [Échantillon reçu]
En ligne (15) et dans 46 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
24,90 $

Ermelinda, Espumente Bruto

Les mousseux du Portugal ne sont pas nombreux à la SAQ. Ils ne sont que six.
Celui-ci est bien délicieux avec ses aromes de pêche et de fruits tropicaux.
C'est un mousseux bien sec, vif, citronné avec une belle finale qui rappelle les oranges.
Meilleur encore le lendemain.
Méthode champenoise.
Cépages: fernao pires 85 % et arinto. Neuf mois en bouteille.
Producteur Casa Ermelinda Freitas. Un domaine de 44 hectares dirigé par Mme Leonor Freitas. Région de Palmela près de Lisbonne.      [Échantillon reçu]
Alc. 12 %. Sucre 6,9 g/l.
En ligne (22) et dans 28 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
17,55 $

Aligoté, Cuvée Michèle 2018, Château des Charmes

Un vin blanc aromatique, floral sur des notes de fruits exotiques.
Les saveurs de fruits exotiques reviennent aussi en bouche.
C'est sec et épicé. Assez vif d'une belle acidité.
Un vin blanc fin et élégant.
Capsule à vis.  Cépage aligoté à 94 %, complété de chardonnay. Élevage sous bois.
Alc. 13 %. Acidité 5,2 g/l. Sucre 1,6 g/l.    [Échantillon reçu]
Dans 80 magasins.

2 étoiles
Prix: 
15,95 $

Enrosado 2018

Un vin orange !
Oui, une nouvelle couleur dans le vin. Après le rouge, le blanc, le rosé, le jaune et le tawny, voici le vin orange. C'est un vin blanc fait un peu comme un rouge. Pour le blanc on ne fait fermenter que le jus des raisins après les avoir pressés; pour le rouge c'est le jus et la peau et parfois la rafle. Pour le vin orange, on laisse macérer le vin un court temps avec la peau et parfois avec la rafle afin de lui donner une couleur orangée, un peu de tanins et des saveurs particulières. C'est entre blanc et rouge, mais non rosé. Ça donne un vin blanc orangé un peu tanique avec des aromes et des saveurs un peu différentes du vin blanc. Il semble que dans l'Antiquité on faisait aussi du vin orange. C'est donc un vin blanc de macération. Il est quelquefois fait dans des amphores. Il peut être orange plus ou moins foncé ou rester transparent et légèrement doré comme un vin blanc.
C'est un retour et une nouvelle mode dans le monde du vin. Un vin qui cherche sa place de ce monde coloré.

La SAQ a ajouté une section vin orange dans son site internet. Section qui comprend 19 vins. Toutefois, ce Enrosado de la maison Altolandon n'y est pas mentionné.

Ici, c'est un vin d'Espagne de la région de Manchuela au nord-ouest de valence. Il est fait de grenache gris. Il est fait dans des amphores de 1000 litres avec contact avec les peaux de raisin pendant 24 heures. On n'y ajoute pas de sulfites. C'est donc un vin naturel. C'est orange un peu brouillé. Le vin est un peu brouillon aussi. Il se cherche, on le cherche. C'est original et dépaysant. Il y a un petit perlant sur la langue. C'est léger, fin et peu alcoolisé. Les tanins sont très fins. Ça se laisse boire et c'est digeste.
Il a bien accompagné les crevettes ainsi qu'un plat végétarien.
Alc. 12 %. Sucre <1,2 g/l. De la maison Altolandon qui produit aussi le bien bon Mil Historias Garnacha.
Dans 150 magasins.

3 étoiles
Prix: 
18,30 $

La Sauvageonne 2015, Languedoc, Gérard Bertrand

Il y a 19 vins Gérard Bertrand à la SAQ.
Cette Sauvageonne est un bel assemblage de syrah et de grenache.
C'est aromatique, fruité expressif, note de fines herbes et de cuir.
L'attaque est ample, fruitée et vive sur des saveurs de fruits chauds.
Les tanins sont beaux. La finale est fumée sur une petite note végétale.
Un beau vin un peu rustique qui accompagnera bien les plats plutôt costauds.
Alc. 14 %. Sucre 2 g/l.
Dans 60 magasins.

2 étoiles
Prix: 
17,45 $

Trimbach, Pinot Gris, Réserve Personnelle 2014

Un vin vraiment impressionnant.
Un pinot gris de grande qualité.
C'est ample et onctueux.
Un fruité sucré sur une belle acidité.
D'un fruité élégant et intense et d'une finale interminable.
Alc. 14 %. Sucre 9 g/l. Acidité 6,8 g/l.
 

3.5 étoiles
Prix: 
48,25 $

Orin Swift, Palermo 2016

Un vin californien costaud, très fruité, à la texture dense et lisse.
Un vrai sirop de fruit très concentré sur des tanins totalement enveloppés par ce fruité abondant. C'est sec, mais d'une belle sucrosité.
C'est gros, oui c'est gros c'est un assemblage de cabernet sauvignon, de merlot et de cabernet franc de Californie.
L'alcool est bien marqué, mais là encore bien intégré dans cette texture onctueuse. Finale corsée, vineuse et juteuse.
Certains vont le trouver sirupeux et confituré; d'autres vont l'adorer.
À boire avec modération.
Alc. 15,4 %. Sucre 2,3 g/l.
En ligne (7) et dans 57 magasins.

3.5 étoiles
Prix: 
61,50 $

Petit Clos, Cahors 2016

Domaine Triguedina de Jean-Luc Baldès.
Du pur jus de la vigne !
Un cahors très aromatique sur de belles notes de fruits noirs.
D'une texture bien agréable; assez ample, moyennement charnu, assez ferme.
D'un beau granulé que lui confèrent ses tanins dodus. 
Longue finale fruitée.
Très agréable à boire.
Malbec à 85 % et merlot.    [Échantillon reçu]
Alc. 13,5 %. Sucre 1,8 g/l. Acidité 3,20 g/l (équivalence sulfurique).
En ligne (18) et dans 129 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
21,35 $

Momo, Pinot noir 2017

Un pinot noir bio de Nouvelle-Zélande bien original.
Il est d'un rouge moyennement foncé et dégage de beaux aromes de fumée et de charbon.
Il a beaucoup de fruits en bouche avec des notes de viande fumée. Les tanins sont un peu rustiques et l'alcool est marqué, mais il est tout de même bien intéressant. À servir légèrement frais.
Culture en biodynamie. De la maison Seresin.
Alc. 13.5 %. Sucre 1,3 g/l.

2.5 étoiles
Prix: 
21,95 $ à la SAQ | 19,95 $ à la LCBO

Pata Negra Cava Bio

Un délicieux mousseux bio, fruité, rond, assez ample et bien riche.
Il coule bien en bouche. Les bulles sont fines. Le fruité est charnu.
D'une grande fraicheur.
Absolument étonnant pour le prix.
Fait à 100 % du cépage macabeo. Appellation Cava.
Servir à 6-9 degrés en apéritif et avec les fruits de mer, poissons, riz et salades.
Méthode champenoise. Alc. 11,5 %. Sucre 8,1 g/l.
Ce vin était 14,75 $ en octobre dernier. (Voir l'historique du prix de ce vin au Canada.)
Dans 151 magasins.
  La maisons fait aussi un autre cava non bio.

3 étoiles
Prix: 
12,70 $

PROVISIONS POUR LES FÊTES EN BLANC

Une belle sélection de vins blancs de bons rapports qualité/prix et disponibles dans plusieurs magasins de la SAQ.

Timorasso, Archetipo Tortonesi 2015  Italie  3,5  29,85 $
Voyage extraordinaire, Muscadet 2018  Loire  3   17,05 $ - 16,70 $ *
Asproudi, Monemvasia 2017   Grèce  3   19,05 $ - 18,95 $
Meinkland, Grüner Veltliner 2018  Bio  Autriche  3   20,70 $  - 18,85 $
Vernaccia di San Gimignano, San Donato 2015  Bio Italie 3  19,85 $
El Fanio, Xarel-lo, Penedèes 2016  Bio  Espagne  3  21,90 $
Petit Chablis, Les Ammenites, François Martenot 2018   3  21,95 $

ATMA Blanc 2018   Grèce   2,5   15,30 $  - 14,95 $
La Sablette, Muscadet 2018   Loire  2,5   15,45 $
Domaine de Lévêque, Sauvignon blanc, Touraine 2018   Loire  2,5  17,25 $ - 16,95 $
Pansa Blanca, Raventós D'Alella 2018  Espagne  2,5   17,30 $
Félines Jourdan, Picpoul de Pinet 2018   Loire  2,5   17,95 $

Vale da Judia 2018    Portugal  2   10,15 $
Torre del Vescovi, Soave 2017   Italie  2   12,15 $  - 11,90 $
Adega de Pegoes blanc 2018    Portugal  2   12,60 $ - 12,70 $

Cette liste sera mise à jour régulièrement selon les arrivages et disponibilités.

   Si vous en voulez d'autres, c'est ici.

   Provisions pour les Fêtes en rouge

(*) Nouveaux prix. Les prix de certains produits ont été modifié dimanche le 10 octobre.

PROVISIONS POUR LES FÊTES EN ROUGE

Voici une liste de vins pour votre panier des fêtes.
Ce sont des vins de bons rapports qualité/prix disponibles dans un bon nombre de succursales.
Cette liste sera mise à jour régulièrement selon les arrivages et disponibilités.

Château Musar Jeune 2016   Liban   4,0  26,35$
Pech Redon, L'Épervier 2015  Languedoc  3,5  25,95 $
Château Porto Carras, Côtes de Meliton 2009  Grèce 3,5   26,40 $
Montus, Madiran 2014  Sud-Ouest  3,5  29,35 $
Poggio al Leone, Morellino di Scansano Riserva 2015  Italie 3,5  29,95 $

Castelgufo Chianti Reserva 2015   Italie  3  16,30 $ - 15,95 $
Mas las Cabes, Roussillon 2017    Roussillon  3  17,40 $ - 17 $ *
Griottes, Pierre-Marie Chermette, Beaujolais 2018  3  18,85 $ - 18,45 $

Chevalier de Dyonis, Pinot noir 2017  Roumanie 2,5   9,55 $ - 9,75 $
Ventoux Réserve des Challières, Bonpas 2018  Rhône 2,5  12,20 $
Pegoes Rouge 2018   Portugal  2,5  12,90 $
Beau Bonhomme 2018   Espagne 2,5   12,95 $ - 12,80 $
SANS Sulfites Ajoutés, Buzet 2016  Sud-Ouest  2,5  14,80 $  - 14,45 $
Ali, Toscana 2016   Italie   2,5   15,05 $

Porto ou style porto

Cabral Colheita 2000   Porto Tawny  3   15,65 $ le 375 ml
Mavrodaphni de Patra, Kourtaki  Grèce  3  14,70 $
Cabral, Carácter, Porto Reserva Especial   3   16,85 $
Sandeman Porto Tawny 20 ans   4    60 $

   Si vous en voulez plus, voir ici

   Provisions pour les Fêtes en blanc

 
(*) Nouveaux prix. Les prix de certains produits ont été modifié dimanche le 10 octobre.

Cabral Colheita 2000

Un beau format que cette belle petite demi-bouteille (375 ml) pour se faire faire plaisir à peu de frais et gouter un bon tawny pas cher.
On a là de belles saveurs de café, de gâteau aux fruits, de figue, de raisins secs et de pain d'épices.
C'est très aromatique et très bon.
Prendre après le repas ou en soirée.
Il est vieilli 7 ans en fut de chêne.
Servir à 14-15 degrés.         [Échantillon reçu]
Une fois ouverte la bouteille peut se conserver plusieurs semaines au frais.
Alc 20 %. Sucre 110 g/l.
Dans 102 magasins.

3 étoiles
Prix: 
15,65 $ le 375 ml.

Les Escures, Malbec 2018

Un vin juteux dont la texture rappelle les gelées de fruits. De beaux tanins bien enveloppés.
C'est succulent et gouleyant.
Du beau jus de fruits.
Malbec en culture biodynamique. Vendanges manuelles. Peu de sulfites,
Producteur Fabien Jouves, Mas del Périé.
Alc. 13 %.  Sucre moins de 1,2 g/l.

Dans 142 magasins.

3 étoiles
Prix: 
22,15 $

Dolcetto d’Alba (DOC) «Pian Balbo» 2017, Poderi Colla

Fait exclusivement de dolcetto, il est rubis assez pâle. Le nez est intense, bien fruité (cerise) et légèrement épicé. La bouche est moyennement corsée, très fruitée, bien sèche, un peu austère même, malgré des tanins assez fins. Ça finit sur le fruit et une belle astringence.
Sucre. 2,3 g/l.

Le Dolcetto d’Alba Pian Balbo est disponible en ligne dès le 5 décembre et sera distribué dans les magasins dans les jours qui suivent.

    D'autres vins de Poderi Colla...

2 étoiles
Prix: 
18,60 $

Casa Magrez, Uruguay 2016

Il y a 17 vins de Bernard Magrez provenant de 6 pays à la SAQ.
Celui-ci est fait en Uruguay. Il s'ouvre sur des aromes invitants de fruits chauds.
Il a un très beau fruité en bouche. Un fruité abondant sur des tanins bien enrobés.
C'est agréable à boire.
Longue finale juteuse.  Servir à 16 degrés.
Cépages: tannat 80 %; merlot 12 % et cabernet franc 8 %. Vendanges manuelles.
Alc. 13,5 %. Sucre 1,9 g/l. Acidité 3,55 g/l.       [Échantillon reçu]
Dans 43 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
27,45 $

Damascenos 2016

Ne vous attendez pas à un xinomavro costaud et tanique.
Ici, c'est plutôt léger. C'est un xinomavro atypique, bien léger, peu tanique sur un fruité fin. C'est coulant et certains pourront le qualifier d'un peu mince. Il a de petits aromes et saveurs de pruneau  (damaskino) d'où son nom. Je suggère de le servir froid afin de lui donner un peu de tonus et de mieux faire paraitre son fruit.
Simple et facile à boire.
Il est toutefois un peu cher.
Appellation Naoussa. Producteur: coopérative Vaeni. Région: Naoussa.  Alc. 13,5 %. Sucre 2,3 g/l.
Dans 95 magasins.

2 étoiles
Prix: 
23,60 $

Ramnista 2015

Un vin rouge pâle et légèrement épicé fait de xinomavro.
De petits tanins pointus agréables. Un fruité bien léger.
Plutôt simple. Il y a là peu de matière. C'est dilué. Le style a beaucoup changé ces dernières années.
Le 2013 et surtout le 2011 avaient plus de matière.
Producteur Kir-Yianni. Alc. 13 %. Sucre 2,9 g/l.
Plutôt cher pour ce qu'il donne.
Dans 58 magasins.

2 étoiles
Prix: 
26,25 $

Sergio Mottura, Tragugnano, Orvieto 2017

Un joli vin blanc bio, floral et vif sur de belles saveurs de fruits blancs.
C'est sec et bien vif.
Finale persistante.
Cépages grechetto (50%), procanico (40%) et Sauvignon (10%).
Vendanges manuelles. Élevage en cuves inox. Levures sélectionnées. Vin filtré.
Capsule à vis. Ne le servez pas trop froid.
Alc. 14 %. Sucre 1,5 g/l.
Dans 37 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
23,00 $

Litorale, Vermentino, Val delle Rose 2018

Un vin de la région de Maremma en Toscane aromatique fin et floral.
Une belle bouche assez vive.
Un vin agréable assez sec.
Longue finale d'une certaine élégance.
Alc. 13 %. Sucre 1,2 g/l.
De la maison Cecchi.
En ligne (6) et dans 69 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
16,95 $

LES CANADIENS AIMENT LES BULLES

Les importations de vin mousseux ont plus que doublé au Canada au cours des dernières années.

Les Canadiens seraient tombés en amour avec les bulles !

En effet, nous importions 8,7 millions de litres de mousseux en 2009 et c'est maintenant 17,8 millions. C'est une augmentation de 105 %.

En comparaison, l'augmentation d'importation de vins tranquilles en bouteille a été de 19 %: de 239 à 285 millions de litres.

En 2009, la proportion de vins mousseux importés sur l'ensemble des vins était de 2,7 %. Elle est aujourd'hui de 4,2 %.

Donc, 4 bouteilles sur les 100 que nous importons sont des mousseux.

En dollars, la progression a été encore plus forte passant de 90,9 millions $ à 222 millions %; soit une hausse en valeur de 144 %.

Sur la même période, le prix moyen par litre des mousseux est passé de 10,38 $ à 12,46 $ - une hausse de 20 %. Pendant ce temps, le prix moyen du vin tranquille en bouteille passait de 6,25 $ à 7,75; une hausse de 24 %.

Pendant cette période, la proportion de vin tranquille importé en vrac augmenta de 80 millions de litres à 109 millions de litres, soit de 36 %.

Nous voyons ainsi une nette progression de l'importation de vin mousseux et de vin tranquille en vrac au détriment du vin tranquille embouteillé dans les pays de production. Comme nous le montre le tableau de droite tiré du dernier document de Wine by Numbers édition annuelle 2019.

D'où proviennent ces vins mousseux
Surtout d'Italie. En 2009, nous importions presque autant de mousseux de France que d'Italie, mais aujourd'hui plus du double provient d'Italie, C'est près de 8 millions d'Italie contre près de 4 millions de litres de France. En dollars, par contre, la France gagne avec plus de 100 millions $, contre près de 70 millions $ pour l'Italie.

Si l'on regarde maintenant les derniers chiffres pour les importations pour la première moitié de 2019, nous voyons que le Canada a importé 3,5 millions de litres de mousseux d'Italie, en hausse de 20 %; 1,4 million de litres de France, en baisse de 3 % et près de 1 million d'Espagne en baisse de 4 %.

En dollars c'est 37 millions $ de France (-5 %) et 31 millions d'Italie (+22 %).

Il faut dire aussi que les prix de ces mousseux sont très différents selon le pays de provenance. C'est 27 $/litre de France contre 8,70 $ d'Italie et 7,43 $ d'Espagne.

En terminant cette valse de chiffres, disons que les exportations de mousseux de Champagne vers le Canada ont diminué de 13 % en volume au cours de la première moitié de 2019 à 746 000 litres.

___________
Sources
Wine by numbers annuel 2019
Wine by Numbers janvier-juin 2019

 

Elysian, Bonterra, Merlot 2016

De beaux aromes de crème et de fruits noirs se dégage de cet assemblage de merlot complété de petite syrah et de malbec.
La bouche peu acide est ample et élégante.
C'est velouté sur des tanins dodus.
La finale est veloutée.
Un vin d'une certaine élégance.
Alc. 13,5 %. Sucre 1,8 g/l. Acidité 5,6 g/l. pH 3,63.
En ligne (18) et dans 64 magasins.   [Échantillon reçu]

3 étoiles
Prix: 
40,00 $

Faustino, Rioja, Vin biologique 2018

Des aromes de fruits chauds, de fruits chauffés.
Une belle texture assez ample. Un vin juteux et savoureux.
Cépage tempranillo.
Servir à 14 degrés.
En ligne (19) et dans 258 magasins.
Capsule à vis. Alc. 14 %. Sucre 2 g/l.

2 étoiles
Prix: 
16,00 $

Crémant de Bourgogne Brut, Manciat-Poncet

Un beau vin mousseux fait de chardonnay à 45 %; de gamay 20 %; d'aligoté à 18 % et de pinot noir à 17 %.
Il dégage de beaux aromes de caramel fin, de croute de pain et de fruits blancs.
La bouche est vive, fruitée soutenu par des bulles fines.
C'est serré et savoureux.
Finale fruits blancs et petite note d'orange.
Encore meilleur le lendemain.
Alc. 12,36 %. Sucre 6,63 g/l. Acidité 3,65 g/l (H2SO4). pH 3,42.
Transformation malolactique sur les quatre cépages. Aucune chaptalisation.
Élevage en cuve inox, puis 12 mois sur lattes.    [Échantillon reçu]
En ligne (2) et dans 70 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
24,95 $

Saumur, Domaine de la Guilloterie, Affinité 2017

Aromatique, fruité.
Belle bouche fruitée sur des tanins fins.
De la belle matière, de la mâche. Une texture enveloppante.
Très longue finale fruitée.
Du beau cabernet franc à servir à 14 degrés.
Bouchon de liège aggloméré.    [Échantillon reçu]
Alc. 13,9 %. Sucre 1,5 g/l. Acidité 3,68 (H2SO4)
En ligne (1) et dans 105 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
17,95 $
Syndiquer le contenu