Pour la cave

Emilio Moro 2004

Un ribera del duero au nez trop discret. Mais quelle belle texture en bouche. C'est ferme, juteux et séveux. Une belle acidité. Pimpant. 
Une jeunesse qu'il faut mettre en cave quelques années. Alc. 14,5 %.

3.5 étoiles
Prix: 
36,00 $

Château Rouget 2005

Du grand vin, beaucoup de tanins bien faits d'une belle rugosité et encore jeunes. Une agréable structure. Rond. Une explosion de saveurs en bouche. Un joli boisé, de la menthe à l'aération. Très long, des saveurs persistantes. Un excellent Pomerol.
Quelques bouteilles aux magasin Signature de Québec et de Montréal.
Dégusté à la propriété en octobre 2006, avec les millésimes 2004 et 2006; et après un Pétrus 2005.

4 étoiles
Prix: 
267,00 $

Marzieno 2001

Quel beau vin! De jolis arômes de cerise et d'épices. Le vin est encore jeune, violet presque bleu. Une bouche opulente, beaucoup de fruit. Plein. Suave. Des notes de chocolat. Complexe. Du grand vin!

Une jeunesse qu'on peut bien apprécier maintenant et qui devrait se bonifier encore au cours des prochaines années.
Aussi bon que le 2000.

Cépages: sangiovese à 78 %, 13 % cabernet sauvignon 9 % merlot.

Alc. 14,5 %.
IGT Ravenna rosso, Province d'Émilie-Romagne.

4 étoiles
Prix: 
36,25 $

Collepiano Arnaldo Caprai 2000

Voici un vin opulent et charmeur. Des saveurs chocolatées, de très beaux tanins. Une petite touche boisée bien intégrée. De la menthe. Un fruité très long. D'une persistance gustative bien impressionnante.
Une belle découverte.
Déjà bon, et il devrait être encore meilleur après quelques années de cave.

Il est reste très peu à la SAQ, il est d'ailleurs en réduction de 13 $. Il passe de 64 à 51 $!

Appellation Montefalco Sagrantino. Alc. 14 %. Province d'Ombrie au centre du pays.

4 étoiles
Prix: 
51,00 $

Vallformosa Gran reserva 2000

Un beau vin d'Espagne bien agréable avec ses arômes de tabac. Une bouche succulente. Des tanins fins et granuleux.

Un vin pas compliqué, sans être trop simple. Une assez longue finale.

Assemblage: tempranillo à 75 % et cabernet sauvignon. Appellation Penedès. Il pourrait faire quelques années de cave.

Vieillissement: 6 mois en barriques neuves américaines, puis 18 mois en barriques américaines de 3-4 ans. Alc. 13,5 %, Sucre: 0,95 g/. Acidité: 3,73 g/l. pH 3,29. Embouteillé en février 2003. Accord avec les viandes rouges, les rôtis.

2.5 étoiles
Prix: 
21,75 $

Gran Murales 1999

Des fruits chauds, des mûres et de la violette dans ce vin opulent d'Espagne. Il y a là beaucoup de matière, c'est riche, c'est long et fruité. Plantureux.
Appellation Conca de Barbera, province de Catalogne. Cépages: monastrell, garnacha, garró, samsó et mazuelo. Élevage en fûts de chêne français, du Tronçais. Un autre très bon produit de la maison Miguel Torres.

3 étoiles
Prix: 
65,00 $

Vietti La Crena 2004

Un Barbera d'Asti encore jeune, violet et au beau parfum. C'est un vin bien structuré. Il a beaucoup de matière. Il est costaud. Une belle longueur sur le fruit. De l'équilibre et volumineux. Déjà bon, mais il devrait être encore meilleur après trois ou quatre années de cave. Alc. 14,5 %. Cépage: la barbera bien sûr.

4 étoiles
Prix: 
45,50 $

Riesling Léon Beyer reserve 2006

Il est souvent plus difficile de choisir un bon vin blanc qu'un bon vin rouge. Trop souvent les vins blancs sur notre marché goûtent le bois et l'alcool. D'autres sont tellement acides qu'ils nous font faire la grimace. Il faut les servir gelé pour masquer ces défauts. Il faut dire aussi que le réchauffement climatique et les nouveaux modes de culture et de vinification tendent à donner des vins glycérinés et alcooleux.

Il y a des régions et des producteurs qui s'en tirent mieux que d'autres. Au nord, il y a l'Alsace, et mis à part certains producteurs qui font des vins trop sucrés et qui rebutent les consommateurs d'ici, il y en a qui font des vins plus classiques, plus digestes et plus honnêtes.

3 étoiles
Prix: 
17,55 $

Châteauneuf-du-Pape La Bernardine 2005

Un châteauneuf juteux et tout en finesse. Les tanins sont presque délicats. Chaleureux, vif et épicé, une matière souple. Des saveurs d'olive.  Coulant et vivace. Un peu court. Nous n'avons pas reconnu le style Chapoutier. Alc. 14 %. Genache et syrah.

3.5 étoiles
Prix: 
47,25 $

Domaine de la Vieille Julienne Châteauneuf-du-Pape 2005

Un vin étrange! Au premier abord, il ne nous a pas plu du tout. Le premier nez était très végétal avec des notes de caoutchouc brûlé qui rappelle les vins du Chili. Nous l'avons mis au frigo pour le rafraîchir et le laisser reposer un peu. Après quelques minutes, les odeurs végétales disparaissent et le vin devient beaucoup plus intéressant. C'est riche, costaud, chaleureux, fruité et épicé. Le vin a beaucoup changé dans le verre au bout de quelques minutes. Par contre, en se réchauffant de nouveau, il redevenait plutôt repoussant. Nous avons noté que la température de service était primordiale pour apprécier ce vin. Il faut le servir à 14 °C, sinon son côté végétal risque de vous rebuter. Un châteauneuf-du-pape particulier. Alc. 15 %. 
À revoir dans un an. Plutôt cher. C'est son deuxième vin. Jean-Paul Daumen fait une cuvée réservée à 240 euros (444$ en octobre dernier à Signature) Dix hectares dans le nord de l'appellation. Bio. Encépagement: grenache, syrah, mourvèdre...

3 étoiles
Prix: 
69,00 $

Osoyoos Larose 2004

Boisé, boisé et boisé!
Il faut aimer le bois. Nous étions quatre. Un a détesté, un a adoré, les deux autres ont dit «moyen». Malgré ses arômes de crème caramel et de sciure de bois très dominants, le vin a une assez belle structure en bouche. Il y a un certain fruit, une belle rondeur et une matière tannique intéressante. Le genre de vin à qui un dégustateur va donner une étoile et l'autre trois et demi. 
Est-ce qu'il absorbera son boisé un jour? À revoir dans un an.
Il nous a semblé bien moins intéressant que le 2003 et que le 2001, mais mieux que le 2002.
Un vin de la Colombie-Britannique. 
Merlot à 66 %.
Le 2005 est déjà disponible en Colombie-Britannique.

2.5 étoiles
Prix: 
42,00 $ à la SAQ | Alb 45 $ — NB 40 $

Pinot noir Erath Prince Hill 2005

Après la Bourgogne, c'est sûrement l'Oregon qui produit les plus beaux pinots noirs du monde. Celui-ci est une belle expression du pinot avec une texture soyeuse. De la finesse, de l'éclat et d'une belle richesse. Des saveurs de cerise. Un nez qui «pinotte» comme on dit avec ses arômes délicatement fumés. Un vin digeste pour accompagner les plus beaux repas ou tout simplement pour boire en causant avec ses amis. Alc.12,63 %. pH 3,56. Élevage de 13 mois en fût de chêne français à 40 % neuf. Dégusté aux États-Unis en avril dernier.
Au magasin Signature de Montréal.

4 étoiles
Prix: 
52,00 $

Château Haut-Sarpe 2001

Un saint-émilion grand cru au nez bien invitant de fruits noirs. On peut aussi sentir une petite note de gâteau brun. Les tanins sont encore assez fermes. C'est bien tassé, d'une structure riche et élégante. Un vin sérieux, bien ramassé d'une belle allonge. Dense et élégant. De la précision et du charme.
À essayer avec les côtes levées.
Assemblage: merlot à 70 %, cabernet franc à 20 % et cabernet sauvignon à 10 %.
Pour en savoir plus sur les vins de Saint-Émilion: www.vins-saint-emilion.com

4 étoiles
Prix: 
45,75 $

Barolo Ornato 2004, Pio Cesare

Plutôt foncé. Nez très intense, bien fruité, bois vanillé. Très gras, alcooleux (14%), tanins fins et très serrés. Finale astringente, grillée et chocolatée. Un excellent nebbiolo pour la cave. À revoir en 2015.

4 étoiles
Prix: 
89,00 $

Comte de M Kefraya 2001

Un beau vin assez costaud et agréable, au boisé léger. Ce vin du Liban fait de cabernet sauvignon et de syrah a une très belle structure et se boit très bien. Toutefois, il nous a moins impressionnés que dans le millésime précédent. Le 2000 était en effet une pure merveille. Il en reste encore un peu sur les tablettes. Ce 2001 est encore sur la retenue. Il faut dire qu'il sortait à peine de la caisse. Il vient d'arriver en succursale. À revoir dans quelques semaines. C'est un des rares vins rouges a obtenir cinq étoiles au Guide Phaneuf 2008.

3.5 étoiles
Prix: 
48,50 $

Puligny-Montrachet La Garenne 2002, Louis Latour

Des arômes et une finale sur le caramel pour ce vin de Bourgogne. C'est gras et riche. À passer en carafe pour atténuer les saveurs de caramel et ne pas servir trop froid ( 13-14 °C.)
Son prix a été réduit de 14 $.
À revoir après deux ans de cave.
Alc. 13,6 %.

3 étoiles
Prix: 
75,00 $

Barbaresco 2004, Angelo Gaja

Le "petit" barbaresco du producteur le plus réputé de l'appellation. Plutôt foncé pour un (100%) nebbiolo. Nez assez ouvert, bien typé, fruité (cerise, prune), cuir, un peu de réglisse. Moyennement corsé, de la rondeur, très sec, bien fruité et très long. Racé. Pour la longue garde (15 ans ou plus).

4 étoiles
Prix: 
201,00 $

Tavernelle 2004

Un cabernet sauvignon italien rouge très foncé aux délicats arômes de prunes. Nez profond, on sent la qualité. Une belle attaque, costaud, corsé même. De beaux tanins granuleux qui tapissent toute la bouche. 
Ferme et ample. Long en bouche. 

Une autre belle preuve qu'on peut faire du très beau cabernet sauvignon en Toscane.
DOC Sant'Antimo. Toscane. Alc. 13 %.
100 % cabernet sauvignon, 18 mois en barriques de chênes de France.
Maison Castello Banfi.

20 £ (40 $) en Angleterre.
Le 2003 est 40,85 $ au Nouveau-Brunswick.

3.5 étoiles
Prix: 
37,50 $

Château La Croix des Moines 2003

Lalande de Pomerol
Voici un très beau vin souple, féminin disent certains. Je dirai tout simplement élégant. Bien minéral, vif et d'un joli fruité sur une assez longue finale. Le producteur Jean-Louis Trocard dit que 2003 a donné des vins moins acides sur ses sols argileux. «Il a fait très chaud, les vins sont moins acides et vont donc vieillir plus vite.» 

On a ici un vin de charme. Un vin tout en finesse. «Quand on est sur de jolies graves comme celles-là, il faut faire des vins en finesse.» D'ailleurs M. Trocard refuse de se plier à la «mode des vins costauds.» Il veut continuer à faire des vins de facture classique, des vins de repas, des vins digestes; et cela, malgré les demandes d'un de ses fils qui voudrait bien faire une cuvée plus «moderne», du genre de celles désirées par les chroniqueurs de vins américains.

Ces sols de grave, de gravelle, de cailloux ronds sont plus chauds pour la vigne, on récolte donc plus tôt. Ce vin est fait de merlot à 80 % et des deux cabernets pour le reste. À 75 % en barrique neuve. Répondant à une question sur l'ajout de copeaux de bois: «on peut ajouter des tanins de chêne, c'est permis en oenologie, comme l'ajout de jus concentré. Des copeaux? Je n'ai pas d'état d'âme, si ça peut permettre à certains de produire des vins peu chers. Il y a tellement de petits producteurs qui ont peine à vivre à Bordeaux. Moi, j'ai de la chance, je suis sur de beaux sols.»

M. Trocard suggère de boire son vin dans des verres très amples, très grands, afin de les aérer lentement et ainsi de les boire à toutes les étapes de leur aération. «Certains aiment les boire plus fermes, d'autres plus tendres.»
Un régal à prix raisonnable. 
Il suggère d'accompagner celui-ci avec le veau, la volaille et le gibier à plumes.

3 étoiles
Prix: 
24,85 $

Podere Castorani 2003

Ne pas confondre avec le Coste delle Plaie du même producteur. C'est aussi un montepulciano-d'abruzzo, mais il est élevé en barrique.  Il fait un séjour de 12 mois en fûts et barriques de France, de Russie et du Missouri. Mais fort heureusement, il ne goûte pas le bois. Il est toutefois plus costaud que son jeune frère. Les tanins sont plus fermes. Le vin est riche. On lui fait faire une macération préfermentaire à froid pendant huit jours à 7 °C. Pas de filtration. Un vin assez costaud, équilibré. Bien agréable. Encore jeune et un peu sérieux, il faut le laisser aérer un peu.  Alc. 13,5 %.

3 étoiles
Prix: 
33,00 $

Les Forts de Latour 2004

La lettre circulaire de la SAQ indique 87 $. Le même vin dans le millésime 2003 est 284 $! Le 2000 est 299$. Le 2001 est 129 $ en Alberta. Je croyais à une erreur de prix. Mais non, le 2004 est au même niveau en Colombie-Britanique à 89 $ et dans l'Alberta semi-privatisée 89 $ au Kensington Wine Market et 111 $ au The Wine Cellar.

Le 2004 n'est pas encore sur les tablettes au Québec. Il le sera dans quelques jours.

C'est un très beau vin qui a une très belle réputation. C'est le deuxième vin du Château Latour. Oui, le petit vin du grand château. En fait, pas tout à fait, car il y a un troisième vin.

Dégusté côte à côte au Château, le troisième m'a semblé aussi bon que le deuxième. Les Forts de Latour 2004 a plus de matière que le simple Pauillac de la maison. Ses saveurs sont plus persistantes. J'ai noté de la rigueur, mais moins d'ampleur. Mais quelle ampleur dans la variation de prix!

En France, il est 95 € à ChateauNet,  113 € à Vitis Epicuria, 145 € à Lavinia à Paris et 205 € à 1855.com.  
En passant, il reste du 1996 à 125 $ à la LCBO.

3 étoiles
Prix: 
87,00 $ à la SAQ | C.-B. et Alb. 89 $

Clos de l'Oratoire des Papes 2005

Les châteauneufs 2005 commencent à arriver! J'ai bien l'impression qu'on va avoir du beau vin à mettre sur nos tables à Noël. En effet, tout comme à Bordeaux, 2005 semble avoir été béni des Dieux en Châteauneuf-du-Pape. Il faut en profiter, en espérant que les producteurs et la SAQ ne haussent pas trop les prix.

Ce Clos de l'Oratoire à l'étiquette très papale me semble bien réussi. Il dégage de très beaux arômes de petits fruits, de fruits chauds. Il a une belle matière en bouche. C'est consistant, mais pas trop extrait. C'est vivace, vif, l'acidité est bien marquée. Assez costaud, un peu pointu. Plus sur l'acidité que sur le fruit, il a fait belle impression à table avec la dinde et le pâté à la viande, la fameuse tourtière du Lac-Saint-Jean, pas trop sèche cette fois-ci.

3.5 étoiles
Prix: 
C.-B. 48 $ — Qué. 38,25 $

Amarone Campolongo Torbe Masi 2000

Des saveurs de tapenade et une note de poivre. Un amarone chaleureux, capiteux, savoureux et opulent. Oui c'est cher, mais c'est tellement bon. Alc. 16 %.
Assemblage: 70 % corvina, 25 % rondinella et 5 % molinara.

À servir avec des plats très costauds, des sauces relevées. 

Qu'est ce que l'amarone?

5 étoiles
Prix: 
89,00 $

Pintia 2004

Un tempranillo produit par la célèbre maison Vega Sicilia dans l'appellation Toro. Le vin est opaque. L'attaque est tannique, puis une masse de fruits envahissent la bouche. J'ai l'impression que ce vin n'est encore vraiment prêt à boire. Je suggère de le mettre en cave quelques années.
600 bouteilles à la SAQ.

3 étoiles
Prix: 
55,00 $

Tignanello 2004

Parmi les cinq supertoscans présentés à la presse spécialité, ce jour-là, ce fut le plus élégant. Quelques jours plus tard, dégusté de nouveau à côté du Solaia, la différence était énorme. Ce dernier est très tannique, alors que le Tignanello est raffiné. Il y en a pour tous les goûts.

Le nez est plutôt sur la retenue avec de fins arômes de fruit et de cuir. La bouche est agréable. Il y a un beau fruité, de la fraîcheur. De la matière, mais tout en finesse. Distingué, élégant et d'une longue finale. D'une belle facture. 
En somme, un vin digeste et très plaisant à déguster. 
Il est déjà bon et je suis certain qu'il sera encore meilleur après quelques années de cave.

C'est un gros vendeur. Il est près de 100 $ et la société d'État compte bien en vendre plus de 11 000 bouteilles.  Il est 10 $ de plus que le 2003.

Assemblage: sangiovese à 80 %, complété de cabernet sauvignon à 15 % et d'un peu de cabernet franc. Maison Antinori. IGT Toscane.
Il sera disponible le jeudi 8 novembre dans la section des vins de Cellier.

Voir aussi les notes sur les Tignanello 1995, 1997, 1998, 2000 et 2003.

4 étoiles
Prix: 
99,00 $ à la SAQ | 90,00 $ à la LCBO

Sassicaia 2004

Le premier supertoscan. Un bouquet fruité distingué. Une masse de jolis fruits. Des tanins agréables. Beaucoup de tout, mais en belles proportions. Acidité plus légère que les autres supertoscans présentés ce jour-là. D'une belle classe. Éclatant. 
Il en a près de 2800 bouteilles à la SAQ.

Tenute San Guido. Appellation Bolgheri-Sassicaia, Toscane. Composé principalement de cabernet sauvignon et d'un peu de cabernet franc. Au même prix que l'an denier. 

Voir aussi les notes sur les Sassicaia 1997, 2002 et 2003.

 

4.5 étoiles
Prix: 
Alb. 147 $ - Qué. 159 $

Ornellaia 2004

Opaque. Un nez discret d'herbes et d'olives. Beaucoup d'extraction, du fruit en masse, des tanins un peu collants. Chaleureux. Une finale assez longue sur le fruit. Très jeune. Je me suis demandé: est-ce que c'est plaisant? Qu'est-ce qui reste en bouche? Est-ce que ça va bien évolué?

Plusieurs chroniqueurs jugent les vins en essayant de deviner ce qu'ils deviendront dans quelques années. Ils se basent alors sur l'historique du produit, leur expérience de ce vin, de la qualité des tanins, d'autres analysent le niveau d'acidité. Ils donnent alors une note qui tient compte du potentiel estimé du vin. Personnellement, je juge le vin comme il est aujourd'hui au moment précis où je le bois.

Supertoscan d'appellation Bolgheri. Plus de 4000 bouteilles à la SAQ.

3.5 étoiles
Prix: 
149,00 $

Masseto 2004

Le plus cher des supertoscans. Un vin opaque, astringent. Plein, Expressif. Très fruité. Beaucoup de saveurs et très long. Corpulent. Un vin pour les collectionneurs. 
Seulement 510 bouteilles. Il est du même prix que le 2003 et 40 $ moins cher que 2001.
Cépage merlot. IGT de Toscane. Tenuta dell’Ornellaia.

4 étoiles
Prix: 
299,00 $

Solaia 2004

Des cinq supertoscans dégustés ce jour-là, ce fut celui qui me sembla le moins intéressant. Bien sûr, il a un beau fruité jeune. C'est massif. Mais ça colle aux gencives. Le vin est astringent. Si vous aimez le genre, ça va. De toute manière, il faudrait le revoir dans quatre ou cinq ans afin de voir si les tanins écraseront encore le fruité. 
3500 bouteilles à la SAQ.
Assemblage: cabernet sauvignon à 75 %, sangiovese pour 20 % et un peu de cabernet franc.
Le 2003 m'avait pourtant beaucoup plu. Il en reste d'ailleurs quelques bouteilles.

3 étoiles
Prix: 
159,00 $

Barbaresco Pelissero Vanotu 2003

De très beaux arômes de parfum et de menthol qui évoluent lentement dans une des deux bouteilles. L’autre était moins intéressante. Une belle attaque. Une certaine astringence. Le fruit réussit à sortir quand même. La menthe revient en bouche. Une finale sur le bois (trop à mon goût). Est-ce que tout ça va bien se fondre avec le temps? 

3 étoiles
Prix: 
74,00 $
Syndiquer le contenu