Pour la cave

Pesquera 2003

Chaque année, en juin, je fais réserver mes bouteilles de Pesquera. C’est toujours avec grand plaisir que j’ouvre ce classique ribera del duero.

On vient de le placer sur les tablettes de la SAQ jeudi. Je l’ai ouvert la même journée de l’achat. Ce que j’essaie d’éviter. Mais je suis tellement gourmant. Je ne l’ai pas dégusté à l’aveugle.

3 étoiles
Prix: 
26,00 $

Canon-Moueix 2000

J’aime beaucoup acheter les bordeaux 2000. Ce millésime a été exceptionnel et nous pouvons encore faire de belles découvertes dans les appellations moins réputées. C’est le cas ici de ce canon-fronsac qui dégage de belles notes végétales avec des nuances de tarte aux bluets. Son fruité est délicieux, les saveurs persistent longtemps. Un vin délicieux à revoir dans trois ans. Disponible aussi via Internet. Cépages : merlot et cabernet franc. Canon-Fronsac est une petite appellation de 300 hectares collée sur Fronsac [850 ha] et près de Pomerol.

3 étoiles
Prix: 
30,00 $

Domaine des Pallières, Gigondas 2001

Encore cette année, un très beau vin, un vin de soleil, un vin chaud aux saveurs de cerises et de chocolat, aux tanins de bien enrobés. Le prix a été haussé de sept dollars! Cépages : 80 % grenache, 10 % syrah, cinsault et mourvèdre. Du même producteur que le châteauneuf Le Vieux Télégraphe. À mettre en cave pour quelques années. Alc. 14,7 %.

3 étoiles
Prix: 
37,00 $

Lucente 2003

Un vin violet opaque au nez profond et invitant de crème. Un boisé de qualité. Une belle rondeur en bouche. Beaucoup de matière. Fumée. Riche, plaisant et très agréable. Cépage : 50% merlot, 35% sangiovese, 15% cabernet sauvignon. IGT de Toscane. Il fait office de second vin du Luce.

3.5 étoiles
Prix: 
39,00 $

Bin 407, 1999

Un cabernet sauvignon australien opaque aux arômes de bois de santal très marqués. Une attaque de fruit un peu sucré, les tanins agréables sont poudreux et granuleux. Un vin moderne. La finale est longue et surtout sur le bois. Quelques-uns de mes collègues l'ont vraiment détesté à cause de ces notes boisées évidentes et ses saveurs un peu confiturées. C'est un genre. Comme l’a fait remarquer une collègue, ce vin entraîne une réaction amour-haine. J'aime bien.

4 étoiles

Barolo, Bava Di Castiglione Falleto Contrabassa 1999

La première bouteille était bouchonnée. La deuxième était beaucoup plus intéressante avec ses arômes de rose et de vieux cuir. C’est un vin rouge pâle avec une teinte orangée comme le sont souvent les barolos. L’attaque est fraîche et fruitée. Puis, les tanins se font valoir. Ensuite, on sent bien que la forte acidité accroît la sensation tannique. Enfin, chaque élément prend sa place en milieu de bouche, le fruité remonte et le tout s’équilibre.
C’est un vin qui a de l’avenir. Trois étoiles pour le moment. Il pourrait en gagner plus après deux ou trois années de cave. 13,5 % alc.

3 étoiles
Prix: 
47,00 $

Dominus 2002, LCBO

Ce vin vient d'arriver sur les tablettes de la SAQ. Voici les notes que j'écrivais en février.

Un vin noir, riche, plein, gras, gros, fruité, invitant, très jeune, corpulent, beaucoup de tout et une finale toastée.
Un vin difficile à apprécier. Il est tellement gros et riche que s'en est peut-être trop.
On sent la qualité, la substance, mais il n'est pas très agréable à boire! Un premier verre très impressionnant. Un deuxième qui remplit tout. Puis on se pose des questions.
Est-ce que j'aime ça? C'est visiblement un vin de concours. On est vite saturé. Mais il y a de la qualité là. Tout de tout en qualité, mais peut-être trop.
Quand toute cette matière sera-t-elle assouplie? Dans 20 ans peut-être. Pouvez-vous attendre jusque-là? On pourrait dire que c'est le Hummer du vin.

4.5 étoiles
Prix: 
93,00 $

Aloxe-Corton, 1er cru la Coutière 2002, Nidant

Un bourgogne rouge brillant. Des notes de sous-bois et de petits fruits qui explosent lorsqu’on aère le vin. Une belle attaque, les tanins enveloppants tapissent la bouche. Un vin plein, riche et équilibré. Du plaisir. Voilà enfin un très beau bourgogne. Et une longueur interminable. Surprenant. Passez-le en carafe.
Une petite production de seulement 4500 bouteilles sur 0,79 hectare.

4 étoiles
Prix: 
54,00 $

Marquis de Calon 2001, Saint-Estèphe, LCBO

De belles notes végétales, beaucoup d’extraction, assez riche, long, une acidité vive, une petite sensation piquante en finale. Déjà agréable, mais quand même un bon candidat pour le cellier [3 à 5 ans]. C’est le deuxième vin de Calon-Ségur. LCBO 685451

3.5 étoiles
Prix: 
32,00 $

Châteauneuf du pape Mathieu 2003

Un châteauneuf rouge moyen, un peu pâle. Des arômes de petits fruits, de fumée, de tabac et une légère note de cuir. Une belle attaque. Un vin très agréable. De la classe. Bien fait. Une belle impression en bouche. Ses saveurs persistent longtemps.
C'est un vin séduisant, de qualité et une belle réussite en 2003.
Sur son vaste domaine de 26 hectares composé de 50 parcelles, le producteur dit utiliser les 13 cépages autorisés par l’AOC.

3.5 étoiles
Prix: 
32,00 $

Canon de Brem 2003, LCBO

Les bordeaux 2003 commencent à arriver. On fera là de belles découvertes. Ce fut un été torride. On a fait les vendanges le 17 août à 35 ° dans plusieurs communes. Jean Halley a acheté cette propriété de huit hectares de la famille Jean-Pierre Moueix en 2000. Il y a dépensé une petite fortune pour le rénover. Ce canon fronsac a un nez intrigant de cuir, et même une petite note de croûte de fromage. Une belle attaque. Il emplit bien la bouche. L’alcool est assez marqué [13,5 %]. Le mois d’août a été très chaud. Du beau fruit et une petite amertume en finale. Presque quatre étoiles. Qu’il gagnera d’ailleurs facilement après quelques années de cave. Cépages : merlot 80 %, cabernet franc 20 %. Canon Fronsac est une petite appellation de 300 hectares collée sur Fronsac [850 ha] et près de Pomerol. lcbo 674176

3.5 étoiles
Prix: 
37,00 $

Rosso Del Conte 2002, LCBO

Voici un bel exemple de ce que peut donner la Sicile. Un vin violacé aux beaux arômes de crème sur une petite note de menthe. L’attaque est pleine de fruits, puis les tanins prennent le relai et emplissent bien la bouche. Le fruit revient. Un délice de fruits. Des saveurs de prunes en finale et une petite sécheresse. Une longue finale persistante.
Ce vin est déjà très bon et pourrait s’améliorer pendant 5-6 ans encore.
Cépage : nero d’avola et 10 % de perricone.
Appellation : Contea di Scalfani.

4 étoiles
Prix: 
42,00 $

Barolo Borgogno 1997

Un nebbiolo très pâle. Fin, suave, agréable, facile, il se laisse boire. Une légère sensation de sucré en finale et de belles notes de fines herbes. Il me semble mature. Mais certains diront qu’il en a encore pour de nombreuses années. Pour amateur de barolo.

3 étoiles
Prix: 
64,00 $

Les Grézeaux Chinon, Bernard Baudry 2003

Ce chinon surprend en dégagent des arômes d’écurie très prononcés. Ce n’est pas désagréable, mais on n’est pas habitué à cette odeur dans un cabernet franc. Au nez, on dirait un mourvèdre de Bandol. C’est peut-être un défaut dû aux bactéries Brettanomyces. Toutefois en bouche, on a un cabernet vraiment succulent, à la fois léger, fin et d’une matière dense. L’été 2003 fut aussi très chaud aussi à Chinon. On a vendangé deux semaines plus tôt. À boire d’ici les cinq prochaines années.

3 étoiles
Prix: 
28,00 $

Castello di Brolio 2000,

C’est le grand vin de la maison Ricasoli. Ce 2000 semble encore très jeune, les tanins sont encore rugueux, mais il y a là énormément de matière. C’est un vin charpenté et corsé qu’il faudra attendre encore quelques années pour l’apprécier à son maximum. Le producteur ajoute un total de 10 % de cabernet et de merlot à son sangiovese.

3.5 étoiles
Prix: 
50,00 $

Barbaresco, Vigna Faset 2000, Marziano Abbona, LCBO

Il n’y a qu’une douzaine de barbarescos à la SAQ. C’est bien dommage, car les barbarescos [490 ha] sont parmi les plus grands vins d’Italie. Ces vins ressemblent aux barolos [1270 ha], qui sont faits avec le même cépage [le nebbiolo], mais ils sont en général plus délicats, plus abordables, moins sévère, prêt plus vite et moins cher. On a ici un très beau vin du Piémont au nez de fougère, de violette et de réglisse. Un basbaresco étoffé. Les tanins de nebbiolo marquent bien leur présence, mais ils ne sont pas agressifs. Le vin est bien savoureux. Il est déjà bon et s’améliorera encore quelques années en cave. Je suggère de le décanter 30 minutes avant de le servir. Température de service : 16 °C. Ce vin corsé accompagnera bien les mets relevés. 14 % Alc./Vol.

3.5 étoiles
Prix: 
59 $- SAQ 31 $

Marqués de Murrieta Ygay reserva 2000

Un très beau rioja aux notes de crème et de café. Une attaque grasse. De beaux tanins, un vin costaud, bien boisé sur une finale chocolatée. Riche et long. Il pourrait gagner encore une demi-étoile ou plus après quelques années de cave. Il est toutefois déjà très bon à boire. Carafez et servir à 17°. Cépages : 88 % tempranillo, 8 % grenache, 4 % cariñena.

3.5 étoiles
Prix: 
29,00 $

Guado Al Tasso 2001

Antinori Bolgeri
Des odeurs de garrigue. Gras, massif, d’un bel équilibre. Un vin pour la longue garde. Il gagnera possiblement une étoile après quelques années de cave.

3.5 étoiles
Prix: 
99,00 $

Condado de Haza 2003

Un très beau vin de la Ribera del Duero aux envoûtants arômes de chocolat et même de cirage à chaussures. Il a beaucoup de tanin fin ce qui donne une texture sablonneuse bien agréable en bouche. Il y a une petite sensation salée aussi. Les saveurs persistent assez longtemps. Bien corsé, profond et assez complexe. C'est un vin à mettre en cave pour encore trois ans. Cépage tempranillo. Ce domaine de 200 hectares fait parti du groupe Pesquera.

3.5 étoiles
Prix: 
24,00 $

Château Haut-Quercus saint-émilion grand cru 2000

Voici un très beau saint-émilion plein de saveur. Le boisé, le fruité, les tanins, le niveau d'acidité sont bien dosés et bien équilibrés. C'est un vin aux multiples couches: on découvre quelque chose de nouveau à chaque gorgée. Il est déjà bon à boire. Il s'améliorera sûrement encore pendant quelques années en cave. Cépages: merlot 75 %, cabernet franc 25 %. Au moins

3.5 étoiles
Prix: 
40,00 $

Badia a Passignano 2000 Antinori, Chianti Classico Riserva LCBO

Beau nez typé. Corsé mais soyeux, rond avec de très beaux tannins et beaucoup de fruit. Finale sèche, mais le vin est jeune. Pas donné mais très très bon. À revoir dans 3-4 ans.

3.5 étoiles
Prix: 
45,00 $

Castellaccio Uccelliera 1998, Toscane

Nous voyons de plus en plus d' IGT [Indicazione geografica tipica] de Toscane sur les tablettes. Le niveau de qualité est plutôt inégal, toutefois, on trouve dans ce groupe des vins de très bonne qualité. Les producteurs utilisent cette appellation afin de pouvoir mettre une certaine proportion de cépages dits étrangers. Très souvent, ils utilisent du cabernet sauvignon [d'origine française] avec le sangiovese [très italien]. Ce Uccelliera [je crois qu'on prononce utché] contient de la syrah en plus de ces deux cépages. On a là un vin très costaud, tout en chair et qui en met plein la bouche. C'est un vin juteux, sèveux et qui goûte beaucoup la framboise. Il a d'intéressants arômes de cuir et de bois brûlé [genre acajou]. Un IGT bien impressionnant.

3.5 étoiles
Prix: 
39,00 $

Château Chasse-Spleen 2001, Moulis

Un très beau bordeaux aux arômes invitants de moka. Voilà un moulis vraiment bien fait, ce n'est pas un gros vin, mais un cru bourgeois de texture classique, dont les tanins sont bien ronds. Le fruité est léger et les saveurs persistent longtemps. Nous aurions aimé une bouche plus consistante, toutefois, le vin plaît bien surtout au nez, et encore plus après une longue aération ou un passage en carafe. Ce bordeaux devrait se développer au cours des cinq prochaines années. Cépages: 73% cabernet sauvignon, 20 % merlot et 7 % petit verdot. Chasse-spleen a été classé Cru bourgeois exceptionnel en 2003.

3.5 étoiles
Prix: 
48,00 $

Des 1995, des vins qui ont déjà 10 ans

On entend souvent dire que les grands vins sont bien meilleurs après quelques années de cave. Mais combien d'années se demande-t-on?
La réponse la plus facile est dix ans. Tout au moins, on se doit de vérifier au bout d'un certain nombre d'années. C'est ce qu'ont pu faire une trentaine de bons amateurs de vin à l'Académie du vin de l'Outaouais.

Domaine du Vieux Télégraphe, La Crau, Châteauneuf-du-Pape, 1995
Ce châteauneuf du Pape a été le meilleur vin de la soirée avec son magnifique bouquet de garrigue. Un vin à la fois ample et subtil, complexe et surtout très long. Un véritable plaisir. Il est à point. À boire.

Cabernet Sauvignon, Napa Valley, Joseph Phelps, 1995

Fontanafredda barolo Italie 2000

À l'aveugle, il a été difficile de reconnaître le barolo. Le vin est relativement léger. Les tanins sont très fins. Il faut dire que nous sortions d'une dégustation de jeunes bordeaux. Toutefois, on perçoit très bien ces arômes de cerise qui nous mènent tout droit en Italie. Il y a là aussi une petite odeur de champignon, de poussière et de terre assez fine. Le vin est moyennement long et il a très bien accompagné la pizza de fin de soirée. Voilà un barolos séduisant, respectable et à bon prix. À servir frais.

3 étoiles
Prix: 
31,00 $

Bordeaux 2001, qualité très inégale

Les bordeaux 2001 font leur arrivée cahotique sur les tablettes de la SAQ ces jours-ci. Nous en avons goûté neuf, dont les prix se situaient autour de 40 $.

Je dois dire que la qualité de ses vins est très inégale. De plus, il y avait deux bouteilles qui étaient défectueuses. Ce qui est un ratio vraiment très élevé et inacceptable.

Voici le compte-rendu de la dégustation qui s'est fait à l'aveugle.

Les vins sont jeunes mais, fait intéressant, j'ai trouvé qu'ils étaient moins tanniques que les années précédentes, ce qui fait qu'ils sont plus abordables.

Château La Vieille Cure, Fronsac 2000

Une très bonne année, une appellation montante, un bon producteur, voilà trois ingrédients permettant de faire un très bon vin. Celui-ci dégage des arômes invitants de bordeaux, de café, de moka, de cerise, de céleri, de bois de santal et de cassonade. C'est un vin très plaisant à boire. À conserver encore deux ou trois ans. Cépages : 75 % merlot, 22 % cabernet-franc et 3 % cabernet sauvignon.

3.5 étoiles
Prix: 
46,00 $

Château Poujeaux 2000, moulis cru bourgeois SAQ

Rouge violacé très foncé. Nez intense, crémeux, notes animale, boisée et café-moka. Toujours solide en bouche avec une bonne acidité, du fruit [cerise], un boisé bien dosé et une note végétale. L’encépagement à Poujeaux est 50 % cabernet sauvignon, 40 % merlot, 5 % cabernet franc et 5 % petit verdot. Le vin passe 12 mois en chêne merrain [50 % neuf]. Cru Bourgeois Exceptionnel au dernier classement [2003], il devrait être un cru classé. Pour la longue garde [à regoûter dans 5-6 ans].

4 étoiles
Prix: 
49,00 $

Morgon Domaine de la Garodière 2003

On a dit beaucoup de bien du millésime 2003 en Bourgogne, incluant le Beaujolais. Plusieurs exemplaires sont disponibles en ce moment à la SAQ. En voici trois en ordre croissant de prix [et de qualité]. Les trois sont des ‘crus’ du Beaujolais, l’équivalent d’une appellation communale. D’abord, un Morgon de Collin-Bourisset. Foncé pour un beaujolais. Nez assez intense, fruité [fraise], note de levure, simplet. Pas gros, forte acidité, soutenu par ses tannins. Finale sèche, très fruitée; assez court. Pas cher pour un Morgon, mais très ordinaire. À boire bien frais.

1.5 étoiles
Prix: 
19,90 $

Morgon Château des Lumières Domaine Louis Jadot 2003

En troisième, un autre Morgon. Encore une fois, très coloré. Nez assez intense, fruits cuits, une certaine complexité. Solide en bouche, tannique, assez équilibré pour la garde. Fruité avec des arômes de fines herbes séchées qui reviennent en finale. Devrait s’améliorer avec 3-5 ans de cave et pourrait réserver de belles surprises.

2.5 étoiles
Prix: 
25,75 $
Syndiquer le contenu