Cépages

Un cépage peut en être un autre

On croit cultiver un cépage et on découvre que ce n'est pas lui.

Il est très difficile de reconnaitre et de différencier les différents cépages à la vigne.
Les plants de vigne mutent, se transforment, ne sont pas homogènes, ils sont de plusieurs clones, de plusieurs biotypes, de variétés différentes sur des porte-greffe différents.

L'ampélographie n'est pas facile. Elle est maintenant aidée de l'ampélologie.

Des vignerons peuvent cultiver un cépage pendant de nombreuses années en se méprenant sur le nom du cépage en question.

C'est arrivé encore à des vignerons des environs de l'Etna d'après ce que rapporte Ian d'Agata dans son livre Native Wine grapes of Italie (2014). Ils disaient cultiver du nerello cappuccio qui est un cépage qu'ils assemblent souvent avec du nerello mascalese.

Pour les besoins d'une étude publiée en 2010 (Branzanti et.al. 2010) des chercheurs ont prélevé 41 échantillons du dénommé cépage nerello cappuccio dans 15 endroits. Après tests génétiques, il s'est révélé que 70 % des échantillons étaient en fait du carignan, 10 % du sangiovese et du ciliegiolo, finalement seulement 20 % étaient du nerello mascalese.

Le cabernet franc

Le cabernet franc est un cépage plutôt méconnu.
Il est souvent à l'ombre du cabernet sauvignon et du merlot.
Il est aussi souvent assemblé avec ces deux cépages.
Il est entre le velouté merlot et le robuste cabernet sauvignon.
Il est moins tannique que le cabernet sauvignon, mais quelquefois plus aromatique.

C'est un cépage plus précoce que le cabernet franc, ce qui fait qu'il peut être utilisé dans les zones plus froides. Il lui faut toutefois un sol bien drainé et assez humide, car il supporte mal la sécheresse et le stress hydrique.

Le choix du porte-greffe aurait une grande influence sur ses arômes et saveurs. Le choix du sol aussi, comme nous le constaterons à la dégustation. On lui connait plus de 100 clones conservés en Anjou et dans le Bordelais.

En France, il est utilisé dans un grand nombre d'appellation, dont les suivantes:  Médoc, Graves, Saint-Émilion, Bergerac, Pécharmant, Côtes de Duras, Buzet, Madiran, Irouléguy, Béarn, Côtes du Marmandais, Côtes du Brulhois, Bourgueil, Saint-Nicolas-de-Bourgueil, Chinon, Saumur, Saumur-Champigny, Touraine, Coteaux du Loir, Anjou, Orléans-Cléry, Cheverny, Coteaux du Vendômois, Coteaux d'Ancenis, Vins du Thouarsais, Haut Poitou, Malepère, Cabardès, Limoux...

On le retrouve aussi dans plusieurs pays, dont l'Italie, le Canada, l'Australie, la Hongrie et les États-Unis.

Le cabernet franc est aussi utilisé pour faire du rosé.

Cépages

Cépage: nom masculin
Variété de plant de vigne.
La production du vignoble dépend principalement du cépage, du sol et du climat. Le même cépage se retrouve dans diverses régions sous des noms différents. Il est rare qu'un vin soit obtenu à partir d'un seul cépage, sauf pour le vin de Bourgogne.
   Définition du Grand Dictionnaire.

Barbera

Bonarda

Cabernet sauvignon

Carignan

Chenin

Furmint

Garganega

Grenache

Gros manseng

Malbec

Melon de Bourgogne, muscadet

Mencia

Merlot

Mondeuse

Montepulciano

 

Mourvèdre

Nebbiolo

Nero d'Avola

Niellucio

Petit verdot

Pinot noir

Piquepoul

Primitivo

Sangiovese

Sciaccarellu

Syrah

Tannat

Torrontes

Trebbiano

Vermentino

Sciacarellu

Sciacarellu comme on écrit en corse ou sciaccarello sur le continent veut dire craquant.
Il donne des vins rouges fruités et épicés en Corse.
Il est peu coloré. Il a un bouquet poivré.
Il est souvent assemblé avec le niellucciu.
«Ses grosses grappes aux baies croquantes apportent au vin finesse et
favorisent l’épanouissement d’un bouquet poivré.» (http://domaine-viticole-corse.com/wp-content/uploads/sciaccarellu.pdf)

«Cépage moyennement productif il peut atteindre des titres alcoométriques élevés et résiste bien à la dégradation de l'acidité.» (http://www.costecaserone.com/vins-id-9-des_cepages_ancestraux.html)

Furmint

Le Furmint est un cépage hongrois destiné à faire le fameux tokay.
Il est aussi vinifié en sec.

«Ses qualités sont la complexité des arômes, la finesse, la longévité et l'acidité», nous dit Oz Clark dans son Guide des cépages. Il ajoute «le jeune furmint sec a des saveurs métalliques de fumée, de zeste de citron vert et de poire.»

Il s'appelle zapfnet et mosler en Autriche. Il serait proche du sipon de Slovénie et de la grasa de Roumanie.

«Son origine est incertaine mais puisque son apparition remonte à plusieurs siècles, on peut le considérer comme cépage spécifique local. Sa maturation est tardive, sa capacité de botrytisation et de garder les acides excellente.» Tokaj Renaissance.

«Il permet d’élaborer des vins blancs secs corsés, puissants, avec une acidité élevée.» (Plantgrape)

Nero d'Avola

Cépage autochtone italien.
Cultivé presque exclusivement en Sicile.
Donne des vins à la fois souples et robustes.
De tanin et de corps moelleux.
Couleur profonde.
Bonne acidité. Une acidité qui, malgré la chaleur, est bien présente.  
Vin qui peut être intense et qui peut bien vieillir.
Certains disent qu'il ressemble à la syrah.
Quelquefois assemblé avec d'autres cépages (cabernet, merlot, sangiovese, syrah).

Arômes souvent mentionnés: myrtille, baies sauvages, goudron, réglisse rouge, noisettes, clous de girofle et de violette.

«Du vin de soif, facile et fruité au vin plein et complexe en passant par un rosé corsé.» (licata)

Accords: rôti de porc, cannellonis, lasagnes et spaghettis au pesto ou en sauce bolognaise et ossobuchi. (terroirsditalie)

Des vins faits de ce cépage...

Melon de Bourgogne, Muscadet

Deux noms pour un même cépage : melon de Bourgogne et muscadet.
C'est le seul cépage autorisé pour le muscadet de la Loire.
Il est origiginaire de Bourgogne, où il est maintenant peu utilisé sinon dans des macons blancs et des crémants de Bourgogne. Son arrachage avait été ordonné en Bourgogne au 18e siècle.

Précoce. Résistant au froid, il peut donner des raisins même après une gelée.
Il est par contre sensible aux champignons, oïdium, mildiou et pourriture grise. On le récolte alors souvent tôt.

Il a été introduit en Loire par les moines vers 1635. Il a bien résisté aux grandes geléees de 1709 qui ont détruit presque tout le vignoble. Le roi Louis XIV a alors donc demandé qu'on le plante en plus grand nombre dans la région.
Il avait la réputation d'être acide et peu savoureux. Mais aujourd'hui, en limitant les rendements à moins de 45 hl/ha, en ne le cueillant pas trop tôt et en l'élevant sur lies avec quelquefois des bâtonnages et autres techniques de vinification on en fait des vins savoureux et même parfois des vins de garde.

Le rendement autorité est de 65 hl/ha pour le muscadet et de 55 pour le muscadet de Sèvre-et-Maine.

Il contient peu de sucre, donc donne des vins peu alcoolisés.
Il est aussi cultivé en Californie où on l'a longtemps confondu au pinot blanc. Il y a été importé en 1939 par Georges de Latour.

Il tient son nom de la forme ronde de sa feuille qui fait penser à un melon.
Le nom muscadet n'a aucun lien avec muscat ou muscaté, mais plutôt avec pomme muscadet.

En muscadet, une production de 600 000 hl sur 13 000 ha en 2009.
Les grandes années : 2009, 2005, 2000, 1997.

Servir les muscadets à 9-10 °C, 12-14 °C pour les grands.
Garde : 1 à 3 ans; 10 ans et plus pour les plus grands.

Sources:
Oz Clarck, Guide des cépages, 2005; Vites; Vin de Loire; www.melondebourgogne.com; DUAD.

Petit verdot

Un cépage d'origine bordelaise.
Très tannique, il contient beaucoup d'anthocyanes.
Couleur foncé (rouge noir), vineux, bon degré d'alcool, de sucre, beaucoup de tanins accentués par un taux d'acidité très élevé.
Notes épicées, réglissées, violette.

Un cépage de forte personnalité, rugueux et peu élégant.

Il est rarement utilisé seul, mais en assemblage, il apporte les tanins, la couleur et un bon degré d'alcool, l'acidité contribue à la charpente et à la longévité des vins grâce à sa forte charpente (acidité + tanins).

On dit que seulement 5 à 10 % de petit verdot suffit à accroître la charpente des vins.

«Si le Petit Verdot occupe rarement plus de 5 % des propriétés à Bordeaux, certains producteurs ne veulent pas s'en passer, car, récolté bien mûr, c'est un “bonus” pour les maîtres de chais et les œnologues.» (www.bordeaux.com)

Il fait partie de l'assemblage de grands vins du Médoc.
Cépage tardif. Propice sur des sols légers et chauds. Ailleurs, il n'arrive pas à maturité toutes les années.
Il mûrit très tard, après le cabernet sauvignon.

À l'époque du classement de 1855, il composait 30 % de l'encépagement du Château Margeaux, aujourd'hui, moins de 7 %. (Guide des cépages, Oz Clark)

Voici sa part des assemblages du Château Lagrange : 1990 (12%); 1995 (13 %); 2000 (0); 2001 (11%);2002 (13%); 2003 (10%); 2004 (10%); 2005 (9%); 2006 (0); 2007 (7%)

et de son second vin, Les Fiefs de Lagrange: 1996 (4%); 2000 (10%); 2001 (4%); 2002 (0); 2003 (0); 2004 (5%); 2005 (2%); 2006 (12%); 2007 (7%);

Il est autorisé dans plus de 30 appellations en France. (www.vignes-vins.fr)

Il est surtout cultivé en Australie (1300 ha) et en France (400 ha), puis un peu en Espagne, en Californie et en Italie. (vines.org)
Le réchauffement climatique fait qu'on recommence à le planter.

Nero d'Avola

Nero d'Avola, l'empereur de la viticulture sicilienne, selon Giacomo Tachis.

Ox Clarck nous dit que le nero d'Avola «donne des vins que la mode exige : sombres, souples et néamoins robustes. Ils vieillissent bien.»

L'Encyclopédie du vin italien le décrit ainsi «La robe est rouge rubis profond, foncé et intense. Au nez se développent de fraîches notes, évoquant le goudron et la réglisse rouge, les noisettes et les clous de girofle, les myrtilles et les baies sauvages. Ce vin est moelleux au palais, et offre des sensations nuancées et sensuelles de fruits, aux parfums prononcés de framboise, et, parfois, de chocolat amer.»

«Il rend une couleur profonde, avec beaucoup de sucre et une acidité qui, malgré la chaleur, est bien présente», selon Licata. «Du vin de soif, facile et fruité au vin plein et complexe en passant par un rosé corsé.»

Accords mets-vin, selon EVI
Rôti de porc, cannellonis, lasagnes et spaghettis au pesto ou en sauce bolognaise et ossobuchi.

Refosco

Le refosco est un cépage du nord de l'Italie.
Il est cultivé aussi un peu dans le sud du pays et en Grèce. Dans ce dernier cas, on n'est pas encore certain qu'il s'agit vraiment du même cépage.

Aux États-Unis, le refosco est confondu avec la mondeuse. «La Mondeuse Noire, aux Etats-Unis, est très souvent appelée Refosco. Il n'y aurait pourtant pas de liens de parenté entre la Mondeuse Noire et les Refosco italiens (ce que nous confirme madame Meredith.» www.chignin.com

Selon Oz Clarck, le refosco «donne des vins à la robe intense et très acide, souvent avec des tannins râpeux et verts : les arômes parfois herbacés sont agréablement fruités.»

En vieillissant, il développe «une belle profondeur de prune bleue et une amertume de chocolat noir.»
Il mûrit tard, d'où sa forte acidité et ses saveurs végétales.

L'Encyclopédie du vin italien dit: «Le Refosco est un vin rouge rubis intense avec un reflet violacé appuyé.
Des traces de prune mûre et de framboise persistent au palais, des notes de poivre noir, d’amande fraîche, et parfois de menthe. Légèrement tannique sur le final, il conclut avec une note de chocolat noir.

Le catalogue international de la vigne VIVC, répertorie 12 type de refosco, dont le refosco au pédoncule rouge

Accords selon EVI
Agréable avec des plats relevés de pâtes et de riz, comme les raviolis farcis à la viande et les lasagnes; mais aussi avec les minestroni relevés et avec du rôti de porc.

Mondeuse

La mondeuse noire.
Le cépage typique de la Savoie.
Il ressemblerait au refosco, serait apparenté à la syrah (1) et au muscardin.
C'est un cépage tardif, maturité première quinzaine d'octobre en Savoie.
On le dit digestif.
Il n'a pas de parenté avec la mondeuse blanche.
Oz Clarke dit qu'il a une charpente à toute épreuve.

Les vins faits de mondeuse ont la réputation d'être tannique, quelquefois âpres en jeunesse, dotés d'une bonne acidité.

Des vins de mondeuse...

Chenin

Cépage blanc.
Donne de beaux résultats en Loire.
Arômes d'abricot, de cire, d'amandes, de compote aux poires.
Aptitude à bien vieillir.
Cépage du savennières, vouvray, anjou.
Très répandu en Afrique du Sud.

Texture grasse, acidité élevée, surtout en jeunesse.

Noël Pinguet, du Domaine Huet à Vouvray, nous parle du chenin dans cette vidéo de 6 minutes

Vins de chenin...

Lire :

Garganega

Cépage blanc italien très utilisé dans la commune de Soave, province de Vérone, région Vénétie.
Il est le cépage le plus utilisé des provinces de Vérone et de Vicenza.
Il a souvent des arômes d'amandes, de fleurs et quelquefois d'agrumes.
Il n'est pas très acide.
Ses baies sont jaunes, dorées, roses et presque rouges à maturité.

Il est aussi planté dans d'autres régions d'Italie du Nord et du Sud.
C'est un cépage assez tardif : octobre.
Il est très productif. Toutefois, lorsque les rendements sont bien maîtrisés, il donne des vins relativement gras et pleins de charme.   

On dit la garganega en région de Soave. Par contre, garganego dans la province voisine de Vicenza. Le raisin y est d'ailleurs réputé plus masculin, plus minéral et ayant une structure gustative presque tannique.

Il y a quatre variétés répertoriées de garganega : tipica, dario, verde et agostega.

On a aussi développé plusiers clones pouvant donner des résultats fort différents.

Il serait un parent du grecanico.

Il est souvent assemblé avec le trebbiano di soave. Cépage apparenté au verdicchio, mais différent du trebbiano di Toscana.

Sources principales : it.wikipedia.org/wiki/Garganega et Licata.

  Modifié le 12 février 2015

Piquepoul

Cépage destiné à l'élaboration de vins blancs secs.

Les vins issus du piquepoul blanc sont typés, nerveux, à saveur iodée, agréables.

Synonymes : picquepoul, picpoul, picpuoille, languedocien (Languedoc-Roussillon et Provence). Picapulla, picapouya, picapouia, picapolla (Espagne). Avillo (Catalogne).

Attention le piquepoul de l'Armagnac est en fait de la folle blanche.

Ce cépage est originaire du Languedoc. Il existe aussi en gris et en noir. Seul le blanc est autorité dans l'appellation Picpoul-de-Pinet. Plus de 300 clones sont répertoriés dans cette dernière appellation.

Il est utilisé en Languedoc, en vallée du Rhône (un des 13 cépages du châteauneuf-du-pape) et en Espagne. Il pousserait au Portugal.

Il était autrefois très utilisé pour faire du vermouth.

Tannat

Le cépage national de l'Uruguay.
Il a été introduit dans ce pays d'Amérique latine vers 1870 par des immigrants basques.
Il y est le cépage principal, d'ailleurs plus cultivé qu'en France.
Il y donne des vins plus souples qu'en Madiran.

Il est souvent bien tannique, très coloré, doté d'une belle acidité.
Son fruité peut rappeler la mûre, la framboise...

Des vins de tannat...

Bioweb
Vin de Madiran

Mencia

Mencia, mencía

Cépage espagnol qui ressemble au cabernet franc, au tintilla et au granacha.

Très répandu dans les régions de Bierzo, Monterrei, Ribeira Sacra et Valdeorras dans le nord-ouest de l'Espagne. Il y aurait été apporté ou cloné après le phylloxera.

«le cépage Mencia est tout à fait différent du Cabemet franc et Tintilla, mais il montre des caractéristiques similaires, c'est pour cela qu'il pourrait y avoir une relation de famille avec ces deux cépages. Mencia pourrait avoir été obtenu à partir de différents croisements entre Garnacha et d'autres cépages.» CNRS

Vermentino

Le cépage vermentino serait identique au rolle en Provence. En Corse, on l'écrit vermentinu et on le nomme aussi malvoisie. Selon Oz Clark, c'est un cépage importé d'Espagne au Moyen-Âge, un sous-cépage de malvoisie, et qui a muté en une quarantaine de versions en Italie. D'autres disent qu'il vient de Corse, où il est mentionné depuis 1300.

Il aime les climats et sols chauds.

Répandu dans presque toute l'Italie, ce cépage donne des saveurs de citron, de noisette. Bien acide et bien charpenté, il se consomme jeune.
Arômes selon Passion vin : Pomme fraîche, amande verte, épices douces, aubépine, poire mûre, ananas frais.

On le retrouve aussi dans le Languedoc-Roussillon.

Synonymes : vermentinu, malvoisie, malvasia, rolle.

Merlot

Il donne généralement un vin souple, rond, puissant, riche en alcool, peu acide, coloré et d'évolution rapide.

Ses tanins sont très nombreux, mais souples, charnus, de velours.

Plus tendre que le cabernet sauvignon. Il sert souvent à l'assouplir à le compléter.

Arômes de fruits rouges, prunes jaunes ou noires, café, gâteau aux fruits; puis cuir, épices, humus, figues et pruneaux au vieillissement. Un beau fruité.

Mentholé et herbacé dans les pays chauds.

C'est le cépage le plus cultivé dans le Bordelais (50 % de l'encépagement). Il donne les grands vins de Pomerol et des vins très concentrés à Saint-Émilion. Il est très souvent utilisé en assemblage.

Cabernet sauvignon

C'est le cépage des grands crus de Médoc.

Il représente 30 % de l'encépagement de l'ensemble du Bordelais, derrière le merlot (50 %).

Il est beaucoup cultivé en Californie, en Australie. Un peu en Italie et en Espagne.

C'est le cépage international par excellence. Très répandu dans le monde, au 7e rang selon l'INRA. Très tannique, il est réputé produire des vins costauds de longue garde.

La pellicule des baies est très épaisse.

Apte au vieillissement.

Produit des vins aux arômes de fruits rouges, de violette et de cassis. À maturité, il donne des saveurs de cèdre. Dans le Nouveau Monde, on en fait des vins aux saveurs de menthe et d'eucalyptus.

Ses tanins s'assouplissent dans le bois de qualité.

Malbec

Le cépage de l'Argentine et de Cahors.

Il donne des vins colorés, robustes, moelleux, bien tannique à Cahors et plus tendre dans la province de Mendoza en Argentine. Il a été introduit dans ce pays en 1868 par l'agronome français Michel Pouget.

Selon Oz Clark (Guide des cépages), le malbec d'Argentine est issu de boutures du Bordelais et non de Cahors. «Il est génétiquement moins stable, ses baies sont plus petites, ce qui favorise sa concentration.»

Saveurs de prune, surtout en Argentine, de raisins secs à Cahors. 

Il peut produire des vins de garde.

Il est moins aromatique que les cabernets. On doit le cueillir à maturité pour éviter les saveurs herbacées et végétales.

On l'appelle aussi côt ou cot et auxerrois en France. Il est de moins en moins utilisé en Loire, et remplacé par le cabernet franc.

Il est aussi moins utilisé aujourd'hui à Bordeaux. Il était le cépage principal de Côte de Bourg et de Côte de Blayes avant le phylloxera. Il y a été remplacé par le merlot.

Il serait le cousin du tannat et de la négrette, deux cépages aussi très utilisés dans le sud-ouest de la France.

Pinot noir

Le cépage de la Bourgogne.

Un des cépages les plus difficiles à cultiver. Il est aussi un des cépages les plus difficiles à apprécier.

Il est de maturité précoce.

La peau des baies est mince. Il donne des vins d'un rouge pâle.

«Ce cépage a un bon potentiel d'accumulation des sucres, une acidité moyenne (parfois insuffisante à bonne maturité) et une couleur peu intense, mais durable. Les vins sont puissants, fins avec une intensité et une complexité aromatique remarquable.» INRA

En jeunesse, il est fruité: framboises, cerises, mûres...

Carignan

Donne des vins colorés, bien charpentés, un peu astringents, rustiques, parfois amers et moyennement alcooliques.

Rarement utilisé en monocépage. Participe à l'amélioration de la structure dans les assemblages.  Souvent assemblé avec le grenache et le cinsault.

Donne des vins fruités et ronds en macération carbonique.

Production élevée si cultivée en plaine. Certains clones sont très productifs et de peu d'alcool.

Maturité tardive.

Il est le premier cultivar planté dans le monde devant l'ugni blanc avec 210 000 ha. La moitié dans le Languedoc. Il a déjà couvert 250 000 ha.

Il donne des vins très différents selon les sols.

 www.vindefrance-cepages.org

Tempranillo

Cépage d'Espagne. Tempranillo signifie le précoce. De maturation rapide.

Il donne un vin moyennemet coloré, faible en acidité, riche en alcool et moyennement tannique.

Il a souvent des arômes de tabac, de cuir et d'herbes.

Certains disent qu'il rappelle de pinot noir au niveau aromatique.

C'est le cépage de la Rioja où il donne des vins de garde. Il résiste bien à l'oxydation.

On le nomme tinto fino en Ribera del Duero, cencibel en Valdepeñas, ull de llebre en Catalogne, tinta del país en Castille, en Rueda, tinta roriz et tinta aragonez au Portugal, carignan bleu en France. Il a plusieurs autres synonymes.

Les vins de tempranillo à Vin Québec...

 

Trebbiano

Moyennement alcoolisé et peu aromatique. Un raisin d'assemblage.

Cépage blanc très répandu en Italie, en Bulgarie et en France.

En Italie, il donne un vin léger qui peut être agréable et plein de fraîcheur. À consommer très jeune.

Sec et floral.

Accord: en apéritif, salades de fruits de mer et amuse-gueules salées et surtout avec les fromages frais à pâte molle.

Raisin à pellicule épaisse.
Peut donner de grands rendements jusqu'à 200 hl/ha.
Acide sous climat océanique, plus équilibré en climat chaud.

Il a des appellations, en DOC: Trebbiano d'Abruzzo, Trebbiano di Romagna; en IGT: Trebbiano Rubicone, Trebbiano Forli.

Il est le cépage du fameux vinaigre balsamique de Modène.

Ugni blanc

Sangiovese

Acidité prononcée. Coloration moyenne. Moyennement tannique. Saveurs de cerises et de thé. Petite amertume.

Accords: soupes assaisonnées, ragoût, rôtis, gigot, boeuf braisé.

C'est le principal cépage du Chianti, du Brunello de Montalcino et du centre de l'Italie.

Il est aussi assez répandu dans les Marches, en Ombrie et dans les Abruzzes.

Il serait en fait le cépage le plus répandu d'Italie. On dit qu'un vin sur dix est fait de sangiovese en Italie. On en voit toutefois très peu en dehors de ce pays.

Il donne un vin souple, de couleur rubis, plutôt aromatique aux saveurs de cerise et de violette.

Acidité assez vive. Moyennement tannique. Il peut produire des vins assez puissants.

Il aurait deux formes: sangiovese grosso et sangiovese piccolo. 

Niellucio

On l'écrit aussi nielluciu en Corse.
Cépage corse apparenté au sangiovese italien.

Il produit des vins rouges et des vins rosés.

Il a quatre clones agréés à ce jour.

Il donne un vin peu coloré, tannique, riche en alcool, d'une certaine finesse et supportant le vieillissement.

«C'est un cépage vigoureux, résistant bien à la sécheresse et parfaitement adapté aux terrains caillouteux peu fertiles. Son débourrement est précoce, il est moyennement productif et doit être récolté en légère surmaturité. Il donne alors des rouges et rosés fruités, avec des tanins denses et souples dont le caractère s'affirme en vieillissant.»
(http://www.costecaserone.com/vins-id-9-des_cepages_ancestraux.html)

Grenache

Le grenache est un cépage bien acclimaté en zones chaudes. Il est le cépage principal des vins de Châteauneuf-du-Pape. On l'appelle aussi grenache noir. Il est très répandu dans toute la vallée du Rhône et dans le Languedoc-Roussillon.

En Espagne, il est appelé garnacha, et cannonau en Sardaigne.

Il est souvent fort en alcool, corsé, capiteux et généreux. Il n'est pas réputé pour être un vin de grande garde. Il s'oxyde assez rapidement. La couleur change rapidement. Il est souvent employé en assemblage.

Moyenne tannique et moyennement aromatique. Acidité faible.

Il dégage souvent des arômes de cacao, poivre, épices, herbes sèches, fruits à noyau...

Sa tendance oxydative fait qu'il est bien utilisé pour produire des vins doux naturels, tels le maury et le banyuls.

Montepulciano

Cépage utilisé surtout dans le centre et le sud de l'Italie.

Il produit des vins généralement souples à boire jeune.

Dans son guide des cépage, Oz Clark écrit: «Son vin le plus connu est le Montepulciano d'Abruzzo; c'est un vin rouge ample, rond et au goût de prune, avec des tannins soyeux, une belle acidité et un prix modique.»

Il donne des vins plus robustes dans le nord des Abruzzes, en Colline Teramane.

C'est un cépage tardif. Dans les Abruzzes, il est généralement récolté la première semaine d'octobre.

Il est aussi utilisé dans les Marches, en Ombrie et dans les Pouilles.

Il est le cépage des Rosso Conero et Rosso Piceno dans les Marches.

Des vins fait de ce cépage:

Illuminati
San Lorenzo

Cumaro
Coste delle Plaie
Tatone
Vittori
dell'Abate
Jorio
Falcone
Grosso Agontano, de Garofoli
Citra
B
acchus Montepulciano d'Abruzzo.

Barbera

La barbera est un cépage et des appellations.

Le mot est féminin et masculin!

La Barbera serait le cépage le plus répandu d'Italie après le sangiovese. Il est surtout cultivé dans le nord de l'Italie, dans le Piémont où il est le plus utilisé et couvre 50 % de la superficie avant le nebbiolo et le dolceto.

En Italie, lorsqu'on parle du cépage (vitigno), il barbera est plus souvent masculin. Cependant, dans un même texte, on peut lire le même mot au féminin (1). Par contre lorsqu'on parle du vin, on écrit toujours la barbera, au féminin. (1)(2)

En français, on a plutôt tendance à faire l'inverse dans les deux cas! On dira: un bon barbera d'Asti. Son cépage est la barbera.

Gros manseng

Un cépage blanc utilisé principalement dans le sud-ouest de la France pour produire des vins blancs secs et doux.

Il a une bonne acidité et des saveurs de fleurs, d'épice et de miel.

Selon Oz Clark, «il peut fournir 70 ou 80 hl/ha sans baisse de qualité.»

Il ressemble au cépage petit manseng qui est utilisé surtout pour produire des vins moelleux.

Il est souvent assemblé avec le petit manseng, le courbu ou le sauvignon.

Syndiquer le contenu