Informations

Une comparative Bordeaux, Toscane et Californie

Il est toujours intéressant de comparer les cabernets sauvignons de plusieurs régions, surtout lorsque les vins ont un certain âge.

Chacun apporte une bouteille d'un peu plus de 10 ans. On déguste à l'aveugle, et quelques-uns essaient de deviner la provenance des vins. Les autres profitent du plaisir de boire de grands vins.

Aucune déception dans cette brochette de Talbot, Clerc Milon, Cantemerele, Potensac, York Creek, Gallo, Farnito, et Castell'in Vina.

Voir les vins du 16 juin dans la section De la Cave...

Véronique Rivest - Femme du vin 2007

Notre championne sommelière nationale Véronique Rivest remporte le concours Femme du vin 2007.

«Le Wine Women Awards est un concours international destiné à reconnaître et mettre en valeur le talent des femmes qui se passionnent pour le vin.»

À Paris, 391 candidates de 30 pays se sont présentées à ce deuxième concours. Il y a deux catégories : amateur et professionnelle.

«Les épreuves de la finale ont pour objectif de juger l’approche personnelle, l’expérience, le talent de communicatrice et la passion des candidates pour le vin au-delà des connaissances générales et des techniques du monde vinicole.»

Hausse des bénéfices de la SAQ

Le bénéfice net de la SAQ s'accroit de 8,1 %.

Les ventes totales de la Société des Alcools du Québec atteignent un chiffre record de 2,9 milliards de dollars. C'est une augmentation de 7,8 %.

Le bénéfie est de 710 millions. L'an dernier, il était de 657.

La part du vin dans les ventes dépasse maintenant les 76 %. La croissance est surtout due aux activités dans les succursales, alors que les ventes en restauration et dans les épiceries stagnent.

Au cours de la dernière année, 7 nouvelles succursales ont été ouvertes et 38 succursales ont été agrandies.

Toute une émission sur le rosé!

Rosé TSRVous voulez en savoir plus sur le vin rosé, regardez cette émission de 28 minutes présentée à la télévision suisse romande, intitulée Vins rosés: du soufre sous certaines robes.

Il se vend plus de 2,5 milliards de bouteilles de rosé dans le monde, soit environ une bouteille de vin sur 13.

Un vin peu coloré, mais dont la couleur est un élément primordial de l’acte d’achat.

LCBO: profit de 1,2 milliard sur des ventes de 3,8 milliards de dollars

La vente de vin et de l’alcool est très profitable en Ontario.

La commission des liqueurs de l’Ontario, la LCBO, annonce des ventes records de 3,8 milliards de dollars pour la dernière année. Ce qui donne un bénéfice inégalé de 1,2 milliard de dollars, sans compter les taxes. Cette somme sera remise au gouvernement de la province.

Les ventes nettes ont donc augmenté de 6,4 % et les profits de 7,6 %. C’est la 13e année consécutive que la LCBO augmente son dividende. «Les baby-boomers, qui ont plus de revenus que jamais, essayent de nouveaux produits et des produits de plus haute qualité» contribuent à ces hausses de vente, selon le président de la LCBO, Bob Peter.

BON À SAVOIR

Voici quelques petits trucs qui vous rendrons la vie plus facile sur le nouveau site:

  • Cliquez sur le titre du produit pour en savoir plus.
  • Les catégories, Qualité-Prix, Région, Couleur ..., vous guideront vers d’autres vins du même type.
  • Cliquez sur le numéro de code du produit (SAQ:10273109) pour accéder directement à la fiche de la SAQ et connaître ainsi les disponibilités du vin en succursale.

VIN QUÉBEC NOUVEAU

Du changement à Vin Québec, la mise en page est un peu différente. La présentation, les rubriques, les menus sont renouvelés.

Ce n’est qu’un début. Le site tourne maintenant sur une nouvelle plateforme plus flexible et plus performante.

Je vous épargne les détails techniques. Toutefois, je peux vous dire qu’il sera plus facile de s’y retrouver. Le site est aussi maintenant conforme aux spécifications de mise en page pour les personnes qui ont une vision plus faible. La dimension du texte peut être modifiée à volonté pour répondre aux besoins de chacun.

Les catégories, régions et groupes sont mieux organisés. De plus, en cliquant sur le code produit vous serez redirigés vers la fiche-produit du le site de la SAQ.

Le gewurztraminer à table

gewurztraminerQuel magnifique cépage! C'est bon, c'est épicé, c'est jovial, mais avec quoi peut-on l'accorder? Ses saveurs particulières, parfois de poivre, de pamplemousse, de rose, de litchi, sa minéralité souvent exacerbée nous fait douter des accords met-vins possible.

Bien sûr, il accompagne bien les plats asiatiques, les mets épicés, mais quoi d'autre?

Alex Heinrich, de la Cave vinicole de Pfaffenheim nous fait de belles suggestions.

En voici quelques-unes :

  • Cuisine marocaine, japonaise et mexicaine.

 

Peut-on comparer les notes des journalistes de différents pays?

Pas vraiment!
On s’étonne souvent des notes et des descriptions très différentes données à un même vin par des journalistes et chroniqueurs de différents pays.

Pourquoi un Château de Beau-Mélange obtient-il une note supérieure aux États-Unis, une note moyenne au Québec et une note inférieure en France?

La réponse est bien simple, il ne s’agit tout simplement pas du même vin. Même si les bouteilles ont la même étiquette, elles ne contiennent pas toujours le même vin.

Il y a plusieurs explications à ce phénomène:
Les cuves spécifiques aux marchés distincts;
L’embouteillage à la demande;
Les échantillons.

Véronique Rivest se prépare pour 2010

La meilleure sommelière du Québec et du Canada, Véronique Rivest, sort grandie du concours du Meilleur sommelier du monde. Elle se serait classée dans la dix premiers, sixième selon des résultats non officiels. Les dirigeants du concours qui se tenait à Rhodes, en Grèce, n’ont pas révélé la position des finalistes, mais selon Véronique, elle serait en sixième place.

C’est le suédois, Andreas Larsson qui a été couronné meilleur sommelier du monde parmi 45 candidats d’autant de pays. M. Larsson était déjà meilleur sommelier d’Europe.

Les trois places suivantes sont allées à Gérard Basset, du Royaume-Uni, Éric Zwibel, de France, et Paolo Basso, de Suisse.

Arrivage de Cellier du 17 mai 2007

Le deuxième arrivage de Cellier du mois de mai présente quelques vins intéressants des Amériques. Par contre, plusieurs de ces produits sont plutôt chers compte tenu de ce qu’ils offrent. De plus, certains ont des odeurs et des saveurs pour le moins étranges.

Il y a toutefois de très beaux produits, tels le Eroica, le Doña Paula, le Easton House et quelques autres. Commençons par les plus beaux.

Eroica 2005 27,50 $
Un très beau vin blanc doré très expressif avec ses arômes de pamplemousse, de minéraux. Un vin fin et légèrement sucré. Il est gras en bouche, le sucré est délicat sur une acidité vive et rafraîchissante. Très bon.
Le taux de sucre est de 14 g/l, mais c'est bien équilibré par un taux d'acidité de 4,9 g/l.

Le vin mode d’emploi

Le sous-titre: Petit traité de dégustation.
Le livre de Jacques Vivet commence bien avec la section «Attention aux contrevérités!» L’auteur nous dit que ce n’est pas parce qu’il y a un dépôt ou que le vin est troublé qu’il n’est pas bon. «Il faut savoir que ces vins très brillants, beaux à regarder, sont le fruit d’une filtration très violente et qu’ils se trouvent ainsi dépouillés de leurs bons tanins et de leurs arômes les plus subtils.»

Plus loin, il reprend la maxime «Blanc sur Rouge, rien ne bouge, Rouge sur Blanc, tout fout le camp» pour nous dire que «ce précepte reste en vigueur en matière de circulation maritime, mais il n’a aucun rapport avec l’ordre dans lequel on sert les vins.

On veut 702 millions de dollars

Les gens de la SAQ sont très précis. Le gouvernement voulait 702 millions de dollars, la SAQ fait donc des bénéfices de 702 millions de dollars!

Dans un article que j’ai publié le 15 juin de l’an dernier au sujet des profits records de la SAQ en 2006, j’écrivais qu’on s’attendait à encore plus pour 2007: «Le gouvernement du Québec s’attend à avoir 702 millions l’an prochain.»

Eh bien, cette semaine, le quotidien Le Soleil écrit «L'exercice financier annuel terminé au 31 mars dernier fait état d'un bénéfice net d'au moins 702 millions $»!

Vous voulez 702, on vous donne 702. C’est du beau travail, n'est-ce-pas?

Non, ce n'est pas un nouveau vin australien, ce n'est pas un BIN 702, mais bien un BIS 702.

Vente aux enchères à la SAQ

La Société des Alcools du Québec se lance dans la vente de vin aux enchères sur Internet, un peu comme eBay.
Vous voulez un Pétrus 1945, allez-y, faites une offre, l’enchère commence à 0 $.
La vente se déroulera du 8 au 15 mai.
Les produits sont déjà affichés sur le site iegor.net. Il y a 250 lots de 1 à 20 bouteilles.

Le bouchon n’est pas le seul responsable de «l’odeur de bouchon»

Une odeur de bouchon dans un vin obturé avec un bouchon de plastique ou avec une capsule à vis! Oui c’est possible.

En fait, c’est une odeur qui ressemble à ce qu’on appelle le goût de bouchon. C’est une forte odeur de moisi. Dans ce cas-ci, ce n’est pas dû au TCA, mais au TBA. [Brome au lieu de Chlore]

Les molécules responsables de cette odeur sont très semblables et ont longtemps été confondues.

On diminue le taux d’alcool des vins

En avez-vous assez de ces vins qui titrent à 14, 15 et même 16 degrés d’alcool?

Il semble que certains consommateurs veulent un retour aux vins plus digestes.

Les producteurs de plusieurs pays sont sensibles à ce ras-le-bol de l’hyperalcoolisé et ont commencé à réduire les taux d’alcool de leurs vins.

Les viticulteurs du Nouveau Monde ont été les premiers à réagir. Les Français suivent depuis quelque temps.

Les millésimes sur le site de la SAQ

Je crois que je l’ai déjà mentionné ici, mais juste pour y revenir un peu, mentionnons que le millésime des vins qui est indiqué sur le site de la SAQ ne correspond pas toujours à celui des produits effectivement sur les tablettes.

Prenons l’exemple du Crozes-Hermitage de Guigal noté cette semaine. Le vin que j’ai dégusté et noté est le 2002. On me fait remarquer que le site de la SAQ donne le millésime 2004 pour ce produit. Toutefois, le vin en tablette est bien le 2002.

Les arômes du vin

Quels sont les arômes du vin?
Les odeurs, les arômes, les senteurs, le bouquet sont des éléments essentiels à l’appréciation du vin, comme de tout produit alimentaire d’ailleurs.

Un vin qui ne sent pas n’est pas un grand vin, ni même un vin moyen. L’intensité et la qualité des odeurs du vin sont responsables d’une grande partie du plaisir qu’on ressent en prenant cette boisson.

Certains auteurs disent qu’on peut déceler plus de 500 odeurs dans le vin. C’est beaucoup. De plus, des dégustateurs mentionnent les arômes primaires, secondaires et tertiaires. Comment s’y retrouver?

Je vous présente ici quelques extraits de deux auteurs qui parlent des arômes du vin. C'est une tentative de résumer tout ça, de faire le point.
Des extraits des auteurs Michel Dovaz et Raphaëlle Dedourge.

L’arôme c’est l’ «odeur perçue par olfaction [au nez] ou par rétro-olfaction [en bouche].

Arômes primaires ou variétaux désignent les arômes du raisin que l’on retrouve dans le moût puis dans le vin tel quel.
Les vins qui ont ces arômes doivent être bus jeunes.

Les arômes secondaires naissent lors de la fermentation. […]

La fermentation malolactique apporte des notes lactées du type crème fraiche ou beurre frais. Ils disparaissent après une année ou deux. Les vins qui brillent par des arômes primaires et secondaires ne gagnent pas à vieillir.

Les arômes tertiaires se développent en cuve, en fût ou en bouteille, dans un milieu réducteur, sans oxygène. Ils constituent le bouquet d’un vin, lequel commence à se manifester lors de l’élevage sous bois.

Peut-on battre le Fuzion à moins de neuf dollars?

Il y a sept vins rouges argentins de moins de 10 $ en vente au Québec actuellement, cinq à la SAQ et deux chez les dépanneurs.

Le plus populaire est le Fuzion de la firme Zuccardi. Le site Internet de la SAQ indique qu’il y en a 1600 bouteilles à Beloeil et 1100 à Marieville!

Un autre challenger pointe le nez, ou plutôt le goulot. Il vient d’arriver sur le marché. C’est le Malbec de la maison Flichman qui veut essayer de ravir des parts de marché au bien établi Fuzion. Il veut être calife à la place du calife.

Comment se comparent ces deux vins. J’ai déjà parlé du Fuzion, qui est ici depuis trois millésimes et qui est un des meilleurs rapport qualité-prix de la SAQ. Il est vraiment pas cher, 8,20 $, et bien bon.

Arrivage de Vintages (LCBO) du 17 mars

Lors de chaque arrivage, il y a toujours quelques vins qui nous épatent. Soit parce que ce sont de grands vins, soit que ce sont des découvertes qui nous plaisent par leur bon rapport qualité-prix.

C’est le cas ici pour l’arrivage de Vintages de la LCBO du samedi 17 mars.

Il y a là un Fitou de grande qualité, un barolo pas trop cher et bien impressionnant, un La Nerthe toujours aussi bon et quelques autres vins bien intéressants.

Cuvée des Ardoises 2003, Château des Erles, Fitou, 16,95 $

Un très beau nez d’épices, de poivre et de fruits variés. Très agréable en bouche, les épices reviennent. Un vin de grande qualité. Surprenant à ce prix. Le vin de l’arrivage.

Importations privées

Que sont ces vins dit «d’importation privée»?
Nous allons au restaurant, un vin nous plait. On le prend en note. Puis, on va le lendemain à la SAQ la plus près de chez nous pour acheter ce vin. Quelle déception! On se fait dire que la SAQ ne le vend pas. Le vin est vendu au Québec, mais le monopole ne l’a pas. Alors, on se rend compte que la société d'État n’est pas la seule à vendre du vin dans la province.

En effet, il y a un système de distribution du vin plus ou moins parallèle, qu’on appelle Importation Privée.

Au dernier Salon des vins Montréal, 1000 des 2000 vins présentés étaient justement de ces vins disponibles seulement en importation privée. Ça commence à faire beaucoup.

Pour le moment, ce sont surtout les restaurateurs qui achètent du vin directement de ce réseau. Il y a environ une dizaine de ces agences au Québec.

Des compagnies aussi utilisent aussi ces services pour offrir des cadeaux à leurs employés ou à leurs clients, ou bien pour donner des réceptions.

Comment ça fonctionne?

Le concours du meilleur sommelier du monde à Rhodes

Décidément, on a de la difficulté à trouver un endroit pour accueillir le concours du meilleur sommelier du monde.

Cette fois-ci, il est n’est pas reporté aux calendes grecques, mais dans une île grecque. Le concours se tiendra finalement à Rhodes, une des îles dorées du Dodécanèse. Il devait avoir lieu en mars à Barcelone. Puis il a été repoussé au 18 mai dans une petite ville de Champage, Épernay.

Maintenant, on apprend qu’il sera au large de la Turquie du 18 au 21 mai, sur l'île de Rhodes. À quand le prochain changement?

Rappelons que notre collègue Véronique Rivest, meilleure sommelière du Québec et du Canada, représentera notre pays à ce concours.

La demi-finale aura lieu le samedi, 19 mai:
1. épreuves écrites
a] questionnaire
b] épreuves «surprise»
c] dégustation écrite à l’aveugle
d] accord mets vin écrit.

2.

QU'EST-CE QUE L'AMARONE?

L'amarone est un vin fait avec des raisins séchés. Depuis très longtemps dans la région de Valpolicella, Vénétie, en Italie ont fait sécher les raisins après la récolte. On appelle cela appassimento.

À la fin de septembre, on récolte les raisins et on les fait sécher sur des treillis dans des locaux bien aérés. Ils restent ainsi plusieurs semaines. Ils perdent de 30 % à 40 % de leur eau. Ils sont ainsi plus concentrés en sucre et en tanin.

En janvier ou en février, on les place dans de grandes barriques et on les fait fermenter pendant 40 à 50 jours. Après cette période, on fait vieillir le vin dans des barriques de chêne pendant quelques mois ou quelques années.

DIX ANS DÉJÀ

Vin Québec fête ses dix ans d’existence ce mois-ci. En effet, la première publication sur Internet a été faite en mars 1997. Après avoir distribué quelques feuilles volantes, quelques lettres de diffusion, je me suis lancé dans l’aventure Web.

Internet est un des moyens les plus efficaces pour communiquer de façon rapide et instantanée.

La base de données de Vin Québec, refaite en 2001, contient maintenant plus de 2000 entrées, et près de 2500 vins.

Le nombre de lecteurs a considérablement augmenté ces deux dernières années. Il est vrai que je fais maintenant ce travail à plein temps depuis septembre 2004.

Arrivage Vintages 3 mars 2007

La Vénétie est à l’honneur cette semaine dans les sections Vintages de la LCBO.

Voici quelques vins qui seront sur les tablettes de la LCBO le 3 mars. Les quantités sont souvent très réduites, donc il ne faut pas s’étonner s’il n’en reste plus quelques jours plus tard. Vous pouvez toujours demander d’en transférer d’une autre succursale.

Certains de ces vins sont aussi disponibles au Québec dans les mêmes millésimes. Si c’est le cas, nous l’indiquons autant que possible.

En plus de vins de la Vénitie, il y a aussi quelques bons vins de France, Espagne, d’Argentine, et bien sûr les Clos Jordanne du Canada, le pinot noir et le chardonnay.

Le concours du meilleur sommelier du monde est reporté

L’Union des associations espagnoles de sommeliers [Unión de Asociaciones Españolas de Sumilleres] a annulé le concours du meilleur sommelier du monde qui devait avoir lieu à Barcelone en mars.

Le concours se tiendra alors à Épernay, petite ville de la Champagne.

La maison Moët et Chandon sera l’hôte de l’événement qui devrait se dérouler du 17 au 21 mai.

Véronique Rivest, meilleure sommelière du Québec et du Canada représentera le pays à ce concours.

Vous pouvez voir la liste des participants sur le site de
l’Association de la sommellerie internationale.

Voir aussi le programme provisoire du concours.

Solde à la NB Liquor

Solde de vin à la société des alcools du Nouveau-Brunswick

Après la SAQ c'est au tour de la NB Alcool de procéder à une vente de produits pour réduire son inventaire.

Parmi les vins en réduction, voici quelques un bien connus:

Sarnia Farm CS 21,22 $
Les forts de Latour 1995 178,25 $
Reine Pedauque Echexeaux Grand Cru 1999 58,33 $
Bricco dell Uccellone Barbera d'Asti 58,19 $
Santedame 2004 20,48
Montecillo reserva 2000 17,08 $

et plusieurs autres.

Voir la liste sur le site Internet de la NB Liquor

Guide des vins bio

Nous faisons de plus en plus attention à notre santé. L’alimentation, la bonne alimentation est devenue une préoccupation de tous les jours. Les questions environnementales nous préoccupent. Nous voulons préserver notre environnement et le conserver intact pour nos enfants. On s’intéresse de plus en plus à l’alimentation biologique, à la nourriture, saine et écologique.

Il en est de même pour le vin. Les Québécois boivent en moyenne 20 bouteilles de vin par année. C’est loin derrière les 70 bouteilles des Français, Italiens et Portugais. Nous sommes en 19e place, au niveau de l’Irlande et derrière le Chili et la Suède.

Augmentation des ventes de vin au Canada

L’augmentation des ventes de vin au Canada progresse de façon continue.

La hausse a été de 23 % au cours des cinq années 2001-2005, et devrait continuer au même rythme dans les cinq prochaines années; soit une hausse annuelle moyenne de 4,5 % pour la période de 2001 à 2010.

La hausse moyenne prévue est de 4,8 % pour l’ensemble des pays.

C’est du moins ce que prévoit le cabinet de recherche britannique International Wine and Spirit Record [IWSR] qui a fait une vaste étude de marché pour le compte de Vinexpo.

Toutefois, l'augmentation des ventes en dollars est deux fois plus rapide que dans le reste du monde. Le groupe de recherche prévoit, en effet, que la hausse sera bien plus impressionnante calculée en valeur [en dollar] qu’en volume.

Bouteilles de vin consignées en Ontario

Les bouteilles de vin se vendent plus cher en Ontario. On y impose maintenant une consigne de 20 cents par bouteille.

Pour être remboursé, le consommateur ne pourra pas retourner ses bouteilles à aucune des succursales de la LCBO [L’équivalent de la SAQ en Ontario]. Il devra plutôt les retourner dans les magasins de bière. Ces Beer Stores, au nombre de 440, appartiennent à un oligopole de fabricants de bière. On ne vend pas de bière dans les épiceries en Ontario. Ces grosses compagnies vont ramassé 10,5 cents du 20 cents en question.

La LCBO semble surtout viser les gros consommateurs de vin, comme les restaurants et les hôtels. Est-ce que les consommateurs vont aller acheter leur vin à un endroit et retourner la bouteille vide à un autre? Ou vont-ils continuer à les déposer dans les bacs bleus et ainsi faire le bonheur des écumeurs de bacs à recyclage qui font déjà le tour pour ramasser les bouteilles de boissons gazeuses et de bière.

Syndiquer le contenu