Livres

The Wine Trials

On parle beaucoup de ce livre dans les journaux et les blogues américains ces jours-ci.

Le sous-titre donne l'essence du livre
«100 wines under $15 that outscored $50 to $150 bottles.»
Donc, 100 vins de moins de 15 $ qui ont été préférés aux vins de 50 $ à 150 $.

Les auteurs affirment que «lorsqu'on cache la bouteille, la plupart des consommateurs (everyday wine drinkers) préfèrent les vins les moins chers au plus chers.»

J'y ai cru jusqu'à la page 66!

Coffret soirées dégustation, Guide Hachette des vins

Du Guide Hachette des vins, un coffret pour découvrir et apprécier les vins

«La dégustation n'est plus réservée aux seuls professionnels du vin. À condition de posséder quelques connaissances préalables et les bons "outils", elle devient un jeu passionnant, prétexte à des soirées entre amis.»

Ce n'est pas un livre à proprement parler. Il y a bien sûr un livret de dégustation, mais c'est plutôt un kit, un ensemble d'outils qui permet d'organiser des dégustations bien structurées.

De l'art de savoir parler du vin comme un parfait oenophile

Le titre est plutôt étrange!  Il s'agit plutôt ici d'une histoire de la culture de la vigne et de la vinification en France. Le livre est un peu technique, on débute par un long chapitre sur l'ampélographie, le génome de la vigne, le vitis vinifera, les hybrides, les cultivars, la taille de la vigne, les maladies, les nématodes...

Le chapitre sur la découverte des vins mousseux en Champagne est particulièrement intéressant.

Celui des types de culture est court et simple. Michel Dovaz nous dit qu'il y a quatre types de culture: la traditionnelle aux potentialités restreintes; la raisonnée, la plus rationnelle; la biologique, idéologique et la biodynamie qualifiée de mystique.

Une promesse de vin, des terroirs et des hommes

Un livre magnifique d’assez grand format (197 mm x 255 mm) de Georges Bardawil.

Des terroirs et des hommes, c’est le sujet. Des rencontres avec 14 vignerons de France. Ils nous disent comment ils voient le travail de la vigne et la fabrication du vin.

Il y est beaucoup question de bio: du pour et du contre. «Il s’agit de vignerons pas comme les autres qui font des vins d’exception.» Le terroir est l’élément clé, le travail de la vigne est le fil conducteur.

«La vigne n’est pas ma sœur, je la torture, je la mutile, je la force à me donner des fruits dont je ferai du vin.»  François Mitjaville, Tertre Roteboeuf.

La dégustation revue et corrigée

Nouveau guide pratique
de Myriam Broggi-Praz

Faut-il écouter les beaux parleurs? C'est la question que nous pose Myriam Broggi-Praz. Elle veut faire contrepoids aux «dégustateurs qui décrivent les vins à partir d'une extravagante liste de fruits et de légumes.» Elle dit que plusieurs chroniqueurs de vin font une description exagérée des arômes.

«Un vin qui sent bon est certainement flatteur, mais n'est pas forcément un bon vin (...) les arômes ne donnent qu'une personnalité momentanée à un vin (...) Parlons du vin... pas des accessoires. Durant la phase gustative, une seule priorité compte: ce qui se passe en bouche.»

Le dictionnaire de la vigne et du vin

Le livre des oenopotes!

Un outil pour mieux comprendre le vin.

Oenopote est un néologisme qui désigne les buveurs raisonnables de vin.

Le dictionnaire de la vigne et du vin. Un dictionnaire! Je dirais que c'est bien plus qu'un dictionnaire.

Bien sûr, on n'y trouve des définitions. Mais beaucoup plus. Pour plusieurs termes, Jacques Blouin nous donne aussi l'historique, et quelquefois des explications plus détaillées et aussi à l'occasion, il nous fait par de son opinion, de ses humeurs comme il l'écrit.

Certains termes font l'objet d'explications qui couvrent plus d'une page. Fermentation malolactique fait une page et demie. Il y a l'historique, les découvertes, puis l'explication du phénomène.

Vins mousseux et champagnes, Guénaël Revel

L'oeuvre du diable...c'est ce qu'on disait lorsque le vin de Champagne faisait des bulles. Des moines, contemporains de Dom Pérignon, ne pouvaient pas expliquer la formation de ces bulles, alors ça ne pouvait être que l'oeuvre des démons.

On cherchait à cette époque à faire du vin sec en Champagne, la compréhension du phénomène de la prise de mousse et son contrôle sont récents. «On sait aujourd'hui que ce phénomène, où la fluctuation du froid a son importance, apparaît spécifiquement au mois de mars et est lié au cycle lunaire.»

Les vins du Nouveau Monde, tome I, Jacques Orhon

Vous voulez connaître un peu plus les producteurs et les vins d'Afrique du Sud, d'Australie et de Nouvelle-Zélande, ce livre assez costaud de plus de 400 pages vous sera très utile.

«Trois pays parfois désarmants, mais toujours aussi invitants et fascinants.»

Le livre met l'accent sur les maisons de production et non sur les appellations comme dans le Guide des vins d'Italie du même auteur. Les principales maisons y sont décrites sur une à trois pages. L'auteur écrit «j'ai privilégié ce que j'appelle les signatures du vin, c'est-à-dire les meilleurs producteurs, ceux qui proposent bon an mal an des cuvées savoureuses et réussies...»

À l'intérieur des articles sur les maisons, Jacques Orhon passe en revue leurs principaux vins.

C'est un beau voyage dans le monde du vin des pays émergents.

Ce livre sera suivi d'un tome 2 sur les vins de l'Amérique, du Québec à la Patagonie.

Les vins du Nouveau Monde, tome 1
Jacques Orhon
Les Éditions de l'Homme
431 pages
ISBN : 978276192272249,95 $

Le goût et le pouvoir, Jonathan Nossiter

Le goût, c'est le goût du vin gras et sucré; le pouvoir, c'est celui de ceux qui propagent ce type de goût. Jonathan Nossiter aime les vins fins et délicats. Il n'aime pas les bombes de fruits. Il nous parle beaucoup des vins de Bourgogne dans ce livre.

Il s'en prend aux propagandistes de ce qu'il appelle les bombes sucrées, le vin-biberon, le vin-prozac. «Le citoyen du monde est devenu le consommateur mondial du facile et du sucré.» Il regrette que les gens n'aiment pas les vins acides et amers. «Notre culture nous encourage en effet par tous les moyens à demeurer infantiles, à ne pas affirmer nos goûts adultes, à nous conformer.»

Est-ce encore une guéguerre Bourgogne-Bordeaux? Pas vraiment, c'est plus intéressant que ça.

Le nouveau guide des vins d'Italie

Les livres en français sur les vins d'Italie sont très rares. Pourtant, les vins de ce pays sont de plus en plus populaires.

La qualité des vins italiens a augmenté énormément au cours des dix dernières années. Par contre, on connait peu les régions viticoles de ce pays. Bien sûr, on a depuis longtemps entendu parler du Chianti, mais Abruzzes, Pouilles, Basilicate et Ombrie vous disent-ils quelques choses?

Jacques Orhon, grand spécialiste des vins de ce pays, réédite son fameux guide. Il en est à sa troisième édition. La deuxième datait de 2002. Il fallait la mettre à jour. La situation évolue très vite dans ce pays.

Le vin bio — Mythe ou réalité?

«Et je suis venu ici pour cultiver l'Authentique
— Ça doit être une plante qui pousse dans les livres...»

Le livre de Jean-François Bazin débute par cette citation tirée de L'eau des collines (Jean de Florette) de Marcel Pagnol.

Oui, qu'est-ce que le vin bio? On en entend un peu parler, mais on ne sait pas trop ce que c'est. Premièrement est-ce que ça existe vraiment?

On fait de plus en plus attention à sa santé. Au moment où on apprend que le tiers des poissons qu'on consomme est néfaste pour la santé, est-ce que le vin peut-être aussi dangereux?

Phaneuf 2008 - Le guide du vin

Si Robert Parker est le pape du vin aux États-Unis, Michel Phaneuf est le pape du vin ici au Québec.

Depuis 1981 qu'il produit son guide du vin, le guide le plus complet sur les vins disponibles au Québec.

Les vins y sont classés par pays, puis par ordre alphabétique de marques ou de noms de producteurs. Les descriptions sont simples et claires.

M. Phaneuf attache peu d'importance à l'énumération des odeurs possibles. Il se concentre donc sur la description des impressions en bouche, sur le savoir-faire des producteurs et la comparaison des produits entre eux. «Remarquable vin puissant, nourri et charnu.» «À choisir entre une bouteille d'Angélus à 200 $ et quatre bouteilles de Comte de M, je n'hésite pas une seconde.»

Robert Parker - Anatomie d'un Mythe

En sous-titre: Portrait non autorisé du plus grand dégustateur de tous les temps
Le bandeau dit: Parker déguste et Bordeaux trinque

Le livre est signé Hanna Agostini, ancienne collaboratrice de Robert Parker, et Marie-Françoise Guichard.

C'est un brûlot, une mazarinade, une critique acerbe du champion dégustateur Robert Parker.

C'est un portrait non autorisé de Robert Parker, l'homme qui a «changé non seulement notre approche du vin et de sa consommation, mais aussi, en amont, la philosophie qui soutend son élaboration.»

La sélection Chartier 2008

Il y a là 1500 vins groupés par sections Vieille Europe, Nouveau Monde, blanc et rouge; classés par prix et chacun accompagné de suggestions d'accords avec des mets. Voici donc le guide 2008 de M. François Chartier.

L'auteur tient à préciser que c'est bien une sélection: «je commente uniquement les vins dignes d'être achetés.» Il déguste 3000 vins pour la préparation du livre et en choisit la moitié «triés parmi les meilleurs du moment (...) sans perdre de temps avec les vins qui n'offrent pas satisfaction en matière de qualité, de rapport qualité-prix et encore moins à table!» Il y a là aussi 400 vins à moins de 25 $.

Les 100 meilleurs vins à moins de 25 $

Guide Aubry 2008
Quelle bonne idée de regrouper dans un guide les meilleurs vins que nous pouvons nous procurer à prix raisonnable.

Le livre est compact, facile à consulter, les vins sont classés par style (rouge, blanc, mousseux...) puis par prix. Ça commence à 8,25 $.

Il y a même un Top 10 des vins à bouchon dévissable; un Top 10 des vins bios, un Top 10 des cépages...

Au sujet des capsules à vis, Jean Aubry écrit «il n'en tient qu'à vous d'encourager cette forme de bouchage, qui n'est pas seulement d'actualité mais qui — les nombreux bancs d'essai qualitatif le prouvent — conserve au vin toute son intégrité.»

Le Guide Hachette des vins 2008

On a l'embarras du choix dans les guides de vin. Il y en a plusieurs sur le marché, tous forts différents. Celui-ci est le guide de vin le plus vendu en France. C'est costaud, dense et épais, plus de 1400 pages. C'est un ouvrage collectif. Ses auteurs écrivent que «ce guide présente les 10 950 meilleurs vins de France, du Luxembourg et de Suisse.»

Ces vins ont été élus sur 35 000 vins par 900 dégustateurs au cours de commission de dégustation à l'aveugle.

Bouquets et arômes - Savoir déguster le vin

Bouquets et arômesOui, savoir déguster le vin, tel est le propos de Jacques Benoit, réputé chroniqueur de vin et journaliste du quotidien La Presse qui signe ce joli livre.

«Le monde du vin est si vaste (...) qu'on est quasiment pris de vertige à l'idée de vouloir connaître tout cela (...) par quoi commencer?»

Eh bien! Commençons par lire le livre. Jacques Benoit nous suggère «d'apprendre à déguster par soi-même» et nous donne une clef: «Pas de mémoire, pas de dégustateur!»

«Mais les mots maquent au dégustateur pour décrire toutes les nuances fines...» Il nous en donne une centaine, de base, et qui s'apprivoisent aisément.

Dictionnaire de la langue du vin

Dictionnaire

L'autre jour, deux amateurs de vin discutaient de la qualité du Smith Haut-Lafitte 2004. L'un disait que le vin était souple, l'autre répondait qu'on ne pouvait le qualifier de souple puisqu'il avait encore des tanins bien perceptibles.

Il arrive souvent dans le monde du vin, de la dégustation, ou tout simplement à table qu'on ne donne pas la même signification aux mots qui nous servent ou devraient nous servir à décrire les sensations qu'on éprouve au contact du vin. Il a du corps, est séveux, serré, vineux, astringent, un goût de terroir, capiteux, corpulent, équilibré, c'est un vin de garage, chaud, bodybuildé...

Les mots qu'on utilise pour décrire le vin sont empruntés à d'autres champs d'activité. «Le français est singulièrement pauvre en vocabulaire spécifique du goût», nous dit Martine Courtier en introduction de son dictionnaire.

Vin 2008 Gault Millau

C'est la saison des guides de vin de France. Après celui de la Revue du vin de France, et le nouveau guide Bettane-Desseauve, nous avons le guide Gault et Millau. Les auteurs de tous ces guides cherchent chaque année à se distinguer, à offrir un service original et un choix différent aux consommateurs.

Celui-ci dirigé par Pierre Guigui polarise sa sélection sur les vins en agriculture biologique, raisonnée ou en biodynamie. De plus, la majorité des vins sont à moins de 15 €.

Le grand guide des vins de France 2008

BettaneC'est le retour de Bettane et Desseauve qui ont quitté la Revue du vin de France il y a deux ans. Les deux réputés critiques de vin présentent leur nouveau guide: Le grand guide des vins de France 2008.

Oui grand! La première chose qui surprend c'est la dimension du livre. Il est de très grand format pour un guide, soit 28,5 cm de haut. Ce n'est pas le genre de livre qu'on apportera dans les magasins de vins, d'autant plus que la reliure est souple, donc plus délicate. Toutefois, il est une mine énorme de renseignement sur les domaines vinicoles de France.

Syndiquer le contenu