Il reste interdit de rapporter du vin canadien au Québec

On peut rapporter du vin fait en Inde, mais pas en Kanada!

Malgré le fait que les politiciens fédéraux aient modifié la loi à l'insistance des vignerons de Colombie-Britannique, il est toujours illégal de rapporter du vin canadien au Québec. 

Imaginer un Parisien qui ne peut rapporter de vins de ses vacances en Provence ou en Bourgogne.

Ça peut sembler saugrenu, mais le vin est une source importante de taxe pour les gouvernements provinciaux au Canada. Les deux tiers du prix des bouteilles de vin sont d'ailleurs des taxes.

Le fédéral a donc modifié sa vétuste loi sur l'importation interprovinciale de boisson enivrante afin de permettre de rapporter dans sa province des vins pour consommation personnelle. (Modification à la Loi sur l'importation des boissons enivrantes)

L'Association des vignerons du Canada nous dit que le Manitoba et l'Alberta permettent l'importation de vin d'autres provinces (transport personnel et livraison). La Colombie-Britannique aussi, mais uniquement pour les vins fait à 100 % de raisins canadiens, ce qui est plutôt rare sauf dans cette province. L'île du Prince-Édouard permet 2 litres, la Saskatchewan et Terre Neuve 1,4 litre, le Nouveau-Brunswick une bouteille, sans préciser le format, mais ne permet pas la livraison.

Alors citoyens de Caraquet prévoyez rapporter un jéroboam, un mathusalem ou mieux un melchizédec lors de votre prochaine excursion de vélo en Niagara, en Estrie ou en Annapolis.

Le Québec, l'Ontario et la Nouvelle-Écosse maintiennent l'interdiction totale d'importation de vin acheté dans une autre province.

Donc il est toujours illégal de rapporter au Québec ou de commander du vin d'un vignoble d'une autre province.

«La Régie des alcools, des courses et des jeux désire rappeler que, malgré l'adoption du projet de loi fédérale C-311 modifiant la Loi sur l'importation des boissons enivrantes, il demeure interdit au Québec de transporter de l'alcool en provenance d'une autre province canadienne.» (Communiqué de la RACJ)

Toutefois, nous pouvons nous consoler en pensant que l'on peut rapporter deux bouteilles de vin d'Angleterre, d'Inde et même de Turquie. (http://translate.google.fr/#fr|en|Fait%20en%20dinde)

Il pourrait y avoir du changement

Madame Joyce Tremblay avocate de la Régie des alcools, des courses et des jeux du Québec nous dit aujourd'hui que «pour l'instant, il n'y pas de modalités d'application concernant le la loi C311. Ça peut se faire éventuellement. Les représentants du Ministère des finances, de la Sécurité publique, de la Société des Alcool (SAQ) et de la Régie des alcools doivent se concerter.»

Mme Tremblay, responsable des communications à la Régie, ajoute que «nous attendons de voir aussi ce que les autres provinces vont faire.»