Trois vins par semaine

L'auteur d'un livre sur la santé et le vin écrivait qu'il n'est pas bon de ne boire du vin que la fin de semaine; alors si on en buvait trois?

Philippe Lapeyrie, dans son agenda du vin nous propose trois vins par semaine. Un pas cher pour le lundi, un un peu plus cher pour les jours de paye (zut, moi qui suis payé au mois!) et un pour la fin de semaine, le week-end comme on dit à Québec.

Il renouvelle ainsi le style des guides du vin, en nous proposant cet agenda original pour la deuxième année.

M. Lapeyrie écrit au début de son agenda «Nous n'acceptons aucun cadeau, ni commandite, ni autres "pots-de-vin" douteux des agences de vins, des vignerons ou autres personnes du monde des alcools.(...)  Je suis et je resterai toujours incorruptible! J'aime beaucoup ce que je fais et je veux le faire encore très longtemps, c'est pourquoi je me fais un point d'honneur d'être intègre.»

À l'heure de la commission Charbonneau et au moment où la SAQ veut faire des partenariats avec des chroniqueurs de vin, cette prise de position a le mérite d'être claire et d'actualité.

Donc un peu plus de 200 bons vins pour les 13 prochains mois «sans oublier que tout est une affaire de goût, et que ce goût varie d'un individu à l'autre», tient à souligner le sommelier.

Donc, une belle sélection parmi les 2000 vins dégustés par Philippe Lapeyrie et son collaborateur Jean-François Pelletier.

Pour le 3 décembre: Gourgazaud 12,80 $; jeudi Pinot Blanc Metz 15,15 $ et samedi Pouilly-Fuissé Boisset 25,25 $. C'est bien parti!

Le Lapeyrie 2013
Les Éditions de l'Homme
22,95 $