Château des Seigneurs de Pommyers, Bordeaux 2009

On a beaucoup parlé des pesticides dans le vin en septembre. On a confirmé qu'il y en a moins dans la viticulture agrobiologique que dans la viticulture chimique.
Alors si on ne veut pas trop accumuler de résidus de pesticides dans notre organisme, il serait préférable de consommer une plus grande proportion de vin bio. Fort heureusement, on en trouve de plus en plus.

La viticulture bio est passée en France d'un maigre deux pour cent du vignoble à huit pour cent en cing ou six ans. Un réel progrès et un réel succès.
Même dans la toute chimique Bordeaux, on se met au bio. La culture en bio y est plus difficile que dans le Languedoc ou le Rhône à cause du climat atlantique propice aux maladies cryptogamiques (champignons).
Sur les 209 vins bio inscrits au répertoire de la SAQ, il n'y en a d'ailleurs que 9 de Bordeaux.

Ce Château des Seigneurs de Pommyers 2009 est dense, d'un beau fruité, les tanins sont bien présents et surtout bien intégrés au fruit. C'est serré, bien fait et les saveurs de fruits noirs sont persistantes. Un vin digeste. Très bon.

Vigneron depuis plus de dix générations, le vignoble a toujours été cultivé en agriculture biologique. Il est certifié depuis 1984, Ecocert.
Sur la contre-étiquette, on lit que ce vin est «réservé au marché canadien».
C'est tout simplement, pour une raison administrative, nous dit le producteur, parce qu'avant 2012, un vin ne pouvait pas s'afficher officiellement bio en Europe.
Cépages : 60% merlot, 35% cabernet sauvignon et 5% cabernet franc.
Alc. 13,5 %.
Servir entre 16 et 19 degrés sur les rôtis, poulet et porc.
Il a bien accompagné les pilons de poulet sur riz champignons et céleri.
En ligne et dans 102 magasins.

3 étoiles
Prix: 
21,25 $