Le vin ontarien contiendra 99% de vin étranger!

Le vin ontarien pourra ne contenir que 1 % de raisins cultivés en Ontario, les 99 % restant pourraient provenir du reste du Monde.

Donc, dans les bouteilles de vin ontarien que vous achèterez, il pourrait n'y avoir qu'une goutte [7,5 g ou 1/4 d'once] de vin ontarien dans le vin chilien.

Actuellement, les vins ontariens doivent être fait avec au moins 30 % de raisins récoltés en Ontario, pour avoir droit à la mention vin de l'Ontario.

Mais les grands producteurs comme Vincor et Andres ont exigé du gouvernement qu'il réduise cette obligation parce que le mois de janvier dernier a été très froid, ce qui a réduit la production de raisins dans la province.

Cette mesure serait intérimaire et ne devrait durer qu'un an.

C'est la troisième fois ces dernières années que le gouvernement ontarien agit ainsi. Mais les fois précédentes, la limite de vin étranger était de 90 %.

68 millions de bouteilles
Les vineries ontariennes comptent ainsi mettre en marché, cette année, 68 millions de bouteilles de vin en les remplissant de jus provenant du Chili et de la Californie. Selon Sherri Haigh, porte-parole du Wine Council of Ontario, les 64 vineries qu'il représente aurait perdu 140 millions de dollars de vente au détail si elles étaient obligées de mettre 30 % de raisins ontariens dans leurs bouteilles.

Selon Debbie Zimmerman, du Grape Growers of Ontario, les 541 vignerons ontariens devraient récolter 18 000 tonnes de raisin cette année au lieu des 46 000 d'une année moyenne.

La Californie pourrait être la grande bénéficiaire de cette mesure, puisque la récolte y est très élevée cette année.

Les VQA
Toutefois, ce passe-droit ne s'appliquera pas aux bouteilles étiquetées VQA [Vintners Quality Alliance] qui devront continuer d'être remplies avec du jus provenant de l'Ontario.

Dans une déclaration qui semble plutôt étonnante, un représentant de l'industrie dit que cela va améliorer la qualité de leurs vins. «Ce programme assure une présence maximale de raisins provenant de l'Ontario dans nos vins de première qualité de norme VQA.

Le programme assure également à nos exploitants une stabilité des prix pour deux ans», prétend Norm Beal, président du Ontario Wine Council et directeur du Peninsula Ridge Estates Winery. Il ajoute «Cela est d'autant plus important que l'été a été exceptionnellement chaud et que les vendanges devraient être les meilleures depuis longtemps.»

En fait, la récolte a été inférieure en quantité à cause de l'hiver froid, mais supérieure en qualité à cause de l'été très chaud.

Le gouvernement de la province a demandé à sa régie des alcools [LCBO] que sa publicité fasse «clairement la distinction pour les consommateurs entre les vins issus de la récolte déficitaire, les vins issus à 100 % de raisins de l'Ontario et les autres vins ontariens.» On devra lire sur l'étiquette: «cellared in Canada from imported and domestic content».

Opinion
À première vue, ça semble être une mauvaise nouvelle. Toutefois, il se pourrait bien que le vin ontarien soit encore meilleur s'il ne contient qu'une goûte de vin ontarien.

Par contre, l'industrie viticole ontarienne risque de perdre sa crédibilité. Comment maintenant pouvoir accroître les exportations, même au Québec? Tout le monde peut acheter du vin chilien.

À votre santé!



Voir à ce sujet : Mesures d'urgence entreprises pour pallier à la baisse importante de la récolte de raisins, Communiqué du Ministère des Services gouvernementaux de l'Ontario, 23 septembre 2005


Ontario helps wine makers, Globeandmail.com, 24 sept
Wineries get break in grape shortage, National Post, 23 sept
Ontario Vintners WinGovernment Concession on Grapes [Update4], Bloomberg.com, 23 sept