Le classement 1855 des Bordeaux ne vaut plus rien

Ce n'est pas un article que l'on risque de retrouver dans des revues financées par l'industrie du vin, tels La Revue du vin de France ou Terre de Vins.

Toutefois, un journal du Sud Ouest a le courage de le faire. Il rapporte qu'un groupe belge déguste chaque année plusieurs centaines des vins des châteaux bordelais. «Des premiers crus 1855 se retrouvent complètement largués, des châteaux méconnus s'offrent des notes élevées, des bouteilles à dix euros font la nique aux plus prestigieuses dont les prix s'expriment pourtant avec trois zéros...»

Pierre-Yves Crochet de Sud Ouest raconte que «Rémy Poussart a eu l'idée d'établir le Grand Classement des vins de Bordeaux. Après les millésimes 2007 et 2008, il s'est penché sur le cas de 2009. Son guide est paru jeudi. Le résultat est toujours aussi détonnant. Un crime de lèse-majesté diront certains.»

Rémy Poussart, journaliste belge, en est rendu à la troisième édition de son Le grand classement des vins de Bordeaux, et il constate que les «différents classements bordelais actuels ne reflètent plus en rien la réalité d'aujourd'hui».

Pour l'édition 2009, chacun des 671 vins (3 bouteilles chacun) de Bordeaux reçus ou achetés a été dégusté à trois moments en 2013 par un jury de professionnels et d'amateurs.

Des vins à 30 euros déclassent des vins à 800 euros. Pour le classement du millésime 2008, la meilleure note va au Château Gaby, un Fronsac à 30€; suivit du Château Martet Sainte-Foy 35€; le Château Pape-Clément, 85€, arrive en troisième juste devant le Château de Chantegrive à 16€ et le fameux Château Lafite Rothschild 880€.

Ainsi dans les meilleures notes se côtoient des grands crus notoires (ancienne classification) et des vins moins réputés. Il y a même un vin de coop. «Je pense que beaucoup de producteurs se réfugient derrière un nom et un terroir réputé pour ne pas faire les efforts qu'ils devraient faire», dit Rémy Poussard. Voici quelques vins du classement du millésime 2008.

 1. Château Gaby (cuvée Gaby), Fronsac,30€
 2. Château Martet (Réserve de Famille), Sainte-Foy, Bordeaux, 35€
 3. Château Pape-Clément, Pessac-Léognan,  85€
 4. Château de Chantegrive, Graves,  16€
 5. Château Lafite Rothschild, Pauillac,  880€
 6. Château La Gasparde (Cuvée Prestige), Castillon,  15€
 7. Prémya, Puisseguin-Saint-Émilion,  16€
 8. Château Léoville Poyferré, Saint-Julien,  59€
 9. Château Beau-Séjour Bécot, Saint-Émilion GC,  39€
10. Château Plince, Pomerol,  23€
11. Château de Barbe Blanche, Lussac-Saint-Émilion,  15€
12. Virginie de Valandraud, Saint-Émilion GC,  37€
13. Château Larmande, Saint-Émilion GC, 30€
14. Château Sansonnet, Saint-Émilion GC,  18€
15. Château Haut-Vigneau, Blaye , 11€
16. Château Nénin, Pomerol,  33€
17. 1938 de la coop, Puisseguin-Saint-Émilion 12€
18. Pétrus, Pomerol, 2.300€
19. Château Pichon-Longueville Baron, Pauillac,  95€
20. La Tour du Pin, Saint-Émilion GC,  33€

«Les 11 premiers vins proviennent de 11 appellations différentes, la preuve qu'aujourd'hui, on produit du bon vin n'importe où à Bordeaux!» (Le Grand Jury International des Vins)

Entre les connus, beaucoup d'autres inconnus.
 71 Margaux
 84 Mouton Rothschild
 98 Cheval Blanc
111 Pavie
156 Angelus
161 Latour
196 Totanoy
208 Montrose
257 Cos d'Estournel
294 Tertre Roteboeuf

Voir la suite sur le site alexissabourin.wordpress.com : Les 50 premiers du classement 2008

En 2007
1 Beau Séjour Bécot, Saint-Émilion
2 Léoville Barton, Saint-Julien
3 Léoville Las Cases, Saint-Julien
4 Pétrus, Pomerol
5 Patache d'Aux, Médoc
   (www.poussart.eu)

«D'une année sur l'autre, Saint-Julien et Saint-Emilion se taillent la part du lion.»

Comment se procurent-ils les bouteilles?
«Un peu plus de la moitié des producteurs sollicités nous ont envoyé des échantillons. Essentiellement les moins connus, à l'exception de châteaux comme Lafite Rothschild ou Léoville Las Cases qui nous soutiennent depuis le début. Pour les autres, nous devons acheter les bouteilles nous-mêmes. Le budget du guide 2009 était de 130 000 euros», dit Rémy Poussart à Sud Ouest.
____

Classement des vins de Bordeaux : le guide qui met tout sens dessus-dessous, Pierre-Yves Crochet, Sud Ouest, 7 mars 2014;
Le Grand Jury International des Vins - GJIV
;
Classement de 1855  Wikipedia.