Château le Puy 2008

Le propriétaire de ce domaine demande d'avoir sa propre appellation.
Jean-Pierre Amoreau réclame que 5 des 50 hectares de son domaine en Côtes de Francs soient sous une nouvelle appellation qui serait AOC Le Puy.
 
M. Amoreau et son fils ont commencé les démarches en ce sens en août 2011. La demande est toujours à l'étude à l'INAO. L'association des producteurs des Côtes de Francs l'appuie dans sa démarche. La famille Amoreau travaille en bio, ne fait pas appel à des consultants ou oenologues et estime que ces vins sont très différents des standards des dégustateurs des organismes de contrôle de Bordeaux.
«Les dégustateurs de Quali-Bordeaux, organisme d’agrément, sont formatés à un goût. Il leur est demandé en amont de goûter un vin qui va servir d’étalon. Cette standardisation des vins n’est pas acceptable», disait M. Amoreau à la revue La Vigne.
 
Ce millésime 2008 est très aromatique, nez engageant, cuir, fines herbes, humus.
Un vin costaud, bien corsé, une texture serrée, des tanins fermes.
Un vin jeune. Finale persistante. Assez tendu. Belle texture. 
Un raisonnable 12,5 degrés d'alcool. Le domaine ne chaptalise pas son vin.
La maison vise à faire des vins «nature» avec moins de 35 grammes de sulfites au litre.
85 % merlot, 14 % cabernet sauvignon et 1 % de carmenère.
Pour quelques années de cave. L'agent dit que ce 2008 se bonifiera jusqu'en 2026.
 
La contre-étiquette nous dit que «les bouchons sont cirés à l'ancienne pour une meilleure et longue conservation.» Un truc: n'essayez pas de l'enlever au couteau. Percez tout simplement au travers avec le tirebouchon. Le haut de la capsule de cire viendra avec le bouchon de liège.
 
Fondé en 1610, bio depuis toujours, le domaine n'a jamais utilisé de pesticides ni d'engrais chimiques. En biodynamie maintenant. Environ 80 % de leur production est exportée.
En ligne et dans 169 magasins au Québec.
Aussi au format 500 ml à 18,70 $.
Le domaine fait plusieurs cuvées. Nous n'en avons qu'une au Québec.
 
Peut être considéré comme un vin nature. Je vous reparlerai prochainement de ces vins dits «nature» ou «naturel» et où les trouver au Québec.
 
  Voir l'article d'aujourd'hui dans le journal Sud Ouest «Le château Le Puy veut sa propre appellation».
 
3.5 étoiles
Prix: 
27,35 $