La société des alcools de Suède veut éduquer ses consommateurs au bio

Le monopole des vins en Suède veut hausser ses ventes de vins bio à 10 % du total de ses ventes d'ici six ans. La Suède a un monopole des vins comme au Québec. Ici c'est SAQ, là-bas c'est Systembolaget, qui pourrait se traduire par «la compagnie du système».
Et Systembolaget a décidé d'accroître son offre de vins bio.

Per Karlsson nous rapporte dans sa lettre circulaire d'aujourd'hui, BKWine Brief, que les vins bio actuellement les plus populaires dans les magasins d'état de son pays sont quatre vins vendus en boîte de carton, dit bag in box ou caisse-outre.

Le champion est le Gosa Monastrell d'Espagne avec 1,5 million de litres vendus (gosa est le mot suédois pour câlin). Puis suivent les Shiraz Malbec Ecologica de l'Argentine, le Tommolo d'Italie et le Las Moras Reserve Chardonnay d'Argentine. Des boites de 3 litres vendues entre 32 et 39 $. La bouteille de vin bio la plus vendue est le Prosecco Pizzolato (14 $).

Pas surprenant, comme nous le dit Per Karlsson «environ 60 % des vins vendus en Suède sont en BiB», en boîte de carton. Ce que nous appelons au Québec des viniers.

Le journaliste suédois écrit que «grâce à la formation du personnel en magasin, le monopole vise à intéresser plus de consommateurs aux les vins biologiques. En 2013, 5,4% du total des ventes au Systembolaget était vin bio.»

Ici, au Québec, la proportion de vins bio sur les rayons de notre monopole est de 3 % si on se fie aux chiffres publiés sur le site saq.com; soit 230 vins bio sur 8000 vins. Nous n'avons aucun contenant de trois litres de vin bio, mais un 1,5 litre, le Barbaresco de Punset.

Le vin est vendu bien cher aussi dans le monopole suédois. Le Mouton Cadet y est 99 couronnes soit 17 $. Ici, ce vin est 16,20 $. Le Machese Antinori et le Pesquera y sont 31 $, soit au même niveau qu'ici.

______

Sources: