Le Roussillon humilié par la perfide Albion

La dernière édition du magazine Decanter suscite de hauts cris d'indignation dans le sud de la France.
 
Trois dégustateurs britanniques chevronnés ont goûté 82 vins du Roussillon soumis par leurs représentants à Londres et accordent «un pauvre résultat» à ces vins. Aucun vin exceptionnel et seulement 5 vins hautement recommandables, 47 recommandables, 28 passables et 2 pauvres. Un résultat désastreux de l'aveu même des 3 dégustateurs Master of Wine.
 
Les vins sont dits verts et surboisés. De grands noms du Roussillon obtiennent des notes très basses, moins de 82/100 ou moins de 14/20, comme Gauby, Shistes, l'Oum, Clos des Fées, Rectorie, Chapoutier.
 
La responsable du jury, Rosemary George, écrit que «le plus surprenant est de constater que des grands noms paraissent ainsi très mal.» Elle ajoute qu'il est très désappointant qu'aucun des vins n'atteigne la note «oustanding» exceptionnelle de 18/20 ou 94/100. (1)
 
Ces notes très basses données aux vins du Roussillon par le magazine britannique ont choqué plusieurs commentateurs français du monde du vin.
 
Le journal L'Indépendant de Perpignan écrit «La perfide Albion a encore frappé!»
«Puisque c'est sur le vin, domaine qui leur est a priori étranger, que vient leur dernière attaque.»
 
Une phrase de Decanter choque particulièrement: «Le Roussillon manque de fruit et de profondeur et l'on n'y va pas pour l'élégance.»

Le journal propose donc d'envoyer une caisse de bons vins du Roussillon aux dégustateurs d'Angleterre «qui ont été aveuglés».
 
Un blogueur va plus loin dans un article intitulé «Roussillon bashing?», Vincent Pousson, déçu du résultat, dit que l'exercice de dégustation à l'aveugle et de classement des vins «est parfaitement ridicule, dépassé, ringard» «quand un système déconne, mieux vaut en changer!» «comprendre que "le meilleur", ça n'existe pas, c'est stupide, irréaliste. Il y a des vins pour chacun, et pour chaque moment.»
 
Puis, dans ces commentaires «Oui, pour ce genre de torchon, je ressens du mépris, un profond mépris.» 
 
De son côté la rédactrice en chef du mensuel de promotion des vins de France Terre de vins se porte à la défense des vins du Roussillon en écrivant «Aïe, comme ils doivent être mal à l’aise nos confrères britanniques, malheureux auteurs d’une dégustation à ce point en décalage avec la réalité. N’ayons pas peur des mots, le Roussillon est le plus beau vignoble du Sud de la France voire de l’Europe. Pourquoi ? Pour trois raisons simples : la géographie, la géologie et le patrimoine ampélographique.»
 
Donc, ce verdict de Decanter passe mal chez certains dans le sud de la France.
 
Notons tout de même au passage, les noms des domaines dont des vins ont obtenu les meilleurs notes, soit 90/100 : Boudau, Séguela. Terrassous (une coop), St-Sébastien et Trilles.
 
Au Québec, les vins du Roussillon n'ont pas leur identité propre, leur section dans les magasins de notre monopole. La cinquantaine de vins est noyée dans la masse des vins du Languedoc-Roussillon. Notons au passage les noms de bons producteurs du Roussillon présents sur notre marché: Cazes, Gérard Bertrand, Gauby, Gardiés et Olivier Pithon.
 
   Voir des commentaires sur des vins du Roussillon sur Vin Québec...
 
____
(1) En janvier, Decanter avait présenté les résultats de dégustation de 100 vins de Cahors. 4 avaient alors obtenu la notre outstanding, 25 très recommandés, 65 recommandsé 7 passables et aucun pauvre. Les pinots noirs d'Australie avaient aussi obtenu de meilleurs notes.