Québec imposera la consigne sur les bouteilles de vin

Le gouvernement du Québec imposera une consigne de 20 à 25 cents sur les bouteilles de vin, rapporte ce matin le quotidien La Presse sous la plume de Denis Lessard.

Les fonctionnaires du ministère de l'Environnement ont reçu la commande de préparer un projet de loi qui sera déposé avent la fin de la session de l'Assemblée nationale.

Les bouteilles vides de vin seraient récupérées par des machines placées dans ou à l'extérieur des succursales de la SAQ.

La direction de la SAQ, les détaillants en alimentation et les propriétaires de dépotoirs ont mené un fort lobby pour s'opposer au recyclage du verre. Actuellement, la plupart des bouteilles de vin vides sont jetées dans les dépotoirs.

La SAQ estimait que la consigne couterait 250 millions de dollars sur 5 ans; le ministère de l'Environnement l'estime plutôt à 27 millions de dollars par année.

La récupération des bouteilles serait mise en place progressivement en débutant par un projet pilote de quelques machines récupératrices qui seraient installées dans les stationnements de certaines SAQ ou de centres commerciaux.

Les machines récupératrices automatisées de verre seraient fabriquées par la compagnie canadienne norvégienne Tomra, toujours selon La Presse. Ces gobeuses de verre sont déjà utilisées en Norvège, en Allemagne, en Suisse, en Chine et dans quelques états américains.

Voir une vidéo du fonctionnement d'une ce ces machines.