Ramassez la SAQ, ils ont perdu le Nord

«Cliquez Achetez Ramassez»; «Magasinez en ligne», disent-ils dans la publicité et dans le site saq.com!

Pourtant, la plupart des vins qui ne sont pas dans ma région et que je veux me faire venir ne sont pas disponibles en ligne non plus!

Par contre, le Folie à Deux Ménage à Trois qui est dans toutes les 403 succursales de la SAQ est aussi livrable dans 265 succursales! Pourquoi je ferais livrer de la succursale X à la succursale Y un vin qui s'y trouve déjà?

Comprenez-vous cette folie?

Aussi, le Mouton Cadet qui est dans 402 succursales de la SAQ est aussi disponible pour achat en ligne! Pour livrer dans la 403e ?

Approuvez-vous ce travail de cadet?
Qui va s'amuser à commander en ligne et à faire livrer une bouteille de Mouton Cadet dans une succursale où il y en a déjà? Vous?

Le Fuzion qui est dans 393 des 402 succursales dans toutes les régions et villes du Québec est aussi livrable dans 265 succursales!

Est-ce que c'est la fusion des cerveaux au service du magasinage en ligne saq.com ?

Le Merlot Grand Sud qui est dans les 403 succursales de la SAQ est aussi livrable en ligne dans 265 de ces 403 succursales!
Est-ce qu'ils ont perdu le Nord à la SAQ?

Prenons un dernier exemple
Il y a 61 chablis au répertoire de la SAQ, dont seulement 16 sont disponibles pour achat en ligne et ce sont surtout des chablis qui sont déjà dans un grand nombre de succursales; pendant ce temps, les grands crus et les vins qui sont dans moins de régions ne sont pas disponibles pour achat en ligne!

Comprenez-vous la logique de ces gens-là?

C'est disponible partout, vous pouvez le faire livrer presque partout — On fait valser les bouteilles — Ce n’est pas disponible chez vous et bien tant pis pour vous !

À @SAQnouvelles on nous répond que «les quantités s’épuisent parfois plus rapidement dans cette succursale () que dans d’autres.»

Bravo, ça veut dire que le service est utile et utilisé.
Mais pourquoi ne réapprovisionnez-vous pas cette succursale saq.com au fur et à mesure qu'elle se vide?
Une suggestion : la direction de la succursale virtuelle saq.com devrait prendre connaissance du service «Cliquez — Achetez» et se faire livrer ces vins qui se vendent si vite dans internet.