Les vignerons du Québec veulent continuer à vendre à la SAQ

Les vignerons du Québec disent vouloir continuer à vendre leurs vins surtout à la SAQ.
C'est ce qu'a déclaré ce matin, le président de leur association principale, Yvan Quirion.

Témoignant devant la commission parlementaire des finances qui étudie le projet de loi 88 sur la vente de vin québécois en épicerie, M. Quirion a dit que «les épiceries se comparent à la Ligue de hockey junior majeure du Québec et la SAQ est l'équivalent de la Ligue nationale.»

Le président de l'AVQ qui dit représenter 95 % de la production de vin du Québec affirme que le «le message des vignerons du Québec est limpide : ils veulent jouer sur la patinoire de la Ligue nationale,» donc celle de la SAQ. «C'est là où ils pourront se comparer aux appellations étrangères et amener les vins d'ici à des sommets inégalés.»

L'association des vignerons exige aussi que les vins qui seront vendus en épicerie soient faits avec au moins 85 % de raisins québécois.

Ils demandent de plus que l'indication des cépages et millésime soient autorisé. Ce qui semble faire l'unanimité dans le milieu du vin. Ils veulent aussi pouvoir choisir librement un transporteur pour livrer leurs vins en épicerie.

  Voir le témoignage de deux dirigeants de l'Association des vignerons du Québec devant la commission parlementaire des finances, lors de l'étude du projet de loi 88.