Plus de sulfites dans les vins à petit prix?

Est-ce qu'il y a plus de sulfites dans les vins à petit prix?

La question a dû sembler pertinente à des députés de l'Assemblée nationale du Québec qui l'ont posée à la direction de la SAQ.

Chaque année, le président de SAQ (Alain Brunet - salaire annuel 390 540 $) apparait devant la Commission des finances de l'Assemblée nationale pour répondre aux questions des députés du parti au pouvoir et de l'opposition.
Pourquoi la commission des finances et pas plutôt une autre commission?
C'est parce que la Société des alcools a comme ministre tutélaire le ministre des Finances.

Alors, des députés ont posé par écrit la question suivante, entre autres questions, en préparation de la visite du président de la SAQ à cette commission le 26 avril dernier.

Voici le libellé de la question

Question no 100
Le taux de sulfite moyen des vins vendus à la SAQ par tranche de prix au détail
 

La réponse de la direction de la SAQ

RÉPONSE :
Cette question est non pertinente à l’étude des crédits.

Si des députés ont jugé la question pertinente, pourquoi la direction de la SAQ a-t-elle donné une réponse si empreinte de mépris? Qu'est-ce que cela aurait couté à la direction de la société d'État de fournir la réponse? 
Pourquoi une réaction si hautaine du monopole? Et surtout qu'est-ce que cela cache?