Achat en ligne : du progrès

Vous avez peut-être remarqué que la SAQ a commencé à réserver une plus grande quantité de bouteilles de certains vins pour les achats en ligne.

Lorsque le programme Achetez Ramassez a été lancé, il n'y avait souvent que 12 ou 24 bouteilles de chaque vin disponibles en ligne. Ce qui faisait que ces stocks s'épuisaient très vite.

Nous constatons depuis un mois que les quantités disponibles pour achat en ligne dépassent même la centaine pour certains vins.

Toutefois, le nombre total de vins disponibles en ligne est toujours inférieur au tiers des produits. C'est actuellement 2700 des 8200 vins.

La moitié des vins de moins de 12 $ sont disponibles en ligne; alors que c'est le cas de seulement le tiers des vins de 20 à 30 $.

C'est pire pour la catégorie des vins de plus de 40 $ dont seulement 680 des 3120 produits peuvent être achetés en ligne.

Les vins disponibles pour achat à distance devraient être ceux qui sont dans le moins grand nombre de succursales; alors que c'est actuellement le contraire.

Les vins qui peuvent être achetés en ligne sont encore trop souvent, les vins qui sont déjà disponibles dans la plupart des succursales. Certains vins disponibles dans toutes les succursales sont aussi disponibles en ligne pour livraison dans une succursale.

Par contre, il y a aussi très peu de demi-bouteilles en ligne; soit seulement 24 des 136 vins de format 375 ml.

Les 130 vins exclusifs aux 10 SAQ-Dépôts ne peuvent pas être achetés en ligne.

Notons en terminant que l'on peut maintenant aussi acheter des vins en utilisant l'application SAQ pour téléphone.

Selon la SAQ, les ventes en ligne représentent 1 % des ventes totales. La SAQ voudrait que cette proportion soit décuplée d'ici 2 à 3 ans et monte à 10 %.

La facture moyenne d'achat en ligne dépasse les 200 dollars ce qui est 4 fois plus élevé qu'en magasin.