Un cours sur la chimie du vin pour tous

Le vin c'est le résultat de la fermentation de raisins. C'est un processus chimique complexe qui donne les aromes, les saveurs et les textures du divin nectar. Le vin peut se décrire par des mots poétiques, mais il peut surtout se comprendre par la chimie, car il est le résultat de réactions chimiques.

«Il y a plus de 600 aromes et 1000 composés chimiques dans le vin.»

Pour mieux comprendre le vin, il faut donc en connaitre les raisons chimiques.

C'est ce qu'offre un professeur de l'Université du Québec à Montréal (UQAM) en présentant un cours sur la chimie du vin. «Cours d'intérêt général ouvert à un large public», nous dit le descriptif de l'UQAM.

Le cours se donnera en septembre. C'est un cours magistral. Il pourrait donc se donner à distance. Des amateurs de vins de partout au Québec seraient probablement intéressés. Serait-il alors possible de suivre ce cours sur la chimie du vin à distance?  Le professeur Benoit Marsan répond que «le cours de l’automne, qui sera le premier offert, n’a pas été initialement prévu pour être suivi à distance, ne connaissant pas à l’avance les demandes extérieures pour ce type de cours. Votre message me motive cependant à réfléchir sérieusement à cette éventualité pour le prochain cours qui pourrait, si la demande est suffisamment populaire, est offert à l'hiver.»

Alors, si un tel cours vous intéresse, faites-le savoir au professeur Marsan en lui écrivant à cette adresse marsan.benoit@uqam.ca.

Voici un résumé du sommaire du cours que vous trouverez à cette adresse UQAM-CHI2020.

Mise à niveau de quelques notions de base en chimie. Composition chimique des raisins et du vin, et impact des différents composants. Classification et rôle des composés phénoliques. Rôle et activité des sulfites ajoutés. Analyse sensorielle et interprétation dans l'identification d'un vin: les perceptions visuelles, olfactives et gustatives, et les sensations tactiles et pseudo-thermiques; mécanismes chimiques et biochimiques impliqués. Molécules odorantes et récentes découvertes sur le sens de l'odorat. Perception de minéralité: réflexion sur son origine controversée. Oxydation et réduction: vieillissement du vin en barrique de chêne et en bouteille. Bouchons et conservation des vins. Nature et origines des défauts potentiels du vin.

Tout ça semble bien intéressant. C'est un cours de 45 heures. Il n'y a pas de dégustations de vin en classe, mais des travaux de dégustation à faire à la maison.

Vous pouvez aussi écouter le professeur Benoît Marsan qui en parle à l'émission radiophonique Bien dans son assiette.