Il y a de plus en plus de vins bouchonnés : plus de 10 %

«Environ 10% des bouteilles de vin ont un bouchon contaminé susceptible de gâcher la dégustation.»  

Il y a de plus en plus de vins bouchonnés ou contaminés nous disent les experts du laboratoire Excell de Bordeaux.

Le taux de vins contaminés par les molécules TCA et autres dépasse maintenant les 10 % selon les tests de ce laboratoire de Mérignac.

Pendant que des marchands de vin et de bouchon nous disent le contraire que le taux de bouchons défectueux diminuent, le laboratoire Excell dit «qu'on se rend compte qu'il y a de plus en plus de lots de bouchons contaminés. À l'heure actuelle, on peut estimer à plus de 10 % des lots qui ont une contamination qui peut avoir un effet néfaste sur le vin.»

Le TCA (trichloroanisole) peut communiquer une forte odeur de liège, de poussière, de moisi au vin. Il peut aussi à faible dose ne pas communiquer d'odeur, mais masquer en partie ou totalement les aromes et saveurs d'un vin. «Pour finalement enlever tout attrait, tout plaisir et toute reconnaissance», dit un oenologue de l'Institut de la Vigne et du vin, interrogé par France TV3 Aquitaine.

La TCA n'est pas la seule impliquée dans la détérioration du vin en bouteille. Il y a aussi le gaïacol qui donne un goût de fumée ou de viande séchée et les methoxypyrazines qui communiquent des odeurs végétales au vin.

Ces molécules ont des effets pervers sur le vin. «À des seuils perceptibles très élevés, on va sentir la molécule elle-même, mais à des seuils olfactifs très bas, ces molécules ont un rôle de suppresseur d'arome», dit le laboratoire Excell.

Alors, si vous sentez ces aromes désagréables ou pas d'arome du tout dans le vin, c'est qu'il est probablement contaminé. Vous pouvez alors le retourner à la SAQ qui vous le remboursera si la bouteille est encore au trois quarts pleine.

Source : Pourquoi certains vins ont le goût du bouchon ? Reportage vidéo de 2 min 31, France TV 3 Aquitaine.