Ventes de vin : plus forte croissance en épicerie

Les ventes de vin croissent beaucoup plus vite en épiceries qu'en succursales de la Société des alcools du Québec.

Au cours des 12 derniers mois se terminant le 10 septembre dernier, les épiciers ont vendu 1,6 million de litres de vin de plus que lors de la même période de l'année précédente.

Pendant ce temps, les succursales de la SAQ, les agences de la SAQ dans les épiceries, les ventes dans les restaurants et en importation privée n'ont augmenté que de 900 000 litres.

La croissance des ventes a donc été de 3,9 % en épiceries et de 0,7 % dans les succursales de la SAQ.

Ventes de vin
(millions de litres)
  2014
2015
2015
2016
+
%
Épicerie 40,7 42,3 1,6 3,9
Succursales 120,4 121,3 0,9 0,7
Total
161,1 163,6 2,5 1,5
Sources : Rapports trimestriels SAQ
2014 T3+T4+2015 T1+T2  / 2015 T3+T4+2016 T1+T2

Les ventes de vin au Québec se sont accrues de 1,5 % au cours de la dernière année. C'est 2,5 millions de litres de plus et c'est surtout dû aux ventes dans les épiceries. Ces dernières ont accru leurs ventes de 1,6 million de litres.

Qu'est-ce qui explique ces succès dans les épiceries?
Qu'est-ce qui explique que les Chartier, Harnois et Ricardo sont de plus en plus dans les épiceries?

Malgré la carte Inspire et ses points bonis, malgré les nombreux rabais dans les seules succursales, ces dernières n'ont pas été aussi performantes que les épiceries!

Est-ce une question de prix, d'offres, de choix, de services, ou autres raisons?
Pourquoi les ventes de vin dans les épiceries augmentent-elles presque deux fois plus en volume que dans les succursales?

  Un vigneron d'ici me signale que dans presque tous les pays du monde on achète le vin en faisant l'épicerie.

   Voir ausssi Plus de croissance en épiceries qu'en succursales.