Barmès-Buecher

Des vins légers, agréables, bio, digestes...

Sophie Barmès est venue rencontrer des Québécois à Gatineau et à Montréal pour parler des vins de sa maison Barmès-Buecher. Du nom de deux familles qui se sont associées pour développer ce domaine de 17 hectares au sud de Cormar en Alsace.

Des vins, le plus nature que possible, bio et en biodynamie.
Les vins dégustés sont des vins secs. De plus, les rieslings n'ont pas des aromes pétrolées, du moins en jeunesse. Ils gagneraient ce caractère avec l'âge. Des vins frais, à boire jeune et pour certains d'entre eux, des vins de garde.

Les vins sont secs et c'est bien indiqué sur la contre-étiquette sur une échelle de sec à sucré. Il se peut que certaines années, les vins contiennent plus de sucre résiduel. Vu qu'on est en agriculture nature, on ne corrige pas. On respecte les millésimes, nous dit Sophie Barmès. Ça peut varier de 2 à 25 pour certains vins. Les Barmès-Bucher ont abandonné les trop irréguliers bouchons de liège naturels pour adopter les bouchons Diam fait de liège réduit en poussière et reconstituer.

Le Québec et les États-Unis sont les deux marchés importants pour Barmès-Buecher. Ils ont même fait une cuvée spécialement pour le Québec : la Trilogie 2015, un assemblage de 40 % de gewurztraminer, de 25 % de pinot gris, de 25 % de riesling et de 10 % pinot blanc, à 20 $.

Ils font une vingtaine de vins; 100 000 bouteilles au total, donc quelques milliers de chaque cuvée. 600 bouteilles de plusieurs sont souvent réservées pour le Québec. La SAQ a 8 de leurs cuvées aujourd'hui. La moins chère est le Crémant 2014 à 26,20 $. Un mousseux qui fait très peu de bulles, mais qui est floral, léger et délicieux. «Trop de bulles, c'est pour camoufler les défauts», nous dit David Pendon, son représentant à l'agence Oenopole. Ce crémant contient moins de 2 grammes de sucre.

Les rieslings sont secs et n'ont pas d'aromes d'hydrocarbure. Il faut absolument goûter au Riesling Grand Cru Steingrübler 2013 (51 $), du grand vin.

Le Pinot Gris Roseinberg 2014 (33,25 $) est d'une grande fraicheur, sec (2,7 grammes de sucre) et fruité fin. Le Gewurztraminer Roseinberg 2014 (33,25 $) est délicat, raffiné et élégant.

Ce sont des vins plutôt élégants qu'extravertis. Fins plutôt que gros. Des vins qui ne lassent pas, des vins pour la table, des vins digestes.
 


Sophie Barmès entourée d'amateurs de vin à la SAQ Casino-Gatineau.

Au sujet des bouchons Diam voir la vidéo préparée par la maison Hugel (3m46)
Site web de la maison Barmès-Buecher www.barmes-buecher.com

Il est à noter que les Alsaciens calculent quelquefois l'acidité en équivalence tartrique comme en Allemagne; alors que dans le reste de la France, on calcule en équivalence sulfurique. 4 grammes d'acidité sulfurique = 6 grammes tartrique.