Liano 2001, Rubicone, Umberto Cesari

Après quelques mois de cave, il est déjà plus pâle. Ce vin vieilli plutôt rapidement en dégageant de beaux arômes de cerise et de canneberge et de café. Fait intéressant, en bouche, les tanins, l’acidité et le fruité se distinguent très facilement comme si ces trois éléments n’étaient pas fondus, n’étaient pas pris ensemble. On ne peut pas dire toutefois que c’est dissocié, mais c’est plaisant. L’ajout de 30 % de cabernet sauvignon donne une certaine ampleur à ce sangiovese. Deux de mes collègues ont moins aimé ce vin disant qu’il avait peu de matière et lui ont donné 2 étoiles. En 1993, Pierre Séguin et Noël Manseau avaient fait l’éloge du Liano, alors non millésimé, à 18 $.

3 étoiles
Prix: 
28,00 $
Année: 
2001