Les vins de Toscane et le Garden Cocktail

Vous dégustez des vins de Toscane et souvent un participant mentionne l'odeur ou la saveur de sel de cèleri dans un ou des vins présentés. D'autres, dégustateurs diront que ça sent le Garden Cocktail, le V8 (jus de tomate et cèleri), le Clamato, le jus de tomate, le jus de tomate épicé, la feuille de tomate, le jus de légumes ou encore les tomates séchées.

Quelques fois, ça va plus loin, on mentionne les légumes bouillis, la soupe de légumes, les vieilles chaussettes et même le compost!

À quoi doit-on attribuer ces odeurs fétides dans des vins d'Italie, particulièrement de Toscane et de cépage sangiovese?

Va encore pour le sel de cèleri, on peut aimer, et dire que c'est le «terroir», mais ça semble être le précurseur d'odeurs moins agréables qui se développent quelques fois dans les vins de Toscane avancés en âge.

Cela a été le cas encore récemment avec le Riserva Grandi Annati 2007 de la maison Avignonesi (110 $) et le Do Ut Des 2004 de la maison Carpineto (65 $). Des odeurs tellement prononcées et rebutantes qui rendent ces vins imbuvables.

On dit que ce serait dû à l'oxydation. Des bouchons pas assez étanches. Donc l'oxygène qui modifierait des molécules contenues dans ces vins. Mais quelles sont ces molécules? Sont-ce des bactéries, des levures ou autres? Et pourquoi surtout dans les vins de Toscane?