Un peu de vin pour vivre plus longtemps

Les personnes qui boivent un peu de vin vivent plus longtemps que les autres.

C'est ce qu'affirment des chercheurs californiens qui étudient le régime de vie de personnes de plus de 90 ans.

L'étude appelée The 90+ Study a commencé en 1981 auprès de 14 000 personnes qui vivent dans des logements pour retraitées en Californie. Les participants ont répondu à des questions sur leur santé, la prise de vitamines, de médicaments, leurs passetemps, leurs loisirs, les exercices physiques et leurs habitudes de consommation d'alcool entre autres. Un peu plus de 1600 de ces personnes ont atteint l'âge vénérable de 90 ans.

Les chercheurs ont découvert jusqu'à maintenant que ceux qui boivent un ou deux verres de vin ou de bière par jour vivent plus longtemps que ceux qui ne boivent pas.

Dès 2007, l'étude disait ceci «Les hommes et les femmes qui buvaient de l'alcool avaient moins de mortalité que les non-buveurs. Ceux qui buvaient deux verres ou plus par jour avaient un risque de décès réduit de 15%. Le risque réduit n'était pas limité à un type d'alcool. Les buveurs stables (ceux qui ont déclaré avoir bu à la fois au début de l'étude et au moment du suivi) avaient un risque de décès significativement plus faible que les non-buveurs stables. Ceux qui ont commencé à boire au moment du suivi avaient également un risque significativement plus faible. Les femmes qui cessent de boire courent un risque accru de décès.»

L'étude continue et en février dernier, Dre Claudia Kawas, professeure de neurologie et de neurobiologie à l'Université de Californie, a expliqué les derniers résultats de la recherche de son équipe sur la relation entre l'alcool et la longévité lors de la conférence annuelle de l'American Association for the Advancement of Science à Austin au Texas.

Elle dit maintenant que la consommation de deux verres d'alcool par jour est associée à une réduction de 18% du risque de décès prématuré par rapport aux abstentionnistes. De plus, les résultats de cette recherche démontrent que l'exercice régulier, les activités sociales, la pratique régulière de passetemps, de loisirs et la consommation modérée de café mènent également à des durées de vie plus longues.

Je n'ai aucune explication à cela, mais je crois fermement que la consommation modérée d'alcool est associée à la longévité», dit la Dre Kawas.

L'étude démontre aussi que les personnes qui ont un peu de surpoids depuis leurs 70 ans vivent plus longtemps que ceux qui ont un poids dit santé!

Par contre, d'autres personnes, sans avoir fait de recherches, contestent les résultats de cette recherche en affirmant que si ces personnes de 90 ans boivent du vin c'est qu'elles sont en santé; en ajoutant que ceux qui buvaient trop sont déjà mortes et que plusieurs de celles qui ne boivent pas le font parce qu'elles ne sont plus en santé.

Donc, selon certains ce n'est pas la consommation de vin qui conserve la santé; mais la santé qui permet de continuer à consommer du vin.

Quoi qu'il en soit, j'envie ces personnes qui à plus de 90 ans peuvent continuer à boire leur petit verre de vin de temps en temps avec leurs amis. Je lève mon verre à leur santé et je suggère qu'elles lèvent aussi de temps en temps un verre à notre santé nous les plus jeunes.

Longue vie en santé!
________