La musique modifie le gout du vin

La musique calme ou énerve. Elle peut aussi adoucir ou durcir un vin ou du moins modifier l'impression qu'on a du vin.

La musique modifie le gout des aliments et en particulier le gout du vin.

Certaines musiques peuvent faire paraitre le vin plus gras, plus rude et même plus long. (1)

Ce que nous entendons peut donc influencer ce que nous goutons.

Des chercheurs s'intéressent à ce sujet depuis plus de 50 ans. En effet, dès 1955, M. Srinivasan publia «Has the ear a role in registering flavour? » (2) L'oreille a-t-elle un rôle dans l'enregistrement de la saveur?

Puis en 1958, L.A. Petitt a étudié les effets des sons ambiants sur la perception du gout du jus de tomate! «The influence of test location and accompanying sound in flavor preference testing of tomato juice.» (3)

En 2003, une étude laisse entendre que les gens peuvent estimer le vin plus cher s'ils écoutent de la musique classique. (The effect of musical style on restaurant customers’ spending. (4)

Dix ans plus tard, en 2008, une étude du professeur Adrian North de l'Université Heriot Watt en Écosse a découvert que les gens donnaient une note différente au vin selon la mélodie entendue.
Plus la musique était douce plus le vin était décrit comme étant souple et élégant; plus la musique était enlevante, plus le même vin était décrit comme corsé! (Music 'can enhance wine taste') (5)

Le docteur North a fait déguster des vins blancs et rouges à 250 sujets tout en leur faisant écouter les pièces musicales suivantes : Carmina Burana d'Orff; Waltz of the Flowers (The Nutcracker) de Tchaikovsky; Just Can’t Get Enough de Nouvelle Vague et Slow Breakdown de Michael Brook.
Voici ce qu'il a découvert pour les vins blancs.

  1. Si la musique en arrière-plan est puissante, alors les gens perçoivent, dans une proportion de + 32 %, le vin qu'ils boivent aussi puissant et lourd;
  2. Si la musique en arrière-plan est subtile, raffinée ou légère alors les gens jugent le vin qu'ils boivent comme subtil, raffiné ou léger dans une proportion de + 26 % à + 40 %.

Il a aussi noté que l'influence de la musique est encore plus forte sur la perception du gout des vins rouges. Pour la musique est forte, le gout est dit plus fort dans + 60 % des cas; c'est de + 25 à 41 % dans le cas des autres types de musique.

Le professeur North conclut que «la musique de fond influence le gout du vin. Le gout spécifique du vin était influencé d'une manière compatible avec l'humeur communiquée par la musique.» (6)

Puis, en 2012 fut publié Smells like Beethoven. The Economist. (7)

Plus récemment Charles Spence et Qian Janice Wang ont étudié les effets de la musique sur le gout du vin et ils concluent que la musique peut «exercer une influence significative sur les attributs hédoniques, sensoriels et descriptifs du vin.» (8)

Mais pourquoi la musique influence-t-elle le gout du vin? Ça c'est plus compliqué et les recherches se poursuivent sur le sujet (Voir On why music changes what (we think) we taste) (9)

On mentionne dans les recherches le rôle du cortex orbitofrontal, zone de plaisirs et d'émotions pour le vin, la musique et autres sensations.

On peut maintenant se demander si on juge vraiment le vin en écoutant de la musique ou bien si c'est la musique que l'on juge?

En fait, il n'y a pas que la musique qui influence le gout du vin. Les gens autour de nous, la température, le verre, le prix de la bouteille, le type de bouchon, le poids de la bouteille, l'étiquette, la couleur du vin, la couleur des murs et le bruit peuvent aussi améliorer ou déprécier le vin, le plaisir du moment.

La musique a aussi un effet sur les choix des consommateurs. « Dans les restaurants, la diffusion d’une musique avec un tempo de 70 battements par minute (bpm) incite les clients à rester plus longtemps à table et à consommer plus en comparaison avec une musique à 95 bpm.» (10)

Et maintenant, une petite chanson pour accompagner votre dégustation : https://www.youtube.com/watch?v=xYSN5uwQZZ4

________

(1) Quel est l'impact de la musique sur le vin, Le Pourboire.

(2) Has the ear a role in registering flavour?

(3) The influence of test location and accompanying sound in flavor preference testing of tomato juice. L. A. Pettit, 1958

(4) The effect of musical style on restaurant customers’ spending. Environ Behav. North, Shilcock et Hargreaves

(5) Music 'can enhance wine taste', BBC

(6) Wine & Song: The Effect of Background Music on the Taste of Wine. Dr Adrian C. North, Professor of Psychology, School of Life Sciences. Heriot Watt University, Edinburgh, United Kingdom www.wineanorak.com/musicandwine.pdf

(7) Smells like Beethoven, The Economist

(8) Wine and music (III): so what if music influences the taste of the wine? Charles Spence et de Qian Janice Wang

(9) On why music changes what (we think) we taste, Charles Spence et Ophelia Deroy.

(10)  Le cerveau mélomane. E. Bigand. Paris: Pour la science, 2013, cité par SCHERMANN Camille, Utilisation de la musique dans la prise en charge de la douleur, Thèse pour le diplôme d'État de docteur en Pharmacie 2017.