SAQ, menace de grève en fin de semaine

Le syndicat principal des employés de la SAQ lance un ultimatum à la direction de la société d'État. «S’il n’y a pas d’entente de principe avant le vendredi 16 novembre 2018, nous serons en grève pour une période de trois jours; vendredi, samedi et dimanche.»

Dans un communiqué, la direction du syndicat Semb-Saq dit constater «que l’employeur n’est pas sérieux.» et «il maintient des demandes dans le normatif qu’il sait inacceptables pour les membres, et le cadre financier dont il dispose fera en sorte que les gens vont s’appauvrir pendant la durée de la convention.»

La direction du syndicat ajoute que «malgré tout, nous sommes toujours d’avis qu’un règlement est possible à court terme, mais il faudra que l’employeur démontre du sérieux et le courage nécessaire pour porter les demandes, plus que raisonnables, de son plus gros syndicat au Conseil du Trésor.»

La direction du syndicat termine sont communiqué en disant que «nous sommes d’avis qu’il est financièrement beaucoup plus rentable pour la SAQ et le gouvernement de s’entendre sur un cadre financier acceptable plutôt que de perdre des dizaines de millions de dollars pendant l’une des plus grosses fins de semaine de ventes de l’année.»

Ces négociations s'éternisent. La convention collective des 5500 employés des magasins de la SAQ est échue depuis 16 mois.