L'odeur n'est jamais qu'une promesse

  «Je suis passé d'ailleurs de la dégustation analytique, gourmande en phrases, à la dégustation globale qui se contente d'un mot, d'un geste. Buveurs, je vous avertis: le plaisir n'est pas de faire valser le vin dans le verre et de humer. L'odeur n'est jamais qu'une promesse. Le plaisir c'est d'avaler, je le sais maintenant.»

Émile Peynaud, Oenologue dans le siècle, Entretiens avec Michel Guillard, Édition La Table Ronde, 1995.