La SAQ pousse les spiritueux

La Société des alcools du Québec fait de plus en plus d'argent avec les spiritueux.

Lorsque nous consultons les chiffres de la SAQ sur ses ventes, nous constatons que les ventes des spiritueux s'accroissent plus vite que celles des vins.

C'est ce que nous voyons en comparant les chiffres que vient de publier la société d'État pour son dernier trimestre comparés à ceux du même trimestre en 2013.

Ainsi, en 5 ans, les hausses de ventes en dollars des spiritueux se sont accrues de 18,1 %; alors que les hausses des ventes de vin n'ont été que de 4,6 %.

La SAQ augmente ainsi beaucoup plus vite ses revenus grâce à la vente d'alcool fort. Elle se vante même dans son dernier communiqué de presse d'avoir accru fortement les ventes de gins locaux. «Depuis le début de l’année, la catégorie des gins québécois a obtenu une croissance de 21 % de ses ventes en volume.»

Ventes dans les succursales de la SAQ
3e trimestre
  2013 2018  
Millions $
 Spiritueux  237  280 + 18,1 %
 Vins  789  826 + 4,6 %
 Millions de litres 
Spiritueux 8 8,8 + 10   %
Vins 40,6 43,7 +  7,6 %
Chiffres exprimés en millions de dollars et millions de litres.
Ne comprennent pas les vins vendus aux épiceries.

Les ventes en volume de spiritueux augmentent aussi plus vite que celles des vins; soit + 10 %, contre + 7,6 %.

La SAQ, tout comme les autres monopoles d'alcool au Canada, fait beaucoup plus d'argent avec un litre d'alcool fort qu'avec un litre de vin. «Le Canada impose déjà des taxes sur l'alcool parmi les plus élevées au monde et, dans le cas des spiritueux, vous payez 80% de taxes», révèle Jan Westcott, président et chef de la direction de Spirits Canada.

Est-ce une tendance lourde? Est-ce la volonté de la direction de la SAQ de nous faire boire plus d'alcool ?

Aujourd'hui, en première page de son site internet, la SAQ nous dit «Explorez plus de 800 recettes de coktails.» Elle nous propose dans les pages suivantes 855 recettes de cocktails avec de la vodka, du rhum, du gin, de la téquila et des ligueurs.

La société d'État vend aujourd'hui 2158 spiritueux différents; la plupart, à plus de 40 $. Chaque semaine, il y en a une trentaine de nouveaux. Elle fait aussi des soldes en ligne sur les spiritueux; des soldes de 15 à 25 %. Finalement, elle fait aussi de la promotion en envoyant des courriels à ses nombreux abonnés de sa carte Inspire.

Elle vise les jeunes
De plus, la société des alcools fait une intense promotion de spiritueux dans les réseaux sociaux, peu dans Tweeter, utilisé par les consommateurs matures; pas mal dans Facebook, mais surtout dans le réseau social qui est populaire auprès des jeunes : Instagram. Voir Instagram.com lasaq.

D'ailleurs, au cours des derniers mois, la grande majorité des publications de la SAQ dans Instagram est de la publicité sur les cocktails et les spiritueux: surtout de gin et de vodka. Elle y parle bien moins de vin!