Faibles hausses du dividende de la SAQ

La direction de la Société des alcools du Québec s'engage à hausser très légèrement le dividende qu'elle versera au gouvernement au cours des prochaines années.

D'après ce qui a été dévoilé ce matin par la présidente de la SAQ, Catherine Dagenais, devant les députés membres de la Commission des finances publiques de l'Assemblée nationale, le montant que la société d'État s'engage à donner au gouvernement sera de 1 milliard 161 millions de dollars pour la prochaine année et de 1 milliard 180 millions $ pour l'année suivante.

L'an dernier, la SAQ a remis 1 milliard 113 millions au Trésor public. On est ainsi loin des fortes hausses successives des années précédentes.

En 2010, le dividende était de 867 millions $; en 2005 c'était 545 millions $.

D'autre part, il a aussi été question de la promesse électorale de la CAQ de libéraliser le commerce du vin au Québec. Le ministre des Finances de la CAQ maintenant au pouvoir a répété qu'il n'en était pas question pour le moment.

Éric Girard dit que ses priorités sont l'éducation et l'investissement des entreprises. Le ministre a aussi affirmé que la dernière étude sur le sujet, celle de Price Waterhouse Coopers (PwC), ne le satisfaisait pas du tout et n'est vraiment pas concluante, selon lui. Le ministre a ajouté qu'il n'en était qu'au début de sa réflexion sur le sujet et encore à l'étape de «cadrer le processus de discussion de l'avenir de la SAQ.» Il a laissé entendre qu'il ne laissera surement pas ce dossier à une firme extérieure au gouvernement.

Il est évident que le nouveau gouvernement a d'autres chats à fouetter en ce début de mandat.

___________

Au sujet de cette étude de PwC, voir Une étrange étude sur l'amélioration du modèle d'Affaires de la SAQ.