Hausse de prix à la SAQ

La direction de la Société des alcools du Québec a haussé le prix de plus de 1200 de ses produits hier.

La première explication donnée par la SAQ au Journal de Québec pour justifier cette hausse est la hausse de la taxe d'accise.

«Les variations s’expliquent principalement par l’augmentation de la taxe d’accise du fédéral, par l’évolution des taux de change et par la négociation du prix d’achat de certains produits»

En effet, le gouvernement fédéral a haussé, le 1er avril, la taxe d'accise de 0,639 $ à 0,653 $ le litre de vin; ce qui donne un gros un cent (0,01 $) la bouteille de 750 ml.

La deuxième raison invoquée par la direction du monopole est l'évolution des taux de change. En réalité, le prix de l'euro a baissé passant de 1,56 $ au 31 décembre dernier à 1,49 $ hier. Le dollars américain est passé de 1,36 $ à 1,34 $ pendant cette période.

La troisième raison est la négociation du prix d'achat. Pourtant, cette hausse s'applique aux produits déjà payés et actuellement sur les rayons des magasins de l'État.

Malgré cela, la SAQ dit avoir appliqué une hausse moyenne de 25 cents par bouteille.

Au niveau des vins, ces hausses (5, 10, 15 cents) sont faites surtout sur les vins courants, les vins les moins chers. La direction du monopole d'État ne craint pas de se faire accuser de taxer les plus pauvres. Les spiritueux sont plus fortement touchés.

C'est maintenant du côté des spiritueux que la SAQ compte faire le plus de bénéfice dans l'avenir. En 2018, les ventes de vin ont augmenté de 5,7 % en volume, mais de seulement 2,9 % en dollars. Pendant ce temps, les ventes de spiritueux augmentaient de 5,9 % en volume et de 8,3 % en dollars. La SAQ continue de hausser légèrement son bénéfice grâce a des hausses de prix et à des hausses de vente en volume des spiritueux.

Sur un vin acheté 5 $; la SAQ se prend une commission de 6 $. Par contre sur un spiritueux acheté 5 $; la SAQ se prend une commission de près de 13 $. La majoration sur le prix d'un vin acheté par la SAQ à 5,36 $ est de 134 %; alors que la majoration de la SAQ sur le prix d'un spiritueux acheté à 4,77 $ est de 277 %.
 

La direction de la SAQ se vante de négocier les meilleurs prix, puis deux fois par année elle donne de l'argent supplémentaire à certains de ses fournisseurs!

Finalement, les prix de détails sont établis par les producteurs et non par le monopole qui fait le commerce de détail.

La SAQ compte maintenant hausser ses profits grâce aux spiritueux.

Texte modifié le 29 mai afin d'y ajouter des informations sur les spiritueux.