DES VINS DU MILLÉSIME 2009

Dix ans c'est déjà pas mal de vécu pour du vin ! À l'Académie du vin de l'Outaouais, on aime se payer une traite et voir comment vieillissent les vins de nos caves. Alors pour cette activité «10 ans plus tard 2009-2019» nous avons ouvert quelques bouteilles du millésime 2009 fournies par les membres de l'Académie.

Le millésime 2009 a été reconnu comme un très bon millésime. Un millésime chaud, un millésime de Soleil où les vins étaient souvent très bons dès leur mise en marché. Qu'en est-il dix ans plus tard pour onze de ces vins. Voici un bref compte-rendu de cette expérience.

 
Onze vins du millésime 2009

Vouvray Pétillant Brut Réserve 2009 du Domaine Huet
En ouverture, un vin mousseux magnifique. Très aromatique, savoureux sur des notes de pomme et de coing.
Fin, raffiné et encore plein d'énergie. Un régal. Étonnamment il y en a 7 bouteilles dans une succursale de Québec à 54 $. 

Meursault Collection Bellenum 2009 de la maison Roche de Bellene
Puis deux vins blancs qui n'ont pas très bien paru après ce beau vouvray. Ce meursault est très aromatique, floral et boisé. Toutefois en bouche l'alcool domine. Le fruit est parti il ne reste que l'alcool et le bois.

Chardonnay Five Soldiers 2009 de Rustenberg
Ce chardonnay est un peu plus intéressant que le meursault. Il a de beaux aromes aussi, toutefois en bouche il a les mêmes défauts que le précédent. C'est le bois, la noix de coco, la vanille et l'alcool qui dominent. Longue finale caustique sur l'alcool. 

Pinot noir Seven Flags 2009 de Paul Cluvier
Un pinot noir aromatique sur la fumée et la cerise. Saveurs de cerise brulée en bouche. Belle acidité. Du beau petit jus. Longue finale fumée.

Rioja Imperial Gran Reserva 2009 de CVNE
Encore bien foncé. Des aromes de fruits brulés doublés d'un très beau boisé comme savent le faire les Espagnols. C'est ample, costaud et très riche. D'une très belle texture. Très longue finale délicieuse.

Saint-Joseph 2009 de Vincent Paris
Un vin épicé très aromatique. Juteux, riche, ferme et d'une belle acidité. Équilibré, juteux. Longue finale sur le fruité élégant et épicé. 

Luce 2009 de Frescobaldi
La première bouteille était bouchonnée. Ce vin est costaud, très jeune encore, boisé, ferme, d'une texture serrée. Bois de santal, fines herbes et épices sur un fruité abondant. Un vin d'une grande complexité qui a encore de l'avenir.

Tignanello 2009 de Marchesi Antinori
De beaux aromes de petits fruits, de tabac et de feuille morte. Asséchant en bouche. Plutôt oxydé. Le fruit n'est plus là.

Château Clerc-Milon 2009 de Rothschild
De très beaux aromes qui nous amènent directement à Bordeaux. Du graphite sur un fruité agréable. Une belle texture serrée. Une finale sur le fruit et le bois de santal.

Clos du Marquis 2009 de Léoville-Las-Cases
Le vin est costaud, jeune d'une pièce. Encore un peu bouru avec sa belle structure granuleuse sur une masse de fruits. À revoir dans cinq ans. 

Sauternes Château Doisy-Daëne 2009
Nous finissons la soirée avec ce magnifique vin moelleux aux belles flaveurs de marmelade. C'est rond, moelleux et délicieux.

Voilà, 10 ans plus tard, certains s'améliorent, d'autres dépérissent. Certains développent de très beaux aromes, mais perdent de la substance en bouche. D'autres nous surprennent. Une belle expérience!

   Voir aussi les commentaires d'Alain Brault dans Facebook.