LE CANADA SERAIT LE PLUS GROS EXPORTATEUR DE VIN EN VRAC AUX ÉTATS-UNIS

Le Canada aurait exporté l'an dernier 92,6 millions de litres de vin en vrac aux États-Unis.

C'est considérable! Notre pays devance ainsi maintenant de beaucoup le Chili et l'Australie, selon ce tableau publié aujourd'hui par l'American Association of Wine Economists.
 

C'est un chiffre énorme, surtout lorsque l'on sait que la production de vin au Canada totalisait 160 millions de litres en 2016.

D'où proviennent ces millions de litres? De l'Ontario, de la Colombie-Britannique qui produisent beaucoup de vin? Mais non, selon Statistique Canada, 77 de ces 92 millions de litres proviennent du Québec, soit 83,6 % des exportations de vrac canadien. C'est encore plus étonnant parce que le Québec produit moins de 3 millions de litres de vin.

Les 1 pays en tête pour «décembre 2018» vers lesquels nous avons exporté la marchandise «220429 Vins de raisins,frais,nda;moûts de raisin,ferment empê/arrêtée p alco,cont > 10l» de Québec, sur base douanière, code à 6 chiffres
Rang
Pays

 
2018
Quantité
(LTRx 1 000 000 )
Valeur
($CAN millions)
Commerce
Total Le monde 77 31
1 États-Unis 77 31

  Tableau de Statistique Canada, Date de modification :     2019-10-30

Comment un tel miracle est-il possible?
Le Québec produit moins de 3 millions de litres de vin et en exporte 77 millions de litres. Serait-ce du vin en vrac importé et réexporté? Non, car selon Statistique Canada, seulement 11 000 litres de vin en vrac ont été réexportés de tout le Canada en 2018.

Le Québec importe du vin en vrac, 45 millions en 2018 (pour 55 millions $), toujours selon les chiffres de Statistique Canada. Toutefois, presque tout ce vin est embouteillé et consommé au Québec. La SAQ indique dans son dernier rapport annuel qu'elle en a vendu 41,7 millions de litres aux épiciers. La SAQ en vend aussi dans ses succursales.

Alors, d'où viennent ces 77 millions de litres de vin en vrac que nous exportons aux États-Unis. Ce chiffre ne cesse de grossir. C'était 45 millions en 2015; 10 millions en 2010; 1,5 million de litres en 2007 et seulement 1500 litres en 2006.

Chiffre encore plus étonnant, Statistique Canada indique que ces 77 millions de litres ont été vendus 31 millions de dollars, soit 40 cents le litre.

Et encore plus incroyable, l'Alberta qui ne produit pas de vin, mais du pétrole aurait exporté aux États-Unis 11 millions de litres de vin en vrac.

Par contre, les provinces qui produisent le plus de vin au Canada exportent peu. L'Ontario a exporté 4 millions de litres de vin en vrac pour 5 millions $ et moins de 1 million de litres en bouteille.

Maine et Kentucky
Ces 77 millions de litres de vin québécois seraient exportés surtout au Maine (62 millions L); au Kentucky (10 millions L) et au Missouri (3 millions L). Ceci nous permet de supposer que ce vin est soit destiné à la distillation dans ces états américains ou vendu à ces compagnies soeurs.

Résumé
Résumons tous ces chiffres afin de tenter d'y voir un peu plus clair.

  1. Le Québec importe 45 millions de litres de vin en vrac pour 55 millions de dollars qu'il consomme presque entièrement (41,7 en épicerie) et une partie à la SAQ;
  2. Tout le Canada réexporte 11 000 litres de vin en vrac à la Californie;
  3. Le Québec produit moins de 3 millions de litres;
  4. Mais le Québec exporte 77 millions de litres pour 31 millions de dollars!

D'où proviennent vraiment ces supposés millions de litres de vin en vrac?
Comment sont-ils faits ?

Nous avons demandé en septembre à Statistique Canada de nous expliquer ces chiffres étonnants. On nous a répondu le 12 septembre que «La demande a été envoyée aux États-Unis pour enquête.  Étant donné qu'il s'agit d'exportations vers les États-Unis, nous comptons sur les États-Unis pour enquêter et apporter des modifications aux données. Les États-Unis auront peut-être encore du temps à réagir.»

Nous sommes donc en attente d'une enquête et de réponses sur ces chiffres étranges.

Un mystère que nous appelons Les Noces de Cana (da) !

________