LES CANADIENS AIMENT LES BULLES

Les importations de vin mousseux ont plus que doublé au Canada au cours des dernières années.

Les Canadiens seraient tombés en amour avec les bulles !

En effet, nous importions 8,7 millions de litres de mousseux en 2009 et c'est maintenant 17,8 millions. C'est une augmentation de 105 %.

En comparaison, l'augmentation d'importation de vins tranquilles en bouteille a été de 19 %: de 239 à 285 millions de litres.

En 2009, la proportion de vins mousseux importés sur l'ensemble des vins était de 2,7 %. Elle est aujourd'hui de 4,2 %.

Donc, 4 bouteilles sur les 100 que nous importons sont des mousseux.

En dollars, la progression a été encore plus forte passant de 90,9 millions $ à 222 millions %; soit une hausse en valeur de 144 %.

Sur la même période, le prix moyen par litre des mousseux est passé de 10,38 $ à 12,46 $ - une hausse de 20 %. Pendant ce temps, le prix moyen du vin tranquille en bouteille passait de 6,25 $ à 7,75; une hausse de 24 %.

Pendant cette période, la proportion de vin tranquille importé en vrac augmenta de 80 millions de litres à 109 millions de litres, soit de 36 %.

Nous voyons ainsi une nette progression de l'importation de vin mousseux et de vin tranquille en vrac au détriment du vin tranquille embouteillé dans les pays de production. Comme nous le montre le tableau de droite tiré du dernier document de Wine by Numbers édition annuelle 2019.

D'où proviennent ces vins mousseux
Surtout d'Italie. En 2009, nous importions presque autant de mousseux de France que d'Italie, mais aujourd'hui plus du double provient d'Italie, C'est près de 8 millions d'Italie contre près de 4 millions de litres de France. En dollars, par contre, la France gagne avec plus de 100 millions $, contre près de 70 millions $ pour l'Italie.

Si l'on regarde maintenant les derniers chiffres pour les importations pour la première moitié de 2019, nous voyons que le Canada a importé 3,5 millions de litres de mousseux d'Italie, en hausse de 20 %; 1,4 million de litres de France, en baisse de 3 % et près de 1 million d'Espagne en baisse de 4 %.

En dollars c'est 37 millions $ de France (-5 %) et 31 millions d'Italie (+22 %).

Il faut dire aussi que les prix de ces mousseux sont très différents selon le pays de provenance. C'est 27 $/litre de France contre 8,70 $ d'Italie et 7,43 $ d'Espagne.

En terminant cette valse de chiffres, disons que les exportations de mousseux de Champagne vers le Canada ont diminué de 13 % en volume au cours de la première moitié de 2019 à 746 000 litres.

___________
Sources
Wine by numbers annuel 2019
Wine by Numbers janvier-juin 2019