Enrosado 2018

Un vin orange !
Oui, une nouvelle couleur dans le vin. Après le rouge, le blanc, le rosé, le jaune et le tawny, voici le vin orange. C'est un vin blanc fait un peu comme un rouge. Pour le blanc on ne fait fermenter que le jus des raisins après les avoir pressés; pour le rouge c'est le jus et la peau et parfois la rafle. Pour le vin orange, on laisse macérer le vin un court temps avec la peau et parfois avec la rafle afin de lui donner une couleur orangée, un peu de tanins et des saveurs particulières. C'est entre blanc et rouge, mais non rosé. Ça donne un vin blanc orangé un peu tanique avec des aromes et des saveurs un peu différentes du vin blanc. Il semble que dans l'Antiquité on faisait aussi du vin orange. C'est donc un vin blanc de macération. Il est quelquefois fait dans des amphores. Il peut être orange plus ou moins foncé ou rester transparent et légèrement doré comme un vin blanc.
C'est un retour et une nouvelle mode dans le monde du vin. Un vin qui cherche sa place de ce monde coloré.

La SAQ a ajouté une section vin orange dans son site internet. Section qui comprend 19 vins. Toutefois, ce Enrosado de la maison Altolandon n'y est pas mentionné.

Ici, c'est un vin d'Espagne de la région de Manchuela au nord-ouest de Valence. Il est fait de grenache gris. Il est fait dans des amphores de 1000 litres avec contact avec les peaux de raisin pendant 24 heures. On n'y ajoute pas de sulfites. C'est donc un vin naturel. C'est orange un peu brouillé. Le vin est un peu brouillon aussi. Il se cherche, on le cherche. C'est original et dépaysant. Il y a un petit perlant sur la langue. C'est léger, fin et peu alcoolisé. Les tanins sont très fins. Ça se laisse boire et c'est digeste.
Il a bien accompagné les crevettes ainsi qu'un plat végétarien.
Alc. 12 %. Sucre <1,2 g/l. De la maison Altolandon qui produit aussi le bien bon Mil Historias Garnacha.
Dans 150 magasins.
  Un retour à 17,95 $ le 7 mai 2020.

3 étoiles
Prix: 
18,30 $