Taxes sur l'alcool : 138 % au Québec

Le président américain Donald Trump menace de hausser jusqu'à 100 % les tarifs sur les champagnes et autres mousseux de France. Il proteste ainsi contre le projet de taxe française sur les entreprises de commerces électroniques: Google, Apple, Facebook et Amazon.

Le gouvernement américain a déjà imposé en octobre un tarif de 25 % sur les vins français, espagnols, allemands et anglais en rétorsion aux subventions de ces pays à l'avionneur Airbus.

Les Français craignent de plus que cette taxe de 100 % s'applique finalement aussi aux vins non mousseux.

Des taxes de 100 % c'est beaucoup. Mais savez-vous qu'ici au Québec, nos gouvernements atteignent déjà 138 % en revenus de taxes sur les alcools.

Projet de taxe américaine sur les alcools français
100 %
Taxes canadiennes sur les alcools
138 %

 

En effet, la SAQ a acheté en 2019 de l'alcool pour 1,6 milliard de dollars. 1 623 100 000 $
Elle a vendu ces produits 3,3 milliards de dollars. 3 293 900 000 $
Elle a dépensé 525 millions $ en salaires, location d'immeubles,
investissements, bonus des dirigeants et autres.
524 900 000 $
______________
   
Ce qui lui a permis de donner 1,1 milliard $ au gouvernement du Québec.
  C'est la somme exigée au début de l'année par le ministre des Finances.
  C'est ce qui est appelé la taxe théorique.

1 145 900 000 $
 

À cette taxe, s'ajoute la taxe provinciale. 370 200 000 $
Puis la taxe spécifique du Québec sur les boissons alcooliques 259 400 000 $
Ainsi que les droits d'accise et de douane du gouvernement fédéral 245 100 000 $
Et enfin, la taxe fédérale sur les produits et services 185 600 000 $
_______________
  TOTAL DES TAXES 2 200 000 000 $
   
Nos gouvernements ont donc fait 2,2 milliards $ sur des achats de 1,6 milliard $.
Ce qui donne un revenu total de taxes de 138 %.
1 623 100 000 $
2 200 000 000 $
138 %

Donc, nous taxons déjà plus (138 %) que ce que le président américain menace de faire (100 %).

Toutefois, comme nous le fait remarquer dans un Tweet Mirène de Lorgeril, présidente de l'AOC Languedoc «pour les USA la distorsion de concurrence serait terrible vis-à-vis de presque tous les vins!»

En effet, contrairement aux États-Unis où cette taxe s'appliquerait aux seuls alcools français. Nous au Québec nous taxons tout le monde également (sauf les vins et bières locales, ce qui enrage déjà les Américains et les Australiens).

__________
   Ces chiffres sont tirés du dernier rapport annuel de la SAQ.