POUR UNE CHARTE DES JOURNALISTES DU VIN

Un journaliste pigiste de France lance le projet de créer une charte des journalistes des vins et des spiritueux. La mise en place d'une telle charte «me semble une nécessité» écrit Fabien Humbert sur un blogue ethic'vin.

Il écrit «nous sommes entourés de loups (...)
Chaque jour ou presque je me retrouve confronté à des choix mettant en balance l’éthique et la déontologie, sans avoir de règle claire et précise à laquelle me référer.»

Il demande «un ensemble de règles simples et claires qui définiraient notre attitude vis-à-vis des annonceurs, des cadeaux, des voyages, des invitations au restaurant, de la relecture des interviews… bref qui nos donneraient un cadre et au final cela rassurerait tout le monde.»

Il dit que «des exemples vertueux existent à nos portes. Les journalistes anglo-saxons sont connus pour leur relative incorruptibilité.»

Fabien Humbert dit que cette charte devrait s'appliquer à la presse spécialisée, mais aussi aux journaux et magazines qui ont des pages consacrées aux vins et spiritueux, aux émissions de télévision et de radio ainsi qu'aux sites internet et aux blogues.

M. Humbert qui collabore, entre autres, à la Revue du vin de France et à Le nouvel Économiste, avoue qu'on lui demande «parfois d’inclure un annonceur dans un article, ou alors on me demande d’inclure telle ou telle marque dans l’espoir qu’elle deviendra annonceur».

Il termine en proposant de mettre en commun les expériences de communicateurs sur le vin pour bâtir une charte volontaire et d'afficher un logo pour indiquer aux lecteurs que le journaliste adhérant est digne de confiance.

Un beau projet! Bonne chance!

  Pour une charte éthique des journalistes des vins et spiritueux, ethic'vin, Fabien Humbert, 12 janvier 2020
  Voir aussi la discussion à ce sujet dans sa page Facebook.
 

Dans la série Déontologie