Les Québécois consomment moins d'alcool

La consommation d'alcool a diminué au Québec en 2018-2019.
Elle est passée de 110,1 litres par habitant à 109 litres.

C'est une diminution de la consommation de vin et de bière. La consommation des spiritueux restant stable.

La consommation de vin par habitant a diminué au Québec.
Elle est passée de 24,7 litres de vin par habitant en 2017-2018 à 24 litres par habitant l'année suivante.

Selon les chiffres publiés aujourd'hui par Statistique Canada, la croissance de la consommation de vin était constante au cours des 15 dernières années. Elle est passée de 17,6 litres par habitant en 2004 à 20 litres en 2007-2008; à 21 en 2008-09; 22 en 2010-11; puis à 23 en 2011-12; puis à 24,7 en 2017-18 pour baisser à 24 litres par habitant en 2018-2019.

La consommation de bière a diminué pour cette dernière année, passant de 80,5 à 79,8 par habitant. La consommation de bière est en constante baisse au Québec depuis 2004; alors qu'elle était de 94,9 litres.

Pour revenir au vin, la consommation totale au Québec a diminué à 169,6 millions de litres; soit 3,4 millions de litres de moins que l'année précédente. En bouteilles, ça donne 4,5 millions de bouteilles de moins. Il s'est donc vendu 4,5 millions de bouteilles de vin de moins en 2018-19 que l'année précédente.

En dollars
Le Québécois a aussi dépensé moins pour l'achat de son vin en 2018-2019. C'est 338,9 $ par habitant; 2,60 $ de moins que l'année précédente. C'est la première année que le Québécois consacre moins d'argent pour l'achat de vin depuis 15 ans.  C'était en hausse constante depuis 2004; de 214 $ alors; à 300 $ en 2010; puis 330 $ en 2015.

Les Québécois ont toutefois dépensé plus pour les spiritueux: 115,6 $ par habitant; soit 3 $ de plus que l'année précédente. C'est presque le double de ce qu'il dépensait à ce chapitre en 2004.

Il a aussi dépensé 1 $ de plus pour la bière; soit 318,20. C'était 328 $ 15 ans auparavant.

La même tendance est aussi observée en gros en Ontario où la consommation de vin par habitant a diminué de 15,2 à 14,3 litres. La consommation de vin a ainsi diminué dans presque toutes les provinces.

____________

Source :  Statistique Canada.  Tableau  10-10-0010-01   Ventes de boissons alcoolisées des régies des alcools et d’autres points de vente au detail, selon la valeur, le volume et le volume absolu