Il n'y a plus de commandes privées à la SAQ

La Société des alcools du Québec a interrompu les commandes privées.

Selon la SAQ, les entrepôts sont pleins de ces vins commandés par des agences promotionnelles du Québec et destinés principalement à la restauration. «En raison de la situation qui sévit actuellement, notre niveau d’entreposage de produits d’importations privées est à pleine capacité», écrit la SAQ à ses fournisseurs.

Les restaurants et bars étant fermés, ce marché s'est donc écroulé. Il y a toutefois quelques ventes aux particuliers, mais c'est minime et limité par un processus compliqué.

Aucune nouvelle commande aux producteurs n'a été envoyée par la SAQ depuis le 25 mars. La société d'État dit que ce sera ainsi jusqu'au 13 juin au moins.

Les commandes privées de vin totalisaient des ventes de près de 150 millions de dollars annuellement. Ce sont des vins sélectionnés par des agents promotionnels, achetés, payés et importés par la SAQ, entreposés à la SAQ et distribués principalement dans les bars et restaurants. Ils ne sont vendus qu'à la caisse et non à l'unité.

Certaines agences ont beaucoup de ces vins qui croupissent à l'entrepôt de la SAQ; alors que d'autres qui vendent aussi aux particuliers n'en ont plus et craignent de manquer de stock lorsque les restaurants vont rouvrir. «Certaines agences seront vides en vin sans avoir pu faire de réapprovisionnement depuis 3 mois, et ça prend 3-4 mois pour qu’une commande soit disponible aux agences», nous dit le propriétaire d'une de ces agences.

Ajout le 2 juin
La SAQ reprend progressivement les achats des commandes privées sous certaines conditions au début juin.