Les restaurants pourront acheter le vin au prix de gros en Colombie-Britannique

Les restaurants de la Colombie-Britannique pourront acheter le vin, la bière ainsi que les spiritueux au prix de gros.

Le gouvernement de cette province prend cette mesure pour aider les restaurateurs fortement touchés par la crise du Covid-19.

Actuellement, les restaurants et les bars paient le vin et autre alcool au même prix de détail que les consommateurs individuels.

Ils paieront à partir du 1er juillet environ 20-25 % de moins et cela jusqu'au 31 mars 2021.

Le procureur général de la province qui a fait cette annonce estime que cela coutera 50 millions de dollars à l'État. M. David Eby dit ne pas s'attendre à que les tenanciers réduisent leurs prix et refilent l'économie à leurs clients. Cette mseure vide plutôt à les aider à rentabiliser leurs commerces.

Les restaurateurs de cette province demandent depuis longtemps de bénéficier d'un prix de gros étant donné qu'ils achètent en grande quantité.

Maintenant, on peut se demander si le gouvernement du Québec fera de même. Au Québec, la part de la SAQ sur un vin de 15 $ est de 53 % du prix de détail.

Le gouvernement de la Colombie-Britannique s'est engagé depuis quelques années dans un processus de libéralisation du commerce de l'alcool. Entre autres mesures, des épiceries peuvent maintenant y vendre du vin de qualité embouteillé à l'étranger. De plus, le gouvernement veut réduire les couts et étudie la possibilité de permettre que certains produits alcoolisés soient expédiés directement aux magasins de détail ou aux restaurants sans avoir à être entreposés par le gouvernement.

La Colombie-Britannique est la seule province canadienne qui a un système mixte de vente de vin en partie étatique et en partie libre.

________
  Province expands measures to support restaurant, tourism industries, Ministry of Attorney General