Hausse des importations de vin en vrac au Canada

Les importations de vin ont augmenté au Canada au cours des 6 premiers mois de l'année en cours.
Malgré la pandémie, le Canada a importé 223,9 millions de litres de vin de janvier à juin 2020, soit 12,5 millions de litres de plus que lors de la même période l'an dernier.

La plus grande partie de cette hausse a été constituée de vin en vrac, selon les chiffres de Wine by Numbers.
En effet, pendant que la hausse des importations de vin en bouteilles n'était que de + 2,2 %; celle du vrac a été de + 13,5 %.

Le Canada a importé 79,9 millions de litres de vin en vrac; 8,7 millions de plus que l'an dernier.

Le prix de ce vin en vrac a, de plus, connu une diminution de 18,5 % à une moyenne de 0,86 $ le litre.

Le Canada a acheté 16 millions de litres de vin en vrac d'Argentine à 0,52 $ le litre; 15 millions d'Australie à 1,07 $ le litre; 12,7 millions du Chili à 0,88 $ et 12,5 millions de litres des États-Unis à 0,73 $ le litre.

Au cours de la même période l'an dernier le Canada n'avait acheté de son voisin du sud que 3 millions de litre de vrac à 1,32 $.


Wine by Numbers, janvier-juin 2020

Ce prix de 0,86 $ le litre représente 0,65 $ par bouteille standard de 750 ml. C'est étonnant lorsque l'on sait que tous les vins vendus par les monopoles sont à plus de 7 $.

La proportion de vin en vrac augmente d'année en année au pays. C'est 72 millions de litres de vrac et 132 millions en bouteilles, donc sur les rayons des magasins c'est l'équivalent d'une bouteille de vrac et de moins de 2 bouteilles embouteillées dans le pays d'origine.

Ce vin en vrac est embouteillé ici au pays puis vendu dans les épiceries et les magasins de l'État. Il peut aussi être mélangé avec des vins locaux.

Pour ce qui est des 139 millions de litres de vin importés en bouteilles, leur prix moyen a diminué de 0,2 % à 7,71 le litre; soit 5,78 $ la bouteille de 750 ml.