Arrivage de Vintages du 30 septembre

Les vins de Bordeaux sont à l’honneur lors de ce dernier arrivage de septembre en Ontario. Il y en a pour presque tous les goûts et tous les budgets.

On y trouve aussi des vins d’autres régions.

En relisant mes notes, je me rends compte que je n’ai pas été très généreux en nombre d’étoiles. On pourrait y ajouter une demi-étoile à plusieurs de ces vins.

Voici ceux qui m’ont semblé les plus intéressants en commençant par les bordeaux.

Château Brondelle, cuvée Damien 2000, 29 $
Ce vin des Graves nous a vraiment impressionné, surtout compte tenu du prix. C’est un vin succulent, coulant, facile à boire. Une belle bouche ronde, volumineuse. Très agréable et long. C’est encore un bel exemple de la supériorité du millésime 2000 qui nous donne des nectars prêts à boire. ***

Ségla 2001, Margaux, 50 $
Le second vin de Rauzan-Ségla est plutôt discret, assez fin et même léger. Il a une belle finale longue et savoureuse. ***

Les Tourelles de Longueville 2002, Pauillac, 50 $
Ici aussi c’est un second vin d’un grand cru, celui de Pichon-Longueville-Baron. Les années 2002 et 2001 n’ont pas été fameuses en Médoc, mais ce pauillac s’en est quand même bien sorti en donnant de beaux tanins robustes sur une masse de fruits. À mettre en cave au moins trois ans. ***

Château Haut-Bergey 2002, 55 $
De beaux arômes qu’on retrouve souvent dans les pessac-léognan, du cassis, du cuir et du café. Le vin est très jeune. Le fruité est délicieux. La bouche est ronde harmonieuse. C’est bien agréable. ***

Château Roland la Garde Prestige 2000, 23 $
Un autre bel exemple qui démontre qu’on peut maintenant faire de très beaux vins en Côtes de Blaye. Cette cuvée prestige est savoureuse avec son fruité qui s’harmonise très bien avec des tanins agréables. Mûr et dense. Le millésime y est aussi pour quelque chose. ***

Château Fontenil 2003, 40 $
Ce château de Fronsac est la résidence du réputé œnologue Michel Roland. Son vin dégage des arômes de fruits et de cuir très invitants. Il a beaucoup de matière. Il a un goût de prune, et même une sensation de pelure de prune en bouche, tellement ce fruité enrobe complètement les dents. Évidemment trop jeune et à mettre en cave pour quelques années. ***

Château Lalande-Borie 2001, 29 $
Les tanins de ce cru bourgeois de Saint-Julien sont fondus. Le vin est souple et frais. Ça coule en bouche. C’est très agréable. ***

Beau-Site 2003, 40 $
Un cru bourgeois de saint-estèphe, très jeune, tannique, plein de fruits. De belles saveurs d’herbes et d’épices. ***

Camensac 2003, 32 $
Un haut-médoc de belle qualité, rouge foncé, très jeune, costaud, tannique et gras. **1/2

Peychaud Maisonneuve 2003, 20 $
Les vins d’appellation moins réputés de la rive droite sont souvent moins chers et très attrayants, c’est le cas de ce côtes-de-bourg opaque, rond, un peu collant, mais bien fait. **1/2

Pomerol Moueix 2004, 25 $
Un merlot presque opulent. Une masse de fruits savoureux. Riche. **1/2

Château St-Georges 2001, 39 $
Ce saint-georges-st-émilion est maintenant un classique. Ce 2001 n’est pas aussi bon que le 2000, mais il est solide et se bonifiera au cours d’un séjour de quelques années en cave. **1/2

Château Fourcas Hosten 1999, 20 $
Un listrac aux beaux arômes de cuir. Les tanins sont secs et un peu rugueux. *1/2

D’Australie et de Nouvelle-Zélande

Pyrus 2001, 50 $
Toute une bombe ce vin australien de la maison Lindemands. D’un rouge foncé au nez profond de fruits et de cuir. Une masse de fruits savoureux. Une longue finale fruitée. Tout est en équilibre. Le vin est musclé, mais pas lourd. ****

Cloudy Bay, Chardonnay 2004, 30 $
Un bouchon qui visse qui révèle un nez gras sur des notes de petit bois. Ce gras annoncé au nez revient en bouche avec une nuance de caramel et un petite sensation piquante en finale. Un beau vin de Nouvelle-Zélande. ***

D’Espagne

Allende 2003, 30 $
Un vin opaque, des saveurs de moka et de poivre. Un rioja bien boisé. Un vin bien enveloppé et de belle facture. ***1/2

Muga reserva 2002, 20 $
Décidément, ce producteur ne cesse de nous impressionner. Ce rioja a un beau nez boisé d’épices et de cendre. C’est riche, suave, costaud et très long. ***

Lan gran reserva 1998, 28 $
Un bouquet de pruneaux sec très plaisant. Des tanins fermes et bien ronds. Un vin assez profond. Une finale sur le café. Un très bon rioja prêt à boire. ***

Esencia Diniñia Albariñio 2005, 17 $
Un beau vin espagnol de Rías Baixas d’un blanc doré avec des arômes d’agrumes. Un vin consistant à l’acidité vive, mais bien enrobée. Une longueur fruitée. Rafraîchissant. **1/2

D’Italie

Marchese Antinori 2001, 34,95 $
Un chianti rouge très foncé. Rond, plein et gouleyant. Bien texturé. De la grande qualité comme d’habitude. Costaud et encore jeune. À mettre en cave pour quelques années. ***1/2

Spadina nero d’avola signature Una Rosa 2002, 20 $
Un vin sicilien très attrayant avec son bouquet de fruits noirs. Fruité aussi en attaque, épicé en milieu de bouche, souple, ample. Invitant. ***

Fontodi 2003, 28 $
Ce chianti classico d’un rouge très pâle dégage de beaux arômes de crème. C’est un vin consistant, les tanins sont secs et même un peu asséchants. Toutefois, il a une belle finale sur le fruit. Un vin costaud pour la bouffe. **1/2

Gattinara 2001 Travaglini, 33 $
Cette bouteille est facilement reconnaissable avec son allure déformée. Ce nebbiolo semble déjà mature. C’est un vin chaleureux, très tannique, des tanins un peu secs d’ailleurs. C’est accompagné d’une belle acidité et ça laisse une impression agréable en bouche. **1/2

De France
Zind Humbrecht, gewurztraminer 2004, 26 $
Un vin blanc or foncé au bouquet exubérant de fruits confits, de zeste, une tonne de zeste d’agrumes. Minéral et costaud en bouche. Une petite sensation métallique et une fine note sucrée. Très long. ***1/2

Vieux-Télégraphe 2003, 56 $
Un châteauneuf-du-pape aux arômes chaleureux de fruits chauds et de cuir. De la mâche, consistant, chaud. L’alcool très perceptible le rend un peu dur. Une finale sur les fruits chauffés. ***

Bourgogne Pinot noir, Albert Morrot 2004, 19 $
Un pinot limpide aux notes de fumée, de petits fruits et de cerise. Cette saveur fumée, on dirait de la cendre, revient en bouche. Un bon bon pinot pas cher. Servir froid. **

Vérifiez la disponibilité de ces vins dans le site de Vintages

Les arrivages précédents