Les grands bordeaux 1975 décevants

Les membres du Grand Jury Européen ont dégusté les premiers grands crus classé de 1855 sur cinq décennies.

Latour, Lafite, Margaux et Haut-Brion de cinq millésimes : 1966, 1975, 1982, 1990 et 2000.

Il en ressort que les 1990 et surtout les 2000 sont des vins exceptionnels, et que les vieux millésimes sont plutôt décevants.

«Grosse déception sur les décennies 60 et 70, où trop de vins ont des problèmes de mauvais bouchons, de TCA ou autres défauts assez inacceptables à ce niveau de réputation et surtout de prix. Si certains dégustateurs ont été sévères, d’autres ont essayé d’estimer quand même ces vins par delà ces défauts.»

Dans le classement absolu ce sont Margaux et Latour 1990 qui ont les deux premières places, suivies de leurs 2000. Les moins bons sont les 1966 et les 1975.

Le millésime 2000 est celui qui a été le mieux coté. Les notes y sont très serrées de 93,43 à 94,19. Puis, les 1990, de 92 à 94,9 ; les 1982 de 90,8 à 93,6. Les 1966, de 87 à 91 ; et en fin de ligne les décevants 1975, dont aucun n’obtient la note de 90.

Vendez vos vins de la décennies 1970
«Un conseil, si vous avez des vins de ce calibre dans les millésimes 70, il serait sage de les vendre aux enchères tant qu’ils ont encore un peu de valeur. Le bluff des 75 a été évident.» Nous dit le rapport de dégustation du GJE.

Au total, c’est le Haut-Brion qui obtient le plus de point sur les cinq millésimes [461], suivi de très près par les Latour et Margaux avec un et deux points de moins. Le Lafite ferme la marche avec 451 points.

«Haut-Brion sort n° 1 de cette confrontation des 'premiers crus classés en 1855', grâce, en particulier, aux très belles notes qu’il obtient dans les 'vieux' millésimes.
S’il fallait un témoignage sur le besoin pour ce cru de pessac-léognan de lui donner du temps pour qu’il exprime au mieux sa finesse, sa subtilité, sa palette aromatique, voilà bien la dégustation qu’il fallait faire. »

Les dégustateurs était Otto Geisel, Herwig Janssen, Michel Bettane, Bernard Burtschy, Philippe Bourguignon, Laurent Vialette, Moreno Petrini, C. Roger,Dirk von der Niepoort, Jacques Perrin, Patrick Regamey, Jean-Luc Thunevin et Alan Plotnik.

Voici les notes du classement absolu

1 Margaux 1990 94,91
2 Latour 1990 94,35
3 Margaux 2000 94,19
4 Latour 2000 93,96
5 Lafite 2000 93,63
6 Haut-Brion 1982 93,62
7 Latour 1982 93,59
8 Haut-Brion 1990 93,45
9 Haut-Brion 2000 93,43
10 Margaux 1982 93,27
11 Lafite 1990 92,12
12 Haut-Brion 1966 91,33
13 Lafite 1982 90,88
14 Haut-Brion 1975 89,93
15 Latour 1966 89,71
16 Margaux 1966 89,41
17 Latour 1975 88,59
18 Lafite 1975 87,55
19 Margaux 1975 87,36
20 Lafite 1966 87,11

Source :www.grandjuryeuropeen.com