Cuvée Aegidiane 2003

Ce vin du Château Lamargue a fait fureur lors de son arrivée au Québec en mars. Les 900 bouteilles se sont écoulées en quelques jours. J'en avais fait mention le mercredi 28 mars. Le site Fidèles de Bacchus a publié un commentaire élogieux le vendredi. Des quotidiens du groupe Gesca ont aussi publié un article dithyrambique de Jacques Benoît, dans le Le Droit et Le Soleil ce même vendredi. Ce qui fait que lorsque La Presse de Montréal a publié l'article de M. Benoît le samedi, il n'en restait que quelques bouteilles dans tout le réseau de la SAQ.

Le vin revient sur les tablettes. La SAQ en a reçu 3240 bouteilles du même millésime.  De plus, 3240 autres bouteilles, toujours du même millésime, feront parti d'un troisième arrivage dans quelques mois. (Vous pouvez vérifier la disponibilité dans votre région en cliquant sur le numéro SAQ plus bas).

Le vin a été augmenté de 40 cents, mais il en vaut toujours la peine. Voici la note publiée le 28 mars. L'oenologue de la maison, Nicolas Segura, nous assure que ce sera le même vin: «nous n'avons qu'un seul et même lot d'assemblage et de mise en bouteille qui est faite une seule fois dans l'année pour assurer l'homogénéité du produit.»

Un costières-de-nîmes de belle qualité au bouchon de liège très long. Il est d’un rouge très brillant avec de beaux arômes de fruits frais. L’attaque est fruitée, fraiche, puis tannique. Il y a beaucoup de substance, du fruit sec. C’est ample. Il laisse une sensation assez longue sur le fruit et la réglisse. Le vin est bien équilibré et encore très jeune. Les tanins sont de qualité. À revoir dans deux ans.
Assemblage de 80 % syrah et de 20 % de grenache.

Costières de Nîmes

Les vins de cette région portaient depuis 1951 l'appellation VDQS Costières du Gard, puis AOC en 1986. Enfin en 1989, l'appellation changea de nom pour Costières de Nîmes. La région de Nîmes est parfois considérée comme étant dans le territoire du Languedoc. Mais au niveau viticole, elle est rattachée depuis 1989 à la Vallée du Rhône.  C'est 4185 hectares (2005) au dessus de la Camargue, plus de 30 millions de bouteilles surtout en rouge et en rosé. Plus de 400 viticulteurs, dont le quart vinifie eux-mêmes. Les cépages principaux sont le grenache, le carignan, le mourvèdre et la syrah.

Liens externes:

Domaine de Lamargue
Un Costières de Nîmes époustouflant, Jacques Benoît, La Presse, 31 mars
Costières de Nîmes, terroir, production, www.vins-languedoc-roussillon.fr
http://www.costieresdenimes.fr (en construction depuis mars)
Institut national de l'origine et de la qualité

Actualité le 2 août 2007

3 étoiles
Prix: 
21,10 $
Année: 
2003