Doit-on servir le vin que l'invité apporte?

On invite un ami, une connaissance, un collègue de travail ou de loisir à souper, il apporte une bouteille de vin, doit-on servir impérativement ce vin au repas?
C'est une question qui m'a été posée encore cette semaine.

C'est un sujet très délicat.

Je dois dire qu'il m'arrive de ne pas servir le vin d'un convive. Toutefois, je m'assure au préalable qu'il ne sera pas froissé et qu'il accepte que je serve un autre vin mieux adapté au plat. Par contre, si je sens la moindre réticence, la moindre déception, je sers le vin de l'invité. Car qu'est-ce qui est plus important, perdre un ami ou un plat?

Un de mes amis conserve presque systématiquement les bouteilles que j'apporte à ses repas et me les sert à la prochaine visite pour l'apéritif, la soirée ou n'importe quelle occasion. Il les garde dans sa cave en y apposant un collant à mon nom. Charmant!

Vous devez demander à votre invité s'il tient vraiment à boire ce vin en particulier, ou s'il vous laisse le choix du vin. En général, ça se passe bien. Chaque cas est unique, jugez au pif.

N'oubliez pas que ce qui compte le plus ce n'est pas l'accord vin et plat, mais plutôt l'accord entre amis.

Bonne réception!