Castello Banfi

Banfi, c'est le nom d'une dame, Teodolinda Banfi, la gouvernante du pape Pie XI.

Castello Banfi n'est pas le domaine d'une très vieille famille de producteurs italiens, mais plutôt celui d'une famille d'Italo-Américains désireux de distribuer des vins italiens de qualité sur le sol des États-Unis d'Amérique.

John Mariani, né au Connecticut fonde une entreprise d'importation de vin en 1919, alors qu'il n'a que 24 ans. Les succès ne sont pas fulgurants puisque la prohibition est déclarée quelques mois plus tard. Il continue quand même à importer des vins italiens dont le digestif Amaro Ramazzotti qu'il vent comme médicament. Il arrondit ses fins de mois en important des eaux de source et du sel de la station thermale de Montecatini.

Il appela son entreprise Banfi Vitners, du nom de sa tante qui l'hébergea chez elle en Italie à la mort de son père.

Puis, à la fin de la prohibition, l'entreprise importa des vins de France, du beaujolais, des vins d'Allemagne et quelques vins d'Italie. Ses fils Harry et John Jr prirent la relève et eurent la brillante idée d'introduire aux États-Unis le vin pétillant Riunite lambrusco en 1967. Ce fut un succès énorme. Le Riunite devint le vin le plus vendu aux États-Unis et conserva cette position pendant 27 ans.  

La Fortune

La maison fit fortune avec ce vin dit d'introduction. C'était l'époque ou Américains et Canadiens commencèrent à délaisser un peu la bière pour s'intéresser au vin. 

Puis au fur et à mesure que les goûts des consommateurs évoluèrent, nos importateurs prirent conscience de la nécessité de trouver des vins un peu plus sophistiquées.

Ils allèrent en Italie afin d'importer d'autres vins pour améliorer leur gamme. Mais ils furent très déçus de la qualité de ce qui se faisait dans les années 1975 en Italie. James Mariani dit que son père et son oncle ont bien essayé de convaincre des producteurs d'améliorer leur production et de faire du vin de meilleure qualité pour le marché américain, mais sans succès.

Ils décidèrent donc d'acheter des terres et de devenir eux même viticulteurs et vinificateurs. Les profits du Riunite leur permirent d'acquérir près de 3000 hectares dans la région de Montalcino en 1978.

Castello Banfi

Puis, plus tard, ils achetèrent l'ancienne forteresse Poggio alle Mura qu'ils rebaptisèrent Castello Banfi. À cette époque, il n'y avait que 25 producteurs dans la région qui faisaient environ 700 000 bouteilles. Aujourd'hui, ils sont 260 et produisent 10 fois plus.

Ainsi, au lieu de faire comme d'autres Italiens, Mondavie et autres, et d'aller s'installer en Californie, ils retournèrent sur la terre de leurs ancêtres.

Les vins de cette maison sont maintenant très réputés au Québec. Ils ont su maintenir une politique de prix assez raisonnable. Il faut dire que de nombreux producteurs italiens ont tendance à surestimer la valeur de leur vin et à essayer de nous le vendre assez cher.

Banfi a une grosse production, est propriétaire de la plupart de ses vignes. C'est une entreprise familiale soucieuse de maintenir sa réputation.

Dix-neuf de leurs vins sont actuellement disponibles au Québec. Les prix vont de 14,95 à 169 $.

Voici des commentaires sur quelques uns de ces vins:

Le site de la maison Banfi www.banfi.com
Pour en savoir plus sur les vins de cette région www.consorziobrunellodimontalcino.it