Un verre qui respire

Breathable GlassDes verres qui respirent! Est-ce que c'est parce que je suis naïf ou curieux ou intrigué que j'ai essayé deux de ces verres?

Le fabricant Eisch affirme que ses verres respirent. «Il s'agit de laisser le vin de deux à quatre minutes dans un Breathable Glass pour voir des signes d'aération équivalents au même vin qui aurait été décanté depuis une ou deux heures.»

Le verre serait d'un nouveau matériel dont le fabricant ne veut pas dévoiler le secret.

Je les ai apportés chez des collègues qui ont souri et n'ont pas daigné les essayer.

Malgré cela, je les ai testés avec en moyenne deux vins tous les jours pendant dix jours.

Qu'est-ce qui pourrait bien faire qu'un verre aère mieux les vins que les autres? Si secret il y a, je crois bien que je l'ai trouvé et je vais vous le révéler.

Les tests
J'ai fait des tests avec le verre bordeaux et le grand bourgogne. Ils sont très grands, respectivement 710 et 680 ml. Mon verre témoin était le Spiegelau dégustation expert de 260 ml.

Le premier vin dégusté un riesling m'a beaucoup impressionné. J'en ai versé 80 ml dans les verres. Il était très aromatique dans le Spiegelau, encore plus dans le grand bourgogne et un peu moins dans le bordeaux!

C'était bien parti. Toutefois les jours suivants, les résultats étaient très inégaux en fonction des vins. J'ai surtout testé avec des vins rouges.

SpiegelauAprès avoir laissé les vins quatre minutes dans les verres, certains vins étaient plus aromatiques dans les Breathable Glass, mais pas tous. Le grand bourgogne ouvrait peu les vins, il faut ici mentionner que je n'ai essayé qu'un pinot et il était meilleur dans le Spiegelau.

Ce grand bourgogne très évasé est assez décevant, sauf pour quelques blancs.

Le bordeaux très haut sur pied est plus intéressant. Cependant, la plupart des vins rouges, français, espagnols et australiens testés dégagent des aromes plus exubérants dans le Spiegelau.

Pour les vins au nez discret, c'est tout autant discret dans le grand verre que dans le petit.

Une constatation: si le vin est très aromatique, il dégage un peu plus dans le grand verre.

Quelquefois, les odeurs étaient aussi un peu différentes, souvent plus charmantes dans le grand verre, le bordeaux de Eisch. Mais la plupart du temps, les arômes étaient plus concentrés dans le petit verre.

J'ai aussi testé un peu en parallèle avec le verre Inao. Il n'est vraiment pas de taille à côté des autres, dans tous les sens du mot. Les nez y sont moins expressifs dans la plupart des cas, sauf pour quelques vins blancs.

En conclusion
Après des tests sur une vingtaine de vins, il appert que les arômes ne sont pas plus expressifs dans la plupart des cas dans les Breathable Glass. Il sont même quelquefois un peu moins concentrés que dans le Spiegelau.

Toutefois, pour les vins très aromatiques, les odeurs semblent encore plus exubérantes dans le Breathable Glass.

Autrement dit, on pourrait déclarer comme dans la publicité que «si ça existait, on l'aurait.»

Le secret maintenant
Je crois que c'est tout simplement une question de volume. Plus la surface est grande, plus le volume du verre est grand, plus il y a de chance que le vin s'oxyde un peu et dégage plus d'odeurs.

En fait, les verres Breathable Glass ressemblent beaucoup aux verres de la maison Riedel. Quelquefois ça marche, ça sent plus, d'autres fois non.

Il sont beaux, ils sont grands, ils font un bel effet et mettent en valeur les couleurs et les teintes du vin. Le liquide semble y avoir plus d'éclat. Ils sont aussi plus fragiles, plus encombrants plus chers et ne vont pas au lave-vaisselle comme le Inao et le Spiegelau dégustation.

 Spiegelau Breathable Glass
 Spiegelau           grand bourgogne                                    bordeaux

 Le site de la maison Eisch www.eisch.de, de Spiegelau www.spiegelau.com