L'Ontario vendra plus de vins chers

La société des alcools de l'Ontario consacrera plus d'espace sur ses tablettes aux vins de milieu de gamme.

Les dirigeants de la LCBO se sont rendu compte que la croissance des ventes est maintenant plus forte dans le segment des vins de qualité que dans les bas de gamme.

L'an dernier, les ventes de vins de 15 à 20 $ ont augmenté de 15 % pour rapporter 64 millions de dollars de plus. Pendant ce temps, les ventes des vins de 12 à 15 $ n'ont accru le chiffre d'affaires que de 17 millions de dollars.

«Il y a une sophistication croissante du marché mondial, et ça s'applique aussi à l'Ontario», a déclaré Chris Lyton, président de la LCBO, à la Presse Canadienne. Il ajoute que sa compagnie doit «satisfaire ce secteur du marché en pleine croissance.»

En réaction, le député conservateur Frank Klees dit que le gouvernement doit continuer à offrir des vins à tous les prix.

Le président Lyton promet toutefois qu'il y aura toujours autant de place sur les tablettes pour les produits à bas prix. Il ajoute qu'il y a 310 vins à moins de 8 $ à la LCBO.

De son côté, le représentant des viticulteurs de l'Ontario, Bill Milliken, souhaitent que cette nouvelle politique d'offre de vins plus chers les aide à vendre mieux la production locale.

Les vins ontariens d'appellation VQA peinent à concurrencer les vins importés souvent moins couteux.

Enfin, le député NPD de la région du Niagara, Peter Kormos, soutient que «la LCBO doit promouvoir les vins de qualité produits en Ontario qui se vendent entre 15 et 20 $.»