Chante-Perdrix Cornas 2005, Delas

Est-ce que ça vaux la peine de payer près de 50 $ pour un vin? La réponse n'est pas simple. Ça dépend beaucoup de son revenu, de sa facilité à dépenser et de son expérience dans le monde du vin. Toutefois, lorsqu'on goûte à un vin comme celui-ci, on éprouve un plaisir d'un registre différent que lors de la consommation d'un vin industriel, technique, ordinaire ou extraverti.

Ici, on est à un autre niveau. Le producteur ne cherche pas à impressionner. Il ne force pas sur le fruit, ni sur l'alcool, ni sur les tanins, ni sur les levures aromatiques, ni sur le bois. Le maître-d'ouvre Jacques Grange nous dit «je ne suis pas intéressé de jouer du tonneau pour arômatiser mes vins. Je me concentre donc entièrement sur l’élément raisin.» Il a une belle matière première, un beau terroir, des raisins de qualité. Il vinifie alors en voulant donner une belle expression de cette matière. Le résultat: un vin équilibré.

Ce cornas encore jeune est déjà délectable. Plus distinguée que le 2003. D'un rouge foncé au nez profond de fruits rouges et noirs. Brassez-le dans votre verre, vous aurez de jolies notes d'épices et surtout de poivre fin. La bouche est à la fois ferme et fine, pas trop tannique, pas corpulente; mais tout est là, du velours, un beau fruit net, une acidité rafraîchissante, des tanins de grande qualité et des notes de poivres qui reviennent en finale. Aucun excès, rien d'excessif, mais tout est bien serré. À boire et à mettre en cave.

À servir avec de la volaille, des grillades, des plats accompagnés de champignons...

Syrah 100 %. Aux magasins Signature.
Pour en savoir plus sur cette maison Delas...

4 étoiles
Prix: 
49,00 $
Année: 
2005